Letitia James

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Letitia James
Illustration.
Letitia James, en février 2020.
Fonctions
Procureure générale de l'État de New York
En fonction depuis le
(3 ans, 11 mois et 4 jours)
Gouverneur Andrew Cuomo
Kathy Hochul
Prédécesseur Barbara Underwood
Médiatrice de la Ville de New York

(4 ans, 11 mois et 30 jours)
Prédécesseur Bill de Blasio
Successeur Corey Johnson (intérim)
Jumaane Williams
Membre du Conseil municipal de New York

(9 ans, 11 mois et 30 jours)
Circonscription 35e district
Prédécesseur James E. Davis
Successeur Laurie Cumbo
Biographie
Nom de naissance Letitia Ann James
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Brooklyn (New York, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Université Howard
Université Columbia
Profession Avocate
Journaliste

Letitia James, née le à Brooklyn[1], est une avocate, militante et femme politique américaine.

Première femme afro-américaine désignée candidate à une telle fonction par un grand parti (en l'occurrence, le Parti démocrate) dans l'État de New York, elle est élue procureure générale de l'État lors des élections de 2018. Elle est la première personne afro-américaine et la première femme à être élue à ce poste.

James fut auparavant la médiatrice de la ville de New York, dont elle fut la première personne afro-américaine à occuper le poste.

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Fille de Nellie et Robert James, Letitia James est née à Brooklyn[2]. Elle a un baccalauréat de l'université de la ville de New York du College Lehman en 1981.

Letitia James est diplômée de l'école de droit de l'université Howard, à Washington, DC[3] et a été admise au barreau de l'État de New York en 1989[4]. Elle suit des cours de maîtrise d'administration publique à l'École des affaires publiques et internationales de l'université de Columbia[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

James a servi de défenseure publique à la Société d'aide juridique[6] et a créé l'Urban Network, une coalition d'organisations professionnelles afroaméricaines, ayant pour objectif de fournir des bourses aux jeunes[7]. En 1994, elle a promu le projet de loi sur le développement des soins de santé primaires au conseil municipal, qui élargissait les ressources en services de garde pour les familles de travailleurs de la ville. En 1996, James a négocié la Welfare Reform Act au nom du caucus noir et portoricain de l'État de New York.

Elle a siégé dans le groupe de travail juridique sur la diversité, dans l'équipe de l'ancien gouverneur de New-York Mario Cuomo. Elle a également été conseillère d'Albert Vann, le chef de cabinet de Roger L. Green à l'Assemblée de l'État de New York, ainsi que dans l'administration du Procureur général de l'État de New York Eliot Spitzer. Elle a été nommée première procureure générale adjointe chargée du bureau régional de Brooklyn, en 1999. Tout en occupant ce poste, James a exercé de nombreuses fonctions, mais s'est notamment concentrée sur les plaintes des consommateurs au sujet de « prêts prédateurs » et autres pratiques commerciales illégales[6].

Campagne pour le conseil municipal en 2001 et 2003[modifier | modifier le code]

La première campagne de James dans le 35e district remonte à . Lors d'une élection serrée, James, soutenue par le parti Working Families obtient 42 % des voix, mais est battue par James E. Davis, un démocrate. En , quelques mois seulement avant les prochaines élections, Davis est assassiné par Othniel Askew, un autre homme politique. À la suite de cet événement tragique, le frère de Davis, Geoffrey, décide de prendre la relève de son frère. Mais le jour des élections, le , Geoffrey Davis est battu par Letitia James.

Défenseure publique[modifier | modifier le code]

Letitia James au rassemblement de la March For Our Lives en 2018 à New York.

En 2013, James se porte candidate au New York City Public Advocate et obtient 36 % des suffrages lors de la première primaire démocrate, un peu moins que le seuil de 40 % qui lui aurait permis d'éviter un second tour[8]. James remporte le second tour de la primaire du , contre Daniel Squadron, avec 59 % contre 41 %. Sans opposant Républicain, James remporte l'élection générale avec plus de 83 % des suffrages.

Campagne de procureure générale de l'État de New York en 2018[modifier | modifier le code]

Le , James remporte les primaires démocrates pour le poste de Procureur général de l'État de New York avec 40,6 % des voix. Elle bat Zephyr Teachout (31 %) et deux autres candidats[9],[10]. Le , elle est élue procureure générale[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Derek Kravitz, « Candidate's Age Often Listed Incorrectly », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « JustLikedAt.com is for sale », sur HugeDomains (consulté le )
  3. (en-US) « District 35 », sur Laurie A. Cumbo (consulté le )
  4. « Attorney Online Services - Search Updated », sur iapps.courts.state.ny.us (consulté le )
  5. (en) « About Tish », sur Letitia James 2013 (consulté le )
  6. a et b « New York City Campaign Finance Board: The 2003 Voter Guide », sur www.nyccfb.info (consulté le )
  7. « 2013 NYC Voter Guide: Letitia James », sur www.nyccfb.info (consulté le )
  8. « Election 2013 | WNYC », sur project.wnyc.org (consulté le )
  9. (en-US) William Neuman, « No Need to Flash-Forward to 2021: Mayoral Hopefuls Already Engaged », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  10. (en) « Letitia James Makes History by Winning Attorney General Primary in New York », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Breaking Barriers, Letitia James Is Elected New York Attorney General », The New York Times,‎ (lire en ligne)