Personnalité politique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Femme politique)
Délégués des pays du Groupe des vingt (G20) lors d'une rencontre tenue à Londres le avec Angela Merkel, Barack Obama et Cristina Fernández de Kirchner.

Une personnalité politique est une personne impliquée dans la vie politique. Plusieurs synonymes sont également employés, tels que femme politique, homme politique ou un ou une politique.

Les mots politicien et politicienne sont également couramment utilisés, en particulier au Canada et en Suisse, mais peuvent présenter une connotation péjorative dans d'autres pays de la francophonie[1]. En effet, il s'emploie parfois pour parler de quelqu'un qui ne vit que de ses fonctions politiques et fait preuve d'une grande habileté dans les intrigues de la vie politique.

Historique[modifier | modifier le code]

Lorsqu'une personnalité politique exerce les plus hautes fonctions exécutives, elle est connue en tant qu'homme ou femme d'État[2]. En France, le premier président de la République élu au suffrage universel masculin est Louis Napoléon Bonaparte en 1848. Il tente à plusieurs reprises de devenir empereur[3].

Vigdis Finnbogadóttir est la première femme au monde à être élue présidente le 29 juin 1980. Jóhanna Sigurðardóttir devient la première cheffe d'État du monde ouvertement lesbienne en Islande en 2009[4].

Les premières femmes premières ministres ont été Sirimavo Bandaranaike en 1960 au Sri Lanka, Indira Gandhi en 1966 en Inde, Golda Meir en Israel en 1969) et Margaret Thatcher en 1979 au Royaume-Uni[5]. Petra De Sutter est devenue en 2020 la première femme trans ministre en Europe[6].

Exemples de personnalités politiques[modifier | modifier le code]

Dans les démocraties représentatives contemporaines, les personnalités politiques sont élues au suffrage universel, direct ou indirect[7], occupant des postes comme :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. a b c d et e Non élu, nommé à ce poste par le chef de l'État.
Références
  1. Mattei Dogan (en), « Méfiance et corruption : discrédit des élites politiques », Revue internationale de politique comparée, Bruxelles / Liège, De Boeck Université / Cairn.info, vol. 10,‎ , p. 415 à 432 (ISSN 1370-0731, DOI 10.3917/ripc.103.0415, lire en ligne [PDF], consulté le ).
  2. « Définitions : État », sur Éditions Larousse (consulté le ).
  3. « Qui a été le premier président de la République ? », sur CNEWS (consulté le )
  4. (en-GB) « First gay PM for Iceland cabinet », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. GEO avec AFP, « Il y a 40 ans, en Islande, Vigdis Finnbogadóttir, devenait la première présidente élue au monde », sur Geo.fr, (consulté le )
  6. « Petra De Sutter devient la première femme transgenre ministre en Europe », sur www.terrafemina.com (consulté le )
  7. Jean-Benoît Albertini, « Démocratie représentative et participation(s) citoyenne(s) : réflexions et applications pratiques », Revue française d'administration publique, Strasbourg, École nationale d'administration / Cairn.info, no 150,‎ , p. 529 à 541 (ISSN 0152-7401, lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]