Les Marchands de gloire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Marchands de gloire est une pièce de théâtre écrite par Marcel Pagnol et Paul Nivoix, créée le , au Théâtre de la Madeleine, avec Pierre Renoir, Suzy Prim, Constant Rémy, André Berley, mise en scène par Gabriel Signoret.

Argument[modifier | modifier le code]

Henri Bachelet est un héros de la guerre de 14-18 mort au combat. Son père Édouard, ancien antimilitariste, se sert de la gloire d'André pour monter dans l'échelle sociale et faire une carrière politique. Mais, au moment où Édouard va devenir ministre, Henri réapparaît: il n'était pas mort en héros, mais blessé et (peut-être) amnésique dans un hôpital et loin d'être un héros. Il porte de plus un regard fortement critique sur la guerre. Le retour de ce fils plus ou moins déserteur dynamite le père qui a bâti sa carrière sur une surenchère militaro-patriotique et nationaliste de style Croix de feu.

Lien externe[modifier | modifier le code]

La pièce sur le site Marcel Pagnol