La Main au collet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Main au collet
Description de cette image, également commentée ci-après
Grace Kelly et Cary Grant dans une scène du film.

Titre original To Catch a Thief
Réalisation Alfred Hitchcock
Scénario John Michael Hayes
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 106 minutes
Sortie 1955


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Main au collet (To Catch a Thief) est un thriller romantique américain réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1955. Le scénario est écrit par John Michael Hayes et est inspiré du roman éponyme de 1952 écrit par David Dodge[1].

Cary Grant[1] y incarne John Robie, un cambrioleur retraité qui doit sauver sa réputation entachée en attrapant un imposteur s'attaquant aux riches touristes de la Côte d'Azur, tandis que Grace Kelly[1], dans son dernier rôle pour Hitchcock, y incarne Frances Stevens, la femme attirante dont il tombe amoureux.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Différents vols de bijoux sur la Côte d'Azur surviennent. La police en vient à croire qu'un célèbre cambrioleur, John Robie, surnommé « Le Chat », maintenant retraité dans une grande villa où il fait planter des fleurs et du raisin, a repris son activité. Quand la police arrive chez lui, il leur échappe et va à Nice, dans un restaurant tenu par ses anciens associés, mis en liberté conditionnelle grâce à leurs actions dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Bertani, Foussard et les autres sont furieux contre John car ils sont tous suspects tant que le nouveau « Chat » est en activité. Quand la police arrive dans le restaurant de Bertani, toujours à la recherche de John, Danielle, la fille de Foussard, qui a le béguin pour l'ancien cambrioleur, l'emmène en sûreté à Cannes par bateau.

John reconnaît qu'il doit prouver son innocence en attrapant le nouveau « Chat » lui-même. Il obtient l'aide d'un assureur qui lui donne une liste des personnes des plus riches de la Côte d'Azur. Les plus riches de la liste sont Jessie Stevens, une nouvelle riche veuve, et sa fille Frances. John se lie donc d'amitié avec elles. Jessie est ravie mais est vite rappelée à l'humilité par sa fille. Quand John et Frances rencontrent Danielle à la plage, John continue de se faire passer pour un riche touriste de l'Oregon, malgré la jalousie de Danielle envers Frances.

Cependant, Frances découvre le secret de John et, sous une pluie de feux d'artifices, le séduit en le narguant avec ses bijoux, le taquine en lui faisant rêver d'escapades sur les toits et se présente comme une apprentie qui pourrait l'accompagner dans ses crimes.

Le lendemain matin, Jessie découvre que ses bijoux ont disparu. Frances accuse John de l'avoir utilisé comme distraction afin de voler les biens de sa mère. Elle appelle la police, mais John a disparu.

Pour attraper le nouveau « Chat », John espionne un domaine mais est attaqué. Un second attaquant semble frapper John avec une clé anglaise, qui tombe dans la mer : il s'agit cependant en réalité de Foussard, décédé de la chute. La police annonce publiquement que Foussard était le cambrioleur, mais John annonce en secret à l'assureur que c'est impossible car Foussard avait une jambe de bois et ne pouvait pas grimper sur les toits.

Les funérailles de Foussard sont gâchées par les accusations de Danielle envers John, qui, selon elle, est responsable de la mort de son père. À la sortie du cimetière, Frances s'excuse auprès de John et lui confesse son amour, mais John lui répond qu'il doit continuer à chercher le « Chat ». Il demande à Frances de lui permettre d'assister à un bal masqué au cours duquel il pense que le « Chat » frappera une nouvelle fois.

Au bal masqué, Frances apparaît au public dans une splendide robe dorée tandis que John est méconnaissable sous son masque et son costume de Maure. Quand Jessie demande au Maure d'aller lui chercher ses médicaments, les autorités entendent sa voix et reconnaissent John. Quand le Maure masqué revient, la police attend tandis que Frances et lui dansent ensemble toute la nuit. Quand le Maure et Frances vont dans la chambre de cette dernière, l'homme derrière elle n'était en réalité plus John mais l'assureur, avec lequel il avait échangé de place afin que John puisse s'enfuir du bal.

John, pendant ce temps, a attendu toute la nuit sur le toit, et sa patience est récompensée quand apparaît enfin une silhouette habillée de noir. Alors qu'il la poursuit, la police l'aveugle avec un spot et lui demande de s'arrêter. Il s'enfuit alors qu'ils essaient de lui tirer dessus et parvient à attraper l'imposteur, les bijoux en main. Son némésis démasqué s'avère être Danielle, la fille de Foussard. Elle perd l'équilibre sur le toit, mais John lui attrape la main avant la chute. Il la force alors à avouer devant la police l'implication de son père et de Bertani dans le coup.

John retourne ensuite dans sa villa, où Frances, qui l'avait suivi, le convainc de lui laisser une place dans sa vie. Il accepte avant de prendre un air dépité quand Frances dit que sa mère se plaira très bien ici.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Cary Grant in To Catch a Thief trailer.jpg
To Catch a Thief2.jpg

Interprètes non crédités :

Production[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été en partie tourné sur la Côte d'Azur et plus spécialement au château de la Croix-des-Gardes, à Cannes.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Caméo : à la dixième minute, Alfred Hitchcock est assis à gauche de Cary Grant dans le bus (le mouvement de caméra vers Hitchcock étant accompagné d'un effet musical inhabituel dans la série des caméos d'Hitchcock). À droite de Cary Grant, une femme est assise avec une cage à oiseaux, qui semble présager le film de Hitchcock de 1963 Les Oiseaux.
  • Malgré la présentation du personnage de Danielle comme une jeune fille ou une adolescente, en comparaison au personnage plus mature de Frances, Brigitte Auber avait 26 ans lors du tournage, soit plus d'un an et demi de plus que Grace Kelly.
  • Contrairement à une idée reçue (notamment soutenue par la Paramount elle-même au mépris des réalités biographiques), Grace Kelly ne rencontra pas le prince Rainier à l'occasion de ce tournage (à l'été 1954) mais près d'un an plus tard à l'occasion du festival de Cannes (en ) pour la présentation du film de George Seaton Une fille de la province pour lequel l'actrice avait remporté l'Oscar de la meilleure actrice en .
  • La nouvelle Villa des bijoux, écrite par un auteur australien Matthew Asprey, a pour cadre et sujet de son action la villa Les Bolovens, où fut tournée La Main au collet, ainsi que le village de Saint-Jeannet[2].
  • La série télévisée argentine La main au collet (Atrapa a un ladróna) sortie en 2019 est un remake du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :