La Taverne de la Jamaïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Taverne de la Jamaïque
Titre original Jamaica Inn
Réalisation Alfred Hitchcock
Scénario Sidney Gilliat
Joan Harrison
d'après Daphne du Maurier
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Durée 108 minutes
Sortie 1939

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Taverne de la Jamaïque (Jamaica Inn), connu aussi sous le titre L'Auberge de la Jamaïque, est un film britannique réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1939. Il est adapté du roman L'Auberge de la Jamaïque de Daphne du Maurier.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En ce début du XIXe siècle, la Taverne de la Jamaïque a une très mauvaise réputation. Ses clients ont la fâcheuse habitude de cacher la lumière du phare par temps de tempête et, ainsi, de faire échouer les navires sur les récifs, particulièrement nombreux à cet endroit de la côte de Cornouailles. Sir Humphrey, le juge de paix local, dirige le groupe et l'informe du passage des navires.

N'ayant plus de famille en Irlande, Mary Yellan rejoint sa tante Patience, mariée à Joss, l'aubergiste de la Taverne de la Jamaïque. Elle découvre la bande de naufrageurs qui occupe les lieux. Jem Trehearne, un nouveau membre, est pendu après une brève dispute. Mary parvient à le délivrer et tous deux s'échappent de cet endroit sinistre. Où iront-ils se réfugier ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Hitchcock explique dans son livre d'entretiens avec François Truffaut [Le cinéma selon Hitchcock F.Truffaut CINEMA2000/SEGHERS 1975] que les grandes libertés prises par rapport au roman de Daphne du Maurier venaient du fait que Charles Laughton acteur principal et coproducteur du film voulait être présent dès le début. Hitchcock trouvait que ce film n'était pas bon.
  • Le film présente un certain nombre de différences avec le roman de Daphné du Maurier : Dans le roman, le mystérieux "cerveau", qui dirige en sous-main la bande de naufrageurs dont le chef apparent est Joss Merlyn est un homme d'église: le vicaire de la paroisse cornouaillaise d'Altarnun. Daphné du Maurier avait d'ailleurs eu de longues conversations avec le véritable vicaire d'Altarnun (qui la documenta sur les naufrageurs de Cornouailles) lors du séjour estival qu'elle fit dans ce village en 1935 et qui lui inspira le roman. Il est possible que la décision de faire du "méchant" de l'histoire un Squire (gentillhome campagnard) et Juge de Paix local (le personnage de Sir Pengallan, joué par Charles Laughton ) ait été motivé par des craintes concernant la réception du films aux Etats-Unis où il était socialement inacceptable de présenter un prêtre criminel. (Dans les versions hollywoodiennes de Notre Dame de Paris, Claude Frollo, archidiacre de Notre-Dame devient un ...juge de Paix précisément pour cette raison) .
  • De même, le personnage de Treharne, le courageux inspecteur des garde-côtes, qui a infiltré la bande de naufrageurs n'existe pas dans le roman, où Mary Yellan s'éprend du jeune frère de Joss, Jem Merlyn, un naufrageur lui aussi, mais beaucoup moins endurci que Joss. Il s'avère amendable et s'enfuit avec Mary à la fin du roman, emportant à l'aventure leurs maigres biens dans une charrette à cheval. Un tel personnage de "bandit bien aimé" aurait heurté frontalement le très sourcilleux Code Hays qui stipulait très clairement que les criminels ne devaient pas être représentés sous un jour favorable et que force devait rester à la loi à la conclusion du film.

Liens externes[modifier | modifier le code]