Correspondant 17

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Correspondant 17
Description de l'image Foreign Correspondent trailer 29.jpg.

Titre original Foreign Correspondent
Réalisation Alfred Hitchcock
Scénario Charles Bennett,
Joan Harrison
Acteurs principaux
Sociétés de production Walter Wanger Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'espionnage
Durée 119 minutes
Sortie 1940

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Correspondant 17 (en version originale anglaise : Foreign Correspondent) est un film américain d'Alfred Hitchcock sorti en 1940. C'est le deuxième film réalisé à Hollywood par Hitchcock après Rebecca.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Peu avant la guerre, un journaliste américain, Jones, est choisi par son directeur pour aller en Europe s'informer sur la situation. Avant son départ, il fait la connaissance de Stephen Fisher, le dirigeant d'une organisation œuvrant pour la paix. À Londres, il fait la connaissance de sa fille, Carol Fisher et de Van Meer, un homme politique hollandais, signataire d'un traité d'alliance secret, que les nazis veulent connaître à tout prix.

Ceux-ci l'enlèvent et tuent un sosie à sa place aux Pays-Bas pour faire croire à sa mort. Poursuivant l'assassin, Jones et Carol Fisher découvrent que Van Meer est prisonnier.

Quittant les Pays-Bas, Jones et Carol retournent au Royaume-Uni. À Londres, Carol lui présente son père, qui se révèle être en réalité un agent nazi. Stephen Fisher procure au journaliste un garde du corps, qui est en réalité chargé de l'abattre. Mais Jones s'en sort indemne et après de nombreuses péripéties retrouve Van Meer.

La guerre est déclarée entretemps. Fisher réussit à prendre un avion à destination de l'Amérique. Jones se trouve dans le même avion. Attaqué par un navire allemand, l'avion s'écrase en haute mer. Les naufragés étant en surnombre sur un morceau d'avion servant de radeau, Fisher se sacrifie en se jetant dans l'océan. De retour à Londres, Jones parle à la radio, s'élevant avec véhémence contre les bombardements et la barbarie nazis, et appelle l'Amérique à fournir des armes à l'Angleterre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Joel McCrea.
Laraine Day.
Herbert Marshall.
George Sanders.

Et, parmi les acteurs non crédités :

Version française réalisée aux studios de Saint-Maurice par la société Image-Titre-Son (ITS), dialogues : Claude-Jean Bonnardot, direction artistique : Maurice Dorléac

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Caméo d'Hitchcock : à la 11e minute (13e en version originale), lisant le journal lorsque Joel McCrea quitte l'hôtel.
  • L'orthographe du nom de ffolliott (deux f minuscules) n'est pas une erreur mais un snobisme que le personnage, joué par George Sanders, explique dans la scène où Jones et lui poursuivent l'assassin de Van Meer.
  • Après la fin du tournage le 29 mai 1940, Hitchcock se rend en Angleterre. Il en revient le 3 juillet et annonce que les bombardements allemands sur Londres sont imminents. Ben Hecht est appelé à la hâte pour réécrire la scène finale. Elle est filmée le 5 juillet. Les véritables bombardements commencérent le 10 juillet 1940.
  • Albert Bassermann (qui jouait le diplomate néerlandais Van Meer) était allemand et ne parlait un mot d'anglais. Il apprit tout son texte de manière phonétique. Il sera le seul comédien du film à être nommé aux Oscars.
  • Hitchcock voulait Gary Cooper pour le rôle principal mais celui-ci ne souhaitait pas tourner dans un thriller. Plus tard, Cooper avouera au réalisateur qu’il avait commis une erreur en refusant le film. Clark Gable déclina le rôle également.
  • Hitchcock désirait à l'origine Joan Fontaine pour le rôle principal féminin. Mais David O. Selznick refusa de la prêter à Walter Wanger Productions pour ce film.
  • Une équipe du tournage se rendant de Londres à Amsterdam en bateau perdit tout son matériel dans le torpillage du navire.
  • La musique utilisée par les Allemands pour torturer Van Meer est "Harlem Congo" de Chick Webb.
  • Joseph Goebbels, le ministre de la propagande nazie, appréciait beaucoup le film qu'il qualifia de " chef-d'œuvre de la propagande, une production de première classe qui fera sans aucun doute impression sur les larges masses du peuple dans les pays ennemis ".
  • La copie française du film[2] est amputée de 17 minutes par rapport à l'originale[3]. Parmi les six scènes manquantes : la réunion de famille sur le paquebot avant le départ de Jones pour l'Angleterre, la discussion entre Jones et Fisher en haut des marches avant l'assassinat de Van Meer, Jones tentant de se faire comprendre par la police hollandaise, Jones et Carol essayant de louer une cabine sur le paquebot qui les ramène en Europe, ffolliott demandant l'aide de son frère commissaire et Van Meer à l'hôpital avant la déclaration de guerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclo-ciné
  2. Distribuée par StudioCanal et sortie en 2005 dans le coffret Alfred Hitchcock : Les Premières Œuvres (1932-1940), puis en mars 2008 en édition séparée.
  3. Distribuée par Warner Home Video en zone 1 et sortie en 2004.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :