Sylvette Baudrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le cinéma
Cet article est une ébauche concernant le cinéma.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Sylvette Baudrot
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Sylvette Baudrot est une scripte française, née le à Alexandrie (Égypte). Elle a notamment travaillé sur un grand nombre de films d'Alain Resnais et de Roman Polanski.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est originaire d'Alexandrie où sa famille tient une pâtisserie très connue (la pâtisserie Baudrot est notamment mentionnée dans le roman Cléa de Lawrence Durrell[1]). Elle reste à Alexandrie durant la seconde Guerre mondiale, ce qui lui permet de continuer à voir des films américains, chose impossible en France[1].

Sa première collaboration avec Alain Resnais date de 1959 sur le film Hiroshima mon amour. Il a déclaré à ce propos : « Sans Sylvette Baudrot, je ne sais pas ce qui me serait arrivé[1]. » En effet, le film se tournant au Japon, elle se charge des contacts humains avec les Japonais sans même parler leur langue, et, grâce à son expérience, elle permet au réalisateur, dont c'est le deuxième long métrage, d'éviter de nombreuses complications sur le tournage[1]. Grâce à elle, il acquiert une connaissance véritable de la grammaire cinématographique et des questions de directions de regard qu'il ne connaissait que par intuition[1].

Avec une carrière qui va des Vacances de monsieur Hulot (1953), à Les Herbes folles (2009) et The Ghost Writer (2010), Sylvette Baudrot compte parmi les scriptes les plus chevronnées du cinéma français.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Suzanne Liandrat-Guigues et Jean-Louis Leutrat, Alain Resnais : Liaisons secrètes, accords vagabonds, Cahiers du cinéma, , p. 219-220.

Liens externes[modifier | modifier le code]