Les Amants du Capricorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Amants du Capricorne
Titre original Under Capricorn
Réalisation Alfred Hitchcock
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Film dramatique
Film policier
Romance
Durée 117 minutes
Sortie 1949

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Amants du Capricorne (titre original : Under Capricorn) est un film britannique réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1949.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1831 : Charles Adare accompagne son cousin gouverneur en Australie pour commencer une nouvelle vie. Lors d'un dîner chez un ancien forçat qui règne dans le monde des affaires locales, il découvre que la maîtresse de maison est sa cousine Henrietta, amie d'enfance. Il s'aperçoit peu à peu qu'Henrietta sombre dans la folie et l'alcool...

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Un nouveau gouverneur arrive en Australie, colonie anglaise dont la population comprend de nombreux anciens bagnards. Il est accompagné de Charles Adare, son jeune et élégant cousin, fils d'un Lord irlandais bien décidé à faire fortune.

Par l'intermédiaire d'un banquier local, il rencontre Sam Flusky, ancien bagnard qui a réussi dans les affaires. Flusky lui demande d'acheter un terrain mis en vente par le gouvernement et de le lui revendre ensuite avec une forte plus-value, au motif que lui-même n'a pas le droit d'effectuer la transaction directement. En outre Flusky, d'origine irlandaise lui aussi, invite Adare à dîner dans sa propriété située dans les environs de Sydney.

Malgré l'interdiction du gouverneur qui craint de voir un de ses proches compromis par un homme peu recommandable, Adare se rend à l'invitation. Les autres invités viennent tous sans leurs épouses, ce qui déçoit Flusky. Celui-ci espérait en effet, en profitant de la venue de l'élégant gentleman irlandais, attirer une compagnie féminine susceptible de divertir son épouse.

Celle-ci paraît au cours du dîner, pieds nus et hagarde. Adare la reconnaît : c'est une fille de Lord qui a bien connu sa sœur. Il la raccompagne dans sa chambre, tirant même un coup de revolver dans la cheminée pour faire semblant de chasser un monstre que Henrietta croit avoir vu sur son lit.

Flusky, reconnaissant à Adare, lui demande de revenir souvent pour aider Henrietta a retrouver son ancienne joie de vivre. Adare y parvient plutôt bien, mais perçoit l'hostilité de Milly, servante et véritable chef de la maisonnée. Il apprend aussi l'histoire du couple : Flusky était au service de la famille de Henrietta ; amoureux, ils se sont enfuis ensemble mais Flusky a été condamné pour le meurtre du frère d'Henrietta qui les avait rejoints ; Henrietta a suivi Flusky en Australie et a attendu pendant sept ans qu'il sorte du bagne, mais leur couple n'a jamais bien fonctionné après cela.

Adare essaie, en vain dans un premier temps, de persuader Henrietta de prendre en main la gestion de la maisonnée. Après un heurt entre Adare et Flusky, Milly s'en va.

Désormais Henrietta parvient à s'imposer face aux autres servantes. C'est donc au meilleur moment qu'arrive une invitation au bal du gouverneur, ce qui surprend un couple habituellement tenu à l'écart de la bonne société. Flusky, qui se dit mauvais danseur, demande à Adare de le remplacer.

Le soir du bal, Henrietta est sublime dans une robe blanche choisie par Adare. Flusky lui suggère de porter des bijoux, par exemple des rubis ; Henrietta et Adare répondent que le rouge du rubis gâcherait l'effet de la robe. Flusky renonce alors à donner à sa femme les rubis qu'il avait achetés, ce qui constitue pour lui une nouvelle source de frustration : ancien garçon d'écurie, il ne se sent pas au niveau de sa femme malgré sa grande réussite matérielle.

Tandis que Henrietta et Charles partent au bal, où l'on découvre que l'invitation était un faux conçu par Adare, Milly survient à la maison sous le prétexte de récupérer ses affaires personnelles. Manifestement amoureuse de Flusky, dont elle partage les origines modestes, elle le persuade à force d'insinuations que sa femme se moque de lui et que Adare essaie de la séduire. Flusky se rend alors au bal où sa femme rencontre un grand succès et cause un scandale par sa jalousie.

Tous étant revenus à la maison, Flusky chasse Adare qui essaie de partir avec la jument de Flusky. Très mauvais cavalier, il fait une chute avec la jument. Flusky achève d'un coup de revolver l'animal dont la patte est cassée et rentre dans la maison. Au cours d'une altercation avec Adare, le coup part et Charles est lui-même blessé assez sévèrement.

Afin de sauver son mari, qui risque d'être renvoyé au bagne pour récidive, Henrietta avoue au gouverneur que c'est elle qui, autrefois et par accident, a tué son frère, Flusky prenant la faute à sa charge par amour pour elle.

Dès lors Henrietta doit être renvoyée en Irlande pour y être jugée et peut-être pendue, mais Flusky refuse de reconnaître cette version des faits afin d'empêcher l'arrestation de sa femme. Entre-temps Henrietta a constaté que c'est Milly qui, depuis longtemps, l'a poussée à boire, glissait dans son lit des têtes de mort réduites et tente à présent de l'empoisonner. Milly est définitivement éloignée.

Enfin Adare, mis au courant de la situation à sa sortie de l'hôpital, confirme la version de Henrietta, sauvant ainsi Flusky. Tous deux accompagnent au port Adare, qui est renvoyé en Irlande par son cousin le gouverneur en raison de sa trop grande indiscipline.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Deuxième film tourné comme producteur indépendant par Hitchcock, film monté entièrement autour de et pour Ingrid Bergman. Le film fut un désastre financier. Celui qu'Hitchcock regrette le plus d'avoir tourné. C'est le dernier film qu'ils tourneront ensemble, Bergman allant se jeter dans les bras de Roberto Rossellini.
  • Hitchcock y poursuit ses expérimentations sur les plans longs, expérimentations éprouvées l'année précédente dans La Corde. Le procédé n'est pas ici aussi strict. Le dispositif est en revanche plus complexe car le décor se déploie sur plusieurs pièces réparties sur deux étages. Trappes, cloisons et plafonds escamotables, mobiliers sur roulettes permettent au matériel de prise de vue très imposant de l'époque de se frayer un chemin.
  • La table du salon était articulée en 14 sections afin d'ouvrir un passage pour la caméra (les acteurs s'écartant sur des matelas placés sur les côtés afin d'étouffer le bruit en emportant avec eux des éléments du couvert) ou au contraire se fermer devant elle dans le mouvement inverse (on peut alors voir les candélabres posés à la hâte légèrement osciller).
  • Le lit de la chambre d'Ingrid Bergman était inclinable à 45 degrés pour faciliter l'obtention de gros plans plongeant.
  • C'est le troisième film d'Hitchcock en costumes, le premier étant Le Chant du Danube (1934) et le deuxième La Taverne de la Jamaïque (1939).
  • Le choix initial d'Hitchcock pour incarner Sam Flusky s'était porté sur Burt Lancaster.
  • L'adaption est réalisée par un vieil ami d'Hitchcock, Hume Cronyn, qu'il avait fait débuter devant la caméra dans L'Ombre d'un doute où il croisait Joseph Cotten.
  • Caméo : on aperçoit Hitchock lors du défilé, écoutant le discours du nouveau gouverneur. Il porte une redingote bleue et un chapeau sombre (2 min 47 s). Il apparaît une deuxième fois sur les marches de la maison du gouverneur conversant avec deux autres personnes (12 min 53 s).

Sortie Vidéo[modifier | modifier le code]

Le film sort en DVD et Blu-ray le 2 avril 2019, par L'Atelier d'Images.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]