Joaquín Garrigues Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joaquín Garrigues Walker
Illustration.
Joaquín Garrigues, en 1978.
Fonctions
Ministre adjoint
au président du gouvernement espagnol
Président du gouvernement Adolfo Suárez
Gouvernement Suárez III
Prédécesseur Aucun
Successeur Aucun
Ministre des Travaux publics et de l'Urbanisme
Président du gouvernement Adolfo Suárez
Gouvernement Suárez II
Prédécesseur Luis Ortiz González
Successeur Jesús Sancho Rof
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Madrid (Espagne)
Date de décès (à 47 ans)
Lieu de décès Madrid (Espagne)
Parti politique UCD
Diplômé de Université centrale de Madrid
Profession Avocat

Joaquín Garrigues Walker
Ministres adjoints espagnols
Ministres des Travaux publics espagnols

Joaquín Garrigues Walker, né le à Madrid et mort le à Madrid, est un homme politique espagnol membre de l'Union du centre démocratique (UCD).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et activité professionnelle[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit à l'université centrale de Madrid, après quoi il devient avocat. Il se lance ensuite dans une carrière d'entrepreneur. Il est notamment président de la Ligue financière, qui se spécialise dans la construction d'autoroutes.

En 1976, il fonde le groupe Libra, qui édite les Cahiers Libra, qui développent une pensée clairement libérale.

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Faisant suite à la création de Libra, il donne naissance au Parti démocrate (PD), qui s'associe avec d'autres partis libéraux dans la Fédération des partis démocrates et libéraux (FDPL). Il en devient président le [1]. Pour les élections constituantes du 15 juin 1977, il est investi en cinquième position à Madrid sur la liste de la coalition centriste de l'Union du centre démocratique.

Ministre de Suárez[modifier | modifier le code]

Élu au Congrès des députés, il est nommé le 5 juillet suivant ministre des Travaux publics et de l'Urbanisme. Le , il organise la dissolution de la FPDL dans l'UCD[2].

Lors des élections législatives du 1er mars 1979, il est choisi pour mener la liste UCD dans la province de Murcie. Il y remporte quatre sièges, puis se voit nommé le 6 avril ministre adjoint au président du gouvernement.

Mort à 47 ans[modifier | modifier le code]

Il est relevé de ses fonctions ministérielles le . Environ deux mois et demi plus tard, le 28 juillet, il meurt à 47 ans d'un arrêt cardiaque alors qu'il luttait depuis plus d'un an contre une leucémie[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il était marié à Mercedes de Areilza, fille de l'ancien ministre José María de Areilza, avec qui il a eu cinq enfants. Son frère, Antonio Garrigues Walker, est également un homme politique de conviction libérale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]