Ministère de la Présidence et des Administrations territoriales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère de la Présidence et des Administrations territoriales d'Espagne
Ministerio de la Presidencia y para las Administraciones Territoriales de España
Image illustrative de l'article Ministère de la Présidence et des Administrations territoriales

Création 1974
Type Département ministériel
Siège Drapeau de l'Espagne Complexe de la Moncloa
Avenida Puerta de Hierro, Madrid (Espagne)
Langue Espagnol
Budget 0,540 milliards d' (2016)
Ministre Soraya Sáenz de Santamaría
Organisations affiliées Gouvernement espagnol
Site web http://www.mpr.gob.es

Le ministère de la Présidence et des Administrations territoriales d'Espagne (en espagnol : Ministerio de la Presidencia y para las Administraciones Territoriales de España) est le département ministériel chargé des relations institutionnelles, de la coordination interministérielle et des relations avec les communautés autonomes.

L'actuel ministre de la Présidence est, depuis le , la conservatrice Soraya Sáenz de Santamaría[1].

Le siège du ministère se situe dans le complexe entourant le palais de la Moncloa, à Madrid.

Missions[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le ministère de la Présidence est chargé de coordonner les questions de nature constitutionnelle, préparer le développement, le suivi du programme législatif, le soutien à la présidence du gouvernement, l'assistance au conseil des ministres, aux commissions déléguées du gouvernement, à la commission générale des secrétaires d'État et sous-secrétaires, et, particulièrement, au gouvernement dans ses relations avec les Cortes Generales, ainsi que les relations avec les communautés autonomes, les entités locales et celles de l'administration déconcentrée de l'État[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère de la Présidence s'organise de la manière suivante[3] :

  • Ministre de la Présidence et des Administrations territoriales (Ministra de la Presidencia y para las Administraciones Territoriales) ;
    • Secrétariat d'État aux Relations avec le Parlement (Secretaría de Estado de Relaciones con las Cortes) ;
      • Direction générale des Relations avec le Parlement ;
    • Secrétariat d'État aux Administrations territoriales (Secretaría de Estado para las Administraciones Territoriales) ;
      • Secrétariat général de la Coordination territoriale (Secretaría General de Coordinación Territorial) ;
        • Direction générale de l'Administration déconcentrée de l'État ;
        • Direction générale des Relations avec les communautés autonomes et les entités locales ;
    • Sous-secrétariat de la Présidence et des Administrations territoriales (Subsecretaría de la Presidencia y para las Administraciones Territoriales) ;
      • Secrétariat général technique - Secrétariat du gouvernement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1974 à partir du sous-secrétariat de la Présidence (Subsecretaría de la Presidencia), le ministère est réorganisé après la fin du franquisme, en 1977, les compétences relatives à la fonction publique et à l'administration publique lui étant alors attribuées[4]. En 1986, Felipe González crée le ministère des Administrations publiques et rebaptise alors le ministère de la Présidence en ministère des Relations avec les Cortes Generales et du Secrétariat du gouvernement (Ministerio de Relaciones con las Cortes y de la Secretaría del Gobierno)[5].

Le ministère reprend son nom actuel en 1993[6], se voyant adjoindre pour la première fois les fonctions de porte-parole du gouvernement (Portavoz del Gobierno). Au cours d'un important remaniement ministériel opéré en 2009, il retrouve les compétences liées à la fonction publique[7], mais les perd lors d'un nouveau remaniement effectué en 2010, au profit du ministère de la Politique territoriale[8]. En 2011, la ministre de la Présidence retrouve les fonctions de porte-parole du gouvernement et prend la tutelle du Centre national de renseignement (CNI, services secrets). À la formation du second gouvernement de Mariano Rajoy, le ministère prend les compétences des relations avec les communautés autonomes tandis que la ministre perd ses fonctions de porte-parole, le secrétariat d'État à la Communication étant directement rattaché à la présidence du gouvernement[2].

Titulaires depuis 1977[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Parti Gouvernement(s)
José Manuel Otero Novas 05.07.1977 06.04.1979 UCD Suárez II
José Pedro Pérez-Llorca 06.04.1979 03.05.1980 UCD Suárez III
Rafael Arias-Salgado 03.05.1980 26.02.1981 UCD Suárez III
Pío Cabanillas Gallas 26.02.1981 01.09.1981 UCD Calvo-Sotelo
Matías Rodríguez Inciarte 01.09.1981 02.12.1982 UCD Calvo-Sotelo
Javier Moscoso 03.12.1982 26.07.1986 PSOE González I
Virgilio Zapatero 26.07.1986 14.07.1993 PSOE González II et III
Alfredo Pérez Rubalcaba 14.07.1993 05.05.1996 PSOE González IV
Francisco Álvarez-Cascos
(Vice-président du gouvernement)
06.05.1996 28.04.2000 PP Aznar I
Mariano Rajoy
(Vice-président du gouvernement)
28.04.2000 28.02.2001 PP Aznar II
Juan José Lucas 28.02.2001 10.07.2002 PP Aznar II
Mariano Rajoy
(Vice-président du gouvernement)
10.07.2002 03.09.2003 PP Aznar II
Javier Arenas
(Vice-président du gouvernement)
03.09.2003 18.04.2004 PP Aznar II
María Teresa Fernández de la Vega
(Vice-président du gouvernement)
18.04.2004 20.10.2010 Aucun Zapatero I et II
Ramón Jáuregui 20.10.2010 22.12.2011 PSOE Zapatero II
Soraya Sáenz de Santamaría
(Vice-président du gouvernement)
22.12.2011 En fonction PP Rajoy I et II
Titres successifs :
  • 1977-1986 : ministère de la Présidence
  • 1986-1993 : ministère des Relations avec les Cortes Generales et du Secrétariat du Gouvernement
  • 1993-2016 : ministère de la Présidence
  • Depuis 2016 : ministère de la Présidence et des Administrations territoriales

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Real Decreto 1826/2011, de 21 de diciembre, por el que se nombran Ministros del Gobierno. », site du Bulletin officiel de l'État.
  2. a et b (es) Présidence du gouvernement, « Real Decreto 415/2016, de 3 de noviembre, por el que se reestructuran los departamentos ministeriales. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  3. (es) Ministère des Finances et de la Fonction publique, « Real Decreto 771/2017, de 28 de julio, por el que se desarrolla la estructura orgánica básica del Ministerio de la Presidencia y para las Administraciones Territoriales y se modifica el Real Decreto 424/2016, de 11 de noviembre, por el que se establece la estructura orgánica básica de los departamentos ministeriales. », sur boe.es/, (consulté le 31 juillet 2017).
  4. (es) « Real Decreto 1558/1977, de 4 de julio, por el que se reestructuran determinados Organos de la Administración Central del Estado. », site du Bulletin officiel de l'État.
  5. (es) « Real Decreto 1519/1986, de 25 de julio, de reestructuración de Departamentos ministeriales. », site du Bulletin officiel de l'État.
  6. (es) « Real Decreto 1173/1993, de 13 de julio, de Reestructuración de Departamentos ministeriales. », site du Bulletin officiel de l'État.
  7. (es) « Real Decreto 542/2009, de 7 de abril, por el que se reestructuran los departamentos ministeriales. », site du Bulletin officiel de l'État.
  8. (es) « Real Decreto 1313/2010, de 20 de octubre, por el que se reestructuran los departamentos ministeriales. », site du Bulletin officiel de l'État.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]