Ministère du Travail (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ministère du Travail.
Ministère de l'Emploi et
de la Sécurité sociale d'Espagne
Ministerio de Empleo
y Seguridad Social de España
Image illustrative de l'article Ministère du Travail (Espagne)

Création 1920 : Travail
1981 : Travail et Sécurité sociale
1996 : Travail et Affaires sociales
2008 : Travail et Immigration
2011 : Actuel
Type Département ministériel
Siège Drapeau de l'Espagne Calle Agustín de Bethencourt, 4, Madrid (Espagne)
Langue Espagnol
Budget 26,627 milliards d' (2016)
Ministre Fátima Báñez
Organisations affiliées Gouvernement espagnol
Site web http://www.empleo.gob.es

Le ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale d'Espagne (Ministerio de Empleo y Seguridad Social de España) est le département ministériel responsable de l'emploi, des relations sociales et de la politique migratoire en Espagne.

L'actuelle titulaire du portefeuille est, depuis le , la conservatrice Fátima Báñez[1].

Son siège central se trouve Calle Agustín de Bethencourt, à Madrid.

Missions[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale est chargé de la proposition et de l'exécution de la politique gouvernementale en matière d'emploi, de sécurité sociale, de développement de la politique gouvernementale en matière de droit des étrangers, d'immigration et d'émigration.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale s'organise de la façon suivante[2] :

  • Ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale (Ministra de Empleo y Seguridad Social) ;
    • Secrétariat d'État à l'Emploi (Secretaría de Estado de Empleo) ;
      • Direction générale de l'Emploi ;
      • Direction générale des Travailleurs indépendants, de l'Économie sociale et de la Responsabilité sociale des entreprises ;
    • Secrétariat d'État à la Sécurité sociale (Secretaría de Estado de la Seguridad Social) ;
      • Direction générale de la Réglementation de la Sécurité sociale ;
      • Contrôle général de la Sécurité sociale ;
      • Service juridique de l'Administration de la Sécurité sociale ;
    • Secrétariat général de l'Immigration et de l'Émigration (Secretaría General de Inmigración y Emigración) ;
      • Direction générale des Migrations ;
    • Sous-secrétariat de l'Emploi et de la Sécurité sociale (Subsecretaría de Empleo y Seguridad Social) ;
      • Secrétariat général technique ;
      • Direction générale de l'Inspection du travail et de la Sécurité sociale ;
      • Direction générale des Statistiques et des Analyses sociales du travail.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le ministère du Travail (Ministerio de Trabajo) est créé en 1920 par décision d'Alphonse XIII d'Espagne. Fusionné avec d'autres départements pour former le ministère du Travail, du Commerce et de l'Industrie (Ministerio de Trabajo, Comercio e Industria) en 1922, il retrouve son autonomie six ans plus tard, comme ministère du Travail et de la Prévoyance (Ministerio de Trabajo y Previsión), lors de la dictature de Primo de Rivera.

En 1931, la IIe République le renomme en ministère du Travail et de la Prévoyance sociale (Ministerio de Trabajo y Previsión Social) , puis fusionne le département avec celui de la Santé, constituant ainsi le ministère du Travail, de la Santé et de la Prévoyance sociale (Ministerio de Trabajo, Sanidad y Previsión Social) en 1934. Une nouvelle fusion le transforme, l'année suivante, en ministère du Travail, de la Santé et de la Justice (Ministerio de Trabajo, Sanidad y Justicia).

Il retrouve son autonomie dès 1936, et perd peu après ses compétences dans le domaine sanitaire. Il est renommé un an plus tard ministère du Travail et de l'Assistance sociale (Ministerio de Trabajo y Asistencia Social), et perdure jusqu'en 1939. Pourtant, en 1938, la rébellion nationaliste de Francisco Franco avait pourvu un ministère du Travail, ensuite transformé en ministère de l'Action et de l'Organisation syndicales (Ministerio de Acción y Organización Sindical). Avec l'arrivée au pouvoir du franquisme, le département retrouve son nom originel du ministère du Travail, qu'il va conserver dans les premières années de la transition démocratique.

Lors du remaniement du 26 février 1981, consécutif à l'arrivée au pouvoir de Leopoldo Calvo-Sotelo, le ministère fusionne avec le ministère de la Santé et de la Sécurité sociale, constituant un grand ministère du Travail, de la Santé et de la Sécurité sociale (Ministerio de Trabajo, Sanidad y Seguridad Social)[3]. Les portefeuilles se voient cependant séparés dès la fin de l'année, étant alors créé le ministère du Travail et de la Sécurité sociale[4].

À la suite de la victoire du Parti populaire (PP), en 1996, le gouvernement de José María Aznar entreprend la réduction du nombre de ministères et crée alors le ministère du Travail et des Affaires sociales (Ministerio de Trabajo y Asuntos Sociales)[5], qui réunit au ministère du Travail le ministère des Affaires sociales, créé en 1988 par Felipe González. La structure et les compétences du département se stabilisent alors jusqu'en 2008, quand José Luis Rodríguez Zapatero créé le ministère du Travail et de l'Immigration (Ministerio de Trabajo e Inmigración), confiant les compétences sociales aux ministères de l'Éducation et de l'Égalité[6]. Avec le retour du PP au pouvoir, en 2011, il retrouve presque sa dénomination originelle de 1977 en devenant le ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale (Ministerio de Empleo y Seguridad Social)[7].

Titulaires depuis 1977[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Parti Gouvernement(s)
Manuel Jiménez de Parga 05.07.1977 28.02.1978 UCD Suárez II
Rafael Calvo Ortega 28.02.1978 03.05.1980 UCD Suárez II et III
Salvador Sánchez-Terán 03.05.1980 09.09.1980 UCD Suárez III
Félix Manuel Pérez Miyares 09.09.1980 29.01.1981 UCD Suárez III
Jesús Sancho Rof
Travail, Santé et Sécurité sociale
26.02.1981 02.12.1981 UCD Calvo-Sotelo
Santiago Rodríguez-Miranda 02.12.1981 28.10.1982 UCD Calvo-Sotelo
Joaquín Almunia 02.12.1982 22.06.1986 PSOE González I
Manuel Chaves 26.07.1986 02.05.1990 PSOE González II et III
Luis Martínez Noval 02.05.1990 06.06.1993 PSOE González III
José Antonio Griñán 14.07.1993 03.03.1996 PSOE González IV
Javier Arenas 05.05.1996 20.01.1999 PP Aznar I
Manuel Pimentel 20.01.1999 21.02.2000 PP Aznar I
Juan Carlos Aparicio 21.02.2000 10.07.2002 PP Aznar I et II
Eduardo Zaplana 10.07.2002 14.03.2004 PP Aznar II
Jesús Caldera 18.04.2004 09.03.2008 PSOE Zapatero I
Celestino Corbacho 14.04.2008 20.10.2010 PSC Zapatero II
Valeriano Gómez 20.10.2010 22.12.2011 PSOE Zapatero II
Fátima Báñez 22.12.2011 En fonction PP Rajoy I et II
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim
Titres successifs :
  • 1977-1981 : Travail
  • 1981 : Travail, Santé et Sécurité sociale
  • 1981-1996 : Travail et Sécurité sociale
  • 1996-2008 : Travail et Affaires sociales
  • 2008-2011 : Travail et Immigration
  • Depuis 2011 : Emploi et Sécurité sociale

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]