Manuel Clavero Arévalo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arevalo.
Manuel Clavero Arévalo
Illustration.
Fonctions
Ministre espagnol de la Culture
Président du gouvernement Adolfo Suárez
Gouvernement Suárez III
Prédécesseur Pío Cabanillas
Successeur Ricardo de la Cierva
Ministre adjoint pour les Régions
Président du gouvernement Adolfo Suárez
Gouvernement Suárez II
Prédécesseur Aucun
Successeur Antonio Fontán
Biographie
Nom de naissance Manuel Francisco Clavero Arévalo
Date de naissance (91 ans)
Lieu de naissance Séville (Espagne)
Parti politique UCD (1978-1980)
Diplômé de Université de Séville
Profession Universitaire

Manuel Clavero Arévalo
Ministres de la Culture espagnols
Ministres adjoints espagnols

Manuel Francisco Clavero Arévalo, né le à Séville, est un homme politique espagnol.

Il fonde le Parti social-libéral andalou (PSLA) en 1976 et devient peu après ministre adjoint pour les Régions. Il rejoint l'Union du centre démocratique (UCD) en 1978.

Nommé ministre de la Culture en 1979, il démissionne au bout de quelques mois, en 1980, et décide de créer l'Unité andalouse (UA), qui se révélera être un échec. Il quitte alors la politique et rejoint le monde universitaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours universitaire[modifier | modifier le code]

Il obtient sa licence de droit à l'université de Séville, puis passe un doctorat. En 1951, il devient professeur des universités à l'université de Salamanque, où il enseigne le droit administratif.

Il obtient un même poste à l'université de Séville trois ans plus tard. Élu doyen de la faculté de droit en 1965, il exerce cette responsabilité pendant trois ans. Il est élu recteur de l'université en 1971, et fonde pendant son mandat de quatre ans l'Institut du développement régional.

Un partisan de l'autonomie régionale[modifier | modifier le code]

Il crée en le Parti social-libéral andalou, une formation libérale et régionaliste[1]. Lors du congrès constitutif qui se réunit à Séville en , il est porté à la présidence du PSLA[2].

Pour les élections constituantes du 15 juin 1977, il mène la liste de la coalition de l'Union du centre démocratique dans la province de Séville. Élu au Congrès des députés, il est nommé ministre adjoint pour les Régions et mène les discussions pour l'instauration des régimes de pré-autonomie régionale.

Le PSLA prononce sa dissolution le 12 décembre suivant, afin de favoriser l'émergence d'un parti centriste unique reprenant le nom de la coalition électorale[3].

Il est réélu député de Séville lors des élections législatives du 1er mars 1979. Il change de poste au gouvernement puisque le 6 avril, il est désigné ministre de la Culture. Au sein de l'UCD, il est choisi le 21 mai comme président de la fédération d'Andalousie, par 41 voix sur 45[4]. Il est réélu par 35 suffrages favorables sur 53 le 26 novembre suivant, son secrétaire général Francisco de la Torre étant reconduit à l'unanimité[5].

Le départ de l'UCD[modifier | modifier le code]

Il démissionne du gouvernement le , afin de marquer son refus de l'accord passé entre l'exécutif et le comité exécutif de l'UCD d'Andalousie concernant la procédure d'accès à l'autonomie de ce territoire[6]. Il quitte le parti le mois suivant[7] et cède la présidence de l'UCD-A au député de la province de Huelva Félix Manuel Pérez Miyares[8]. Au mois d'avril, il fait le choix de rejoindre le groupe mixte, donc de quitter le groupe parlementaire centriste[9].

Il présente son nouveau parti, l'Unité andalouse, le dans un hôtel de Séville, qu'il définit comme autonomiste, humaniste et non-marxiste[10]. Il en décide la dissolution environ deux ans plus tard, en , ayant constaté l'échec des forces régionalistes aux élections législatives anticipées du 28 octobre[11].

Il retourne alors au monde universitaire et fait quelques passages par le secteur privé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]