Ministère des Transports (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ministère des Transports.
Ministère des Transports, du Tourisme et des Communications d'Espagne
Ministerio de Transportes, Turismo y Comunicaciones de España
Image illustrative de l'article Ministère des Transports (Espagne)

Création 1931
Dissolution 1991
Type Département ministériel
Siège Drapeau de l'Espagne Madrid (Espagne)
Langue Espagnol
Organisations affiliées Gouvernement espagnol

Le ministère des Transports, du Tourisme et des Communications d'Espagne (Ministerio de Transportes, Turismo y Comunicaciones de España) était un département ministériel du gouvernement espagnol entre 1931 et 1991.

Missions[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le ministère des Transports, du Tourisme et des Communications était chargé de l'exercice de l'activité administrative dans les domaines des transports terrestres, maritimes et aériens, des communications postales, télégraphiques et téléphoniques, ainsi que de la promotion et du développement des activités touristiques.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère des Transports et des Communications s'organisait de la façon suivante[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8] :

  • Ministre des Transports, du Tourisme et des Communications (Ministro de Transportes, Turismo y Comunicaciones) ;
    • Secrétariat général du Tourisme (Secretaría General de Turismo) ;
      • Direction générale de la Politique touristique ;
      • Direction générale de l'Aviation civile ;
    • Secrétariat général des Communications (Secretaría General de Comunicaciones) ;
      • Direction générale des Postes et Télégraphes ;
      • Direction générale des Télécommunications ;
    • Sous-secrétariat des Transports et des Communications (Subsecretaría de Transportes y Comunicaciones) ;
      • Direction générale des Services ;
    • Secrétariat général technique (Secretaría General Técnica) ;
    • Direction générale des Infrastructures et de la Planification des transports ;
    • Direction générale des Transports terrestres ;
    • Direction générale de la Marine marchande.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1931, peu après la proclamation de la IIe République, le nouveau régime réorganise les différents départements ministériels, séparant en deux entités le ministère de l'Équipement (Ministerio de Fomento) et créant, ainsi, le ministère des Communications (Ministerio de Comunicaciones). Il fusionne brièvement avec le ministère des Travaux publics en 1935, mais redevient autonome dès l'année suivante. Il prend alors le nom de ministère des Communications et de la Marine marchande (Ministerio de Comunicaciones y Marina Mercante), puis de ministère des Communications et des Transports (Ministerio de Comunicaciones y Transportes), entre 1938 et 1939.

Supprimé durant toute la période franquiste, il réapparaît en 1977, sous le nom de ministère des Transports et des Communications (Ministerio de Transportes y Comunicaciones), réunissant alors des compétences et services issus des ministères de l'Intérieur, des Travaux publics, du Commerce et de l'Air. Lors du remaniement ministériel du 9 septembre 1980, il récupère les compétences sur le tourisme, du fait de la disparition du ministère du Commerce et du Tourisme, tout en perdant celles sur la pêche maritime, au profit du ministère de l'Agriculture.

Il prend le titre de ministère des Transports, du Tourisme et des Communications (Ministerio de Transportes, Turismo y Comunicaciones) en 1981, et le conserve jusqu'à sa disparition, en 1991, lorsqu'il est rassemblé au ministère des Travaux publics.

Titulaires à partir de 1977[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Parti Gouvernement(s)
José Lladó 05.07.1977 28.02.1978 UCD Suárez II
Salvador Sánchez-Terán 28.02.1978 03.05.1980 UCD Suárez II et III
José Luis Álvarez 03.05.1980 02.12.1981 UCD Suárez III
Calvo-Sotelo
Luis Gámir 02.12.1981 28.10.1982 UCD Calvo-Sotelo
Enrique Barón 03.12.1982 05.07.1985 PSOE González I
Abel Caballero 05.07.1985 12.07.1988 PSOE González I et II
José Barrionuevo 12.07.1988 12.03.1991 PSOE González II et III
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim
Titres successifs :
  • 1977-1981 : ministère des Transports et des Communications
  • 1981-1991 : ministère des Transports, du Tourisme et des Communications

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Real Decreto 815/1978, de 30 de marzo, de estructura orgánica del Ministerio de Transportes y Comunicaciones. », site du Bulletin officiel de l'État
  2. (es) « Real Decreto 2677/1977, de 6 de octubre, por el que se estructura orgánica y funcionalmente la Secretaría de Estado de Turismo. », site du Bulletin officiel de l'État
  3. (es) « Real Decreto 1966/1980, de 3 de octubre, por el que se estructura el Ministerio de Economía y Comercio. », site du Bulletin officiel de l'État
  4. (es) « Real Decreto 1997/1980, de 3 de octubre, por el que se reordenan los órganos administrativos competentes en materia de pesca y marina mercante. », site du Bulletin officiel de l'État
  5. (es) « Real Decreto 2183/1980, de 10 de octubre, sobre supresión y reestructuración de órganos de la Administración Central del Estado. », site du Bulletin officiel de l'État
  6. (es) « Real Decreto 3579/1982, de 15 de diciembre, por el que se modifica la estructura orgánica del Ministerio de Transportes, Turismo y Comunicaciones. », site du Bulletin officiel de l'État
  7. (es) « Real Decreto 1209/1985, de 19 de junio, por el que se modifica parcialmente la estructura orgánica básica del Ministerio de Transportes, Turismo y Comunicaciones, se constituye el Instituto Nacional de Promoción del Turismo y se suprimen ciertos Organimos autónomos adscritos al Departamento. », site du Bulletin officiel de l'État
  8. (es) « Real Decreto 1081/1990, de 31 de agosto, por el que se modifica parcialmente la estructura orgánica básica del Ministerio de Transportes, Turismo y Comunicaciones. », site du Bulletin officiel de l'État

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]