José Luis Álvarez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Luis Álvarez
(Álvarez) Adolfo Suárez junto al ministro de Transportes y Comunicaciones (cropped).jpeg
Fonctions
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Madrid
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Madrid
-
Conseiller municipal de Madrid (d)
Maire de Madrid
Ministre des Transports
Ministre de l'Agriculture (d)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
José Luis Álvarez ÁlvarezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de

José Luis Álvarez y Álvarez (né en 1930 à Madrid) est un notaire et homme politique espagnol.

Après avoir accompli des études de droit à l'Université Complutense de Madrid, il intègre la fonction publique en réussissant les concours du notariat.

Vie politique[modifier | modifier le code]

En 1975, il est désigné secrétaire général du premier Parti populaire, une formation de centre-droit qui s'intégra par la suite à l'Union du centre démocratique. L'année suivante, il participe à la commission Église-État, qui négocie les accords entre l'Espagne et le Vatican, promulgués en 1979.

Désigné maire de Madrid en 1978 par le gouvernement d'Adolfo Suárez, il démissionne le lors de son élection comme député pour Madrid aux élections législatives. Le 3 avril suivant, il est candidat aux municipales dans la capitale espagnole et y remporte une majorité relative, mais un accord entre le Parti socialiste et le Parti communiste l'empêche de gouverner.

Le , José Luis Álvarez est nommé ministre des Transports et des Communications dans le second gouvernement Suárez et se voit reconduit dans le cabinet de Leopoldo Calvo-Sotelo, formé le . Dix mois plus tard, le 2 décembre, il change de portefeuille et devient ministre de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation.

Après avoir annoncé sa décision de quitter l'UCD pour rejoindre le Parti démocrate populaire (PDP), il est relevé de son ministère le , peu avant les législatives anticipées du 28 octobre au cours desquelles il est réélu député pour Madrid.

Articles connexes[modifier | modifier le code]