Hominina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Homininae ou Hominini.
image illustrant les primates
Cet article est une ébauche concernant les primates.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet primates.

La sous-tribu des Hominines (Hominina en latin scientifique) est la lignée des hominidés à laquelle appartient le genre humain actuel Homo et des espèces disparues, comme les australopithèques[1]. Elle regroupe les hominidés non arboricoles (bipèdes ou contribuant à l'émergence de la bipédie) et correspond à ce que l'on nomme communément les hominines (terme sans valeur taxinomique). Cette dénomination d'« hominine » a vocation à remplacer le terme d'« hominidé » en paléoanthropologie.

Attention :

  • le terme Homininé, avec un é final, est le nom français pour la sous-famille des Homininae, les grands singes (et est orthographié « hominine » en anglais) ;
  • le terme Hominine, avec un e final, est le nom français pour la sous-tribu des Hominina, les ancêtres de l'homme (et est orthographié « hominina » ou « homininan » en anglais).

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Légende : * discuté, † éteint

Cladogramme[modifier | modifier le code]

Groupe frère[modifier | modifier le code]


Liste des hominines[modifier | modifier le code]

En l'état de nos connaissances, la liste des hominines, du plus ancien au plus récent, est la suivante :

Succession des différentes espèces d'hominines[modifier | modifier le code]

Échelle en milliers d'années
Les traits verticaux symbolisent les possibles lignées
Le positionnement de l'apparition et extinction des espèces des genres Australopithèque
et Ardipithèque est arbitraire autour de la datation estimée des spécimens trouvés.
Des espèces et sous-espèces du genre Homo, dont la classification est encore débattue,
ne sont pas représentées dans ce tableau (Homo naledi, Homo gautengensis,
Homo cepranensis, Homo helmei, Hominidé de Maludong notamment)
v · d · m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shoshani J., Groves C. P., Simons E. L. & Gunnell G. F., 1996. Primate phylogeny: morphological vs. molecular results. Molecular Phylogenetics and Evolution, 5 (1) : 102-54.
  2. Selon la Wikipédia anglophone il s'agit d'une sous-espèce de H. erectus : en:Homo erectus soloensis