Brigitte Senut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brigitte Senut
Brisu2009.jpg
Brigitte Senut en avril 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeurs de thèse
Distinctions

Brigitte Senut, née le 27 janvier 1954 à Paris, est une paléontologue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une maîtrise de géologie à l'université Pierre-et-Marie-Curie en 1975, elle se spécialise dans la paléontologie des vertébrés et la paléontologie humaine, obtient dans ce domaine un DEA en 1976 et sa thèse de doctorat en 1978[1].

Professeur au Muséum national d'histoire naturelle, elle est une spécialiste de l'évolution des grands singes et de l'Homme, parfois perçue comme « hérétique » dans son combat contre les idées reçues[2].

Depuis 1986, elle dirige des expéditions de terrain en Afrique (Ouganda, Kenya, Namibie, Afrique du Sud, Angola et Botswana)[1].

Avec Martin Pickford, devenu son compagnon de vie[3], elle a notamment identifié les restes d'Orrorin tugenensis et d’Ugandapithecus major.

Elle a reçu une médaille d'argent du CNRS en 2000[4] et le Prix Irène-Joliot-Curie de la femme scientifique de l'année, le 16 octobre 2008[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Herbert Thomas & Brigitte Senut " Les primates, ancêtres de l'homme ", préface Yves Copens, Éditions Artcom, 1999

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Brigitte Senut », sur hominides.com,
  2. La dame aux fossiles, film documentaires de Philippe Ayme.
  3. Aurélie Luneau, « Brigitte Senut, la fièvre des fossiles ! », émission La marche des sciences sur France Culture, 5 février 2015, 15 min 30 s [audio]
  4. CNRS, « Médailles d'argent du CNRS - Les lauréats 2000 », sur http://www.cnrs.fr, (consulté le 5 février 2014)
  5. Prix Irène Joliot-Curie 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]