Homo rudolfensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Préhistoire
Cet article est une ébauche concernant la Préhistoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Homo rudolfensis est le nom d'une espèce fossile d'hominidé bipède apparue il y a environ 2,4 millions d'années. Il doit son nom spécifique au lac Rudolf, ancien nom du lac Turkana. Il appartient à la lignée humaine et plus précisément au genre Homo auquel appartient également l'Homo sapiens. L’Homo rudolfensis est avec l’Homo habilis le premier représentant du genre Homo.

Historique et définition[modifier | modifier le code]

UR 501 (original), l'un des fossiles les plus âgés du genre Homo

Considérés anciennement comme des restes de représentants de l'espèce Homo habilis, certains fossiles est-africains ont été attribués à partir de 1986 à Homo rudolfensis, une espèce à part entière d'après les travaux de V. P. Alekseïev. Aujourd'hui encore, certains scientifiques les considèrent toujours comme des représentants d’Homo habilis. On a retrouvé des fossiles d'Homo rudolfensis en Tanzanie (site d'Olduvai), au Kenya (site de Koobi Fora) et en Éthiopie (site de l'Omo).

On considère généralement que l’Homo rudolfensis a disparu il y a environ 1,8 million d'années. Par conséquent, il cohabita avec l’Homo habilis, les australopithèques, l'Homo ergaster et l’Homo georgicus, ce dernier étant probablement le premier représentant du genre Homo à avoir quitté le berceau africain. Cette cohabitation entre différentes espèces de la lignée humaine montre que l'évolution de cette lignée est buissonnante et non linéaire.

Principales caractéristiques[modifier | modifier le code]

La capacité crânienne de l'Homo rudolfensis est de 750 cm³ en moyenne. Elle est donc comparable voire supérieure à celle des Homo habilis. H. rudolfensis mesurait environ 1,60 m pour un poids d'environ 50 kg.

Il présentait une voûte crânienne épaisse et avait de grandes incisives. La forme de l'écaille de l'os temporal était haute et arrondie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :