Hominini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Homininae ou Hominina.

Hominini est une tribu de primates simiiformes de la famille des Hominidés, incluant la sous-tribu des Hominines (à savoir principalement les espèces des genres Homo, Australopithèque, et Paranthrope), ainsi que la sous-tribu des Panines (à savoir les Chimpanzés et Bonobos)[1].

Systématique[modifier | modifier le code]

Hominoidea-6-fr.svg

Les chimpanzés et les bonobos, génétiquement très proches des Homo sapiens, bien que sensiblement différents par leur morphologie, font partie de cette tribu.


Phylogénie des genres actuels d'hominidés d'après Shoshani et al., (1996)[2] et Springer et al., 2012[3]:

Hominidae 
 Ponginae 

Pongo (les Orang-outans)


 Homininae 
Gorillini 

Gorilla (les Gorilles)


 Hominini 
 Hominina 

Homo (les Hommes incluant l'Homme moderne)


 Panina 

Pan (les Chimpanzés)





La tribu Hominini s'est différenciée de celle des gorilles il y a plus de 10 Ma, et les Hominines des Panines il y a plus de 7 Ma.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Une représentation spatio-temporelle de la répartition des premiers humains

Phylogénie hypothétique[modifier | modifier le code]

Établir la phylogénie des différents fossiles d'hominiens reste un travail spéculatif, car les fossiles sont fragmentaires et sans matériel génétique exploitable dans la plupart des cas.
Il est néanmoins raisonnable de considérer une lignée humaine Homo, au côté d'une lignée de Paranthropes, se connectant sur le genre Australopithèque comme proposé par l'arbre suivant, qui doit être considéré comme simplement indicatif[6], [7]. Les bifurcations exactes de ces lignées restent hypothétiques.

  └─o Hominoidea
    ├─o Hylobatidae (Gibbons)
    └─o Hominidae
      ├─o Ponginae (Orang-outans)
      └─o Homininae 
        ├─o Gorillini (Gorilles)
        └─o Hominini
          ├─o Panina (Chimpanzés)
          │ ├─o Pan troglodytes
          │ └─o Pan paniscus
          └─o Hominina
            ├─o Sahelanthropus(–7 Ma)
            ├─o Orrorin(–5,9 Ma)
            ├─o Ardipithecus kadabba(–5,8 à –5,3 Ma)
            │ └─o Ardipithecus ramidus[8] (–4,4 Ma)
            └─o Australopithecus anamensis(–4,2 à –3,8 Ma)
              ├─o Australopithecus bahrelghazali(–3,5 à –3 Ma)
              ├─o Australopithecus afarensis(–4,1 à –3 Ma)
              │ └─o 
              └─o ├─o Kenyanthropus platyops(–3,4 Ma)
                │ ├─o Australopithecus africanus(–3,5 à –2 Ma)
                │ ├─o Australopithecus garhi(–2,5 Ma)
                │ └─o Paranthropus
                │   └─o Paranthropus aethiopicus(–2,7 à –2,3 Ma)
                │     ├─o Paranthropus boisei(–2,4 à –1,2 Ma)
                │     └─o Paranthropus robustus(–2,2 à –1 Ma) 
                └─o Homo  

Légende : † éteint

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. Shoshani, C. P. Groves, E. L. Simons et G. F. Gunnell, « Primate phylogeny: morphological vs. molecular results », Mol Phyl. Evol., vol. 5, no 1,‎ , p. 102-54 (lire en ligne)
  2. (en) J. Shoshani, C. P. Groves, E. L. Simons et G. F. Gunnell, « Primate phylogeny: morphological vs. molecular results », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 5, no 1,‎ , p. 102-54 (PMID 8673281, lire en ligne)
  3. (en) Mark S. Springer, Robert W. Meredith, John Gatesy, Christopher A. Emerling, Jong Park, Daniel L. Rabosky, Tanja Stadler, Cynthia Steiner, Oliver A. Ryder, Jan E. Janečka, Colleen A. Fisher et William J. Murphy, « Macroevolutionary Dynamics and Historical Biogeography of Primate Diversification Inferred from a Species Supermatrix », PLoS ONE, vol. 7, no 11,‎ , e49521 (ISSN 1932-6203, PMID 23166696, PMCID 3500307, DOI 10.1371/journal.pone.0049521, lire en ligne)
  4. J. Fuss; N. Spassov; DR Begun ; M Böhme, Potential hominin affinities of Graecopithecus from the Late Miocene of Europe, PLoS ONE. 12 (5), (présentation en ligne)
  5. Pascal Picq, La plus belle histoire du langage, Paris, Seuil, , 184 p. (ISBN 9782020406673), p. 60
  6. [1]
  7. [2]
  8. (en) Yohannes Haile-Selassie, Gen Suwa et Tim D. White, « Late Miocene Teeth from Middle Awash, Ethiopia, and Early Hominid Dental Evolution », Science, vol. 303, no 5663,‎ , p. 1503–1505 (PMID 15001775, DOI 10.1126/science.1092978).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]