Guillaume de Durfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume III de Durfort
Biographie
Naissance
Décès
Évêque de l’Église catholique
Archevêque de Rouen
Évêque de Langres

Ornements extérieurs Archevêques.svg
Blason Maison Durfort de Duras.svg

Guillaume de Durfort est prélat français, évêque de Langres (1306-1319) puis archevêque de Rouen (1319-1331).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille[modifier | modifier le code]

Guillaume serait le fils du seigneur de Clermont-Dessus et d'Hélène. Gascon, il est issu de la famille de Durfort. Son frère aîné est chevalier, un autre prieur de La Daurade à Toulouse[1].

Sa carrière[modifier | modifier le code]

Moine bénédictin, prieur de Castelsarrasin (1285) puis Rabastens (1287), doyen de Souillac (1291) il est élu abbé de Moissac vers 1293[1]. Il est nommé par le Clément V évêque de Langres le [1]. Au concile de Vienne en 1311, Clément V le nomme vicaire général du Saint-Siège. Pair de France en 1315, il est nommé archevêque de Rouen le [1]. Il reçoit le pallium le [1]. Il est présent lors de la contestation des privilèges et libertés de l'église par Pierre de Cuignières.

Il meurt le et est inhumé le 28[1] dans la chapelle Saint-Pierre et Saint-Paul de la cathédrale de Rouen.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Ses armes sont: d'argent à la bande d'azur[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Vincent Tabbagh (préf. Hélène Millet), Fasti Ecclesiae Gallicanae 2 Diocèse de Rouen : Répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines des diocèses de France de 1200 à 1500, Turnhout, Brepols, , 447 p. (ISBN 978-2-503-50638-8, LCCN 98229968), p. 95-97
  2. Arnaud Bunel, Armorial illustré des Archevêques de Rouen, v.1.1, 2010.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Pommeraye, Histoire des archevesques de Rouen, L. Maurry, Rouen, 1667, p. 497-499
  • Jules Thieury, Armorial des archevêques de Rouen, Imprimerie de F. et A. Lecointe Frères, Rouen, 1864, p. 63