Mellon de Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mellon.
Mellon de Rouen
Image illustrative de l'article Mellon de Rouen
Détail de la baie du chœur 208 de Saint-Ouen de Rouen représentant Saint-Mellon, réalisée en 1325/1339.
Évêque de Rouen
Décès vers 310 
Fête 22 octobre

Mellon de Rouen ou Mellon de Cardiff, plus communément appelé Saint Mellon, est le premier apôtre et le premier évêque de Rouen. Il y prêche l'Évangile vers l'an 260.

Légende[modifier | modifier le code]

La tradition rapporte l'histoire du jeune Praecordius, qui monta sur le toit de sa maison pour mieux entendre l'apôtre, en tomba à ses pieds, et se tua ainsi. Mellon l'aurait ressuscité, provoquant ainsi la conversion de nombre de ses auditeurs. En reconnaissance de ce miracle, le père du jeune homme aurait offert sa maison pour y célébrer le nouveau culte.

On ne sait rien de précis de ce premier sanctuaire qui marque, dès 260, l'emplacement à Rouen du siège apostolique. Du moins peut-on supposer que Saint Mellon ait choisi pour prêcher le croisement de ce qu'on appelle le Cardo (axe Nord-Sud, de la rue Beauvoisine à la Seine) et le Decumanus (axe Est-Ouest, correspondant à la rue du Gros Horloge et à la rue Saint-Romain), marquant le centre actif de la cité. La maison de Praecordius n'était probablement pas éloignée de ce carrefour des grandes voies romaines, actuelle Place de la Cathédrale.

Sources[modifier | modifier le code]

Source principale : Anne-Marie Carment-Lanfry, La Cathédrale Notre Dame de Rouen, Connaître Rouen, Société des Amis des monuments rouennais, mai 1977