Robert Poulain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert III Poulain
Biographie
Décès
Abbaye de Mortemer
Évêque de l’Église catholique
Archevêque de Rouen
Autres fonctions
Fonction religieuse
Chanoine de la cathédrale de Rouen

Robert Poulain est un ecclésiastique qui devient archevêque de Rouen (1208-1221).

Biographie[modifier | modifier le code]

De petite naissance, Robert Poulain est élu archevêque de Rouen le , succédant à Gautier de Coutances[1]. Il était alors un des chanoines du chapitre cathédral[1]. Un litige lors de son élection porte l'affaire devant le pape qui après examen confirme son élection en 1209[2]..

Il dédie à la Vierge le l'église abbatiale de Mortemer avec Jourdain, évêque de Lisieux[3].

Peu après son arrivée à l'archevêché, il prend part à la croisade des Albigeois, suivant l'appel du pape, après la mort de Pierre de Castelnau, légat du pape († 1208)[4]. Il rassemble ses vassaux et rejoint les lieux de la croisade. Ce n'est qu'après l'arrivée de nombreux croisés et le consentement du comte Simon de Montfort qu'il rentre en Normandie en 1212[4].

Il est présent le à Rome[4]pour le concile de Latran IV[1].

En 1218, il consacre l'église abbatiale de Fontaine-Guérard.

C'est sous son archiépiscopat qu'a lieu vers 1220 le défrichement de la forêt d'Aliermont[1].

Tombé malade, il meurt à l'abbaye de Mortemer le [1]. Il est enterré au milieu du sanctuaire, puis déplacé entre les piliers, du côté droit de l'autel[3].

Robert Poulain est présenté comme un homme simple, doux et pieux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Vincent Tabbagh (préf. Hélène Millet), Fasti Ecclesiae Gallicanae 2 Diocèse de Rouen : Répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines des diocèses de France de 1200 à 1500, Turnhout, Brepols, , 447 p. (ISBN 2-503-50638-0), p. 79-80
  2. D’après le Gallia Christiana cité par Pascal Montaubin, « Les chapitres cathédraux séculiers de Normandie et la centralisation pontificale au XIIIe siècle » dans Chapitres et cathédrales en Normandie, actes du XXXIe congrès tenu à Bayeux du 16 au 20 octobre 1996, Caen, 1997, p. 269.
  3. a et b Auguste Le Prévost, Mémoires et notes pour servir à l'histoire du département de l'Eure, tome 2, Auguste Hérissey, Évreux, 1864, p. 316.
  4. a, b et c Th. Bonnin, Cartulaire de Louviers: documents historiques originaux du Xe au XVIIIe siècle, Imprimerie de Auguste Hérissey, Évreux, 1870

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Pommeraye, Histoire des archevesques de Rouen, L. Maurry, Rouen, 1667, p. 439-445
  • Jules Thieury, Armorial des archevêques de Rouen, Imprimerie de F. et A. Lecointe Frères, Rouen, 1864, p. 54