Raoul Roussel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raoul Roussel
Image illustrative de l'article Raoul Roussel
Raoul Roussel, chanoine et trésorier, sur une enluminure du compte de la débite de 1431.
Biographie
Naissance entre 1385 et 1390
Saultchevreuil
Décès
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen
Archevêque de Rouen
Autres fonctions
Fonction religieuse
Sous-diacre
Trésorier du chapitre cathédral de Rouen
Fonction laïque
Doyen de la faculté de droit de Paris
Conseiller du roi d'Angleterre

Jesus Maria

Raoul Roussel est un évêque catholique français, archevêque de Rouen du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Raoul né entre 1385 et 1390[1] à Saultchevreuil dans une famille d'origine modeste voire paysanne[1]. Bachelier ès arts en 1403 à Paris, il suit des études de droits à Orléans[1]. Il est licencié et docteur en droit canon à Paris en 1416, où il était l'élève de Jean de La Rochetaillée[1]. En 1415, alors qu'il est licencié en lois d'Orléans et sous-diacre, il reçoit la cure de Fontenay-sur-le-Vey[1]. Il devient doyen de la faculté de droit de Paris en novembre 1417[2] et chanoine de Rouen en décembre 1420[1]. En mars 1421, il devient le trésorier du chapitre de la cathédrale de Rouen[1]. Il quitte cette année Paris pour s'installer à Rouen[1].

Docteur en droit canonique en 1446, il est trésorier de la cathédrale de Rouen au procès de Jeanne d'Arc[3]. Il en est d'ailleurs le rapporteur et assiste à 14 séances dont celle de Saint-Ouen[4]. Son élection le par le chapitre est confirmée par le pape Eugène IV le [1]. Il est consacré le juillet à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen[1]

Il a été conseiller du roi d'Angleterre, dont il reçoit une pension et le titre de maître des requêtes[1], pour qui il accomplit de nombreuses missions[5], et plus tard d'Edmond Beaufort, 1er duc de Somerset[6]. De par les relations qu'il a avec les bourguignons de ses années en tant que doyen de la faculté de décret, Jean de Lancastre, duc de Bedford, l'envoie traiter de son mariage avec Anne de Bourgogne, sœur du duc Philippe le Bon[1]. Il est également chargé des négociations avec Charles VII en 1435 et 1438[1]. Lorsque Rouen se rendit à Charles VII en 1449, Roussel prit part aux négociations et accueilli le roi de France dans la ville[7].

Il meurt le et inhumé dans la chapelle de la Vierge de la cathédrale de Rouen le 2 janvier en présence d'Antoine Crespin, évêque de Laon[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Gisant de l'évêque relevé pour Gaignières[8] en la cathédrale.

Ses armes sont: d'argent à une fasce de gueules chargé de trois croisettes d'argent[9] et sa devise est Jesus Maria.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Vincent Tabbagh (préf. Hélène Millet), Fasti Ecclesiae Gallicanae 2 Diocèse de Rouen : Répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines des diocèses de France de 1200 à 1500, Turnhout, Brepols, , 447 p. (ISBN 978-2-503-50638-8), p. 127-130
  2. W. P. Barrett, The Trial of Joan of Arc, 1932.
  3. Daniel Hobbins, The Trial of Joan of Arc, 2005, p. 115.
  4. Ferdinand de Liocourt, La mission de Jeanne d'Arc: L'exécution, Nouvelles éditions latines, Paris, 1981, p. 323
  5. English Records
  6. Bernard Guenée, Between Church and State: The Lives of Four French Prelates in the Late Middle Ages (1991 translation), p. 307.
  7. R. A. Griffiths, The Reign of King Henry VI, 1981, p. 517.
  8. BNF, Est.Rés.Pe1c,fol.9
  9. Jules Thieury, Armorial des archevêques de Rouen, Imprimerie de F. et A. Lecointe Frères, Rouen, 1864, p. 80

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]