HarmonyOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

HarmonyOS
鸿蒙OS
État du projet En production
Plates-formes smartphone, smart TV, Objets connectés[1]
Entreprise /
Développeur
Huawei
Licence Open source[réf. nécessaire]
États des sources Non publié (21/08/2019)
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Méthode de mise à jour OTA

Harmony OS (chinois : 鸿蒙OS; pinyin : Hóngméng OS) est un système d'exploitation distribué à micro-noyau (à l'instar de QNX ou encore de Google Fuchsia) développé par Huawei depuis 2012 et dévoilé le . Cette plateforme est principalement conçue pour l'Internet des objets. Avant cette date, le système de Huawei était supposé être un système d'exploitation dédié aux téléphones mobiles et remplacer Android (en réponse à la guerre commerciale menée par le gouvernement américain de Donald Trump en [2]). Mais depuis , des cadres de Huawei décrivent Harmony OS comme un système d'exploitation embarqué conçu pour les objets connectés.

Genèse[modifier | modifier le code]

Dans un article du quotidien allemand Die Welt, le responsable de Huawei, Richard Yu, a indiqué que ce système d'exploitation pourrait être utilisé comme « plan B » au cas où des restrictions américaines empêcheraient l'entreprise d'utiliser Android ou Windows, alors qu'elle souhaiterait continuer à utiliser l'un ou l'autre[3]. Selon certains médias, le système HongMeng OS pourrait être publié en Chine en août ou et une disponibilité mondiale est évoquée pour 2020[4].

HarmonyOS 2.0[modifier | modifier le code]

Le , Huawei a présenté HarmonyOS 2.0 qui sera progressivement disponible pour tous les téléphones, même ceux possédant plus de 4 Go de Ram a partir d'[5]. Les applications Android (sauf leurs parties liées à l'écosystème Google) seront compatibles.

Noms commerciaux[modifier | modifier le code]

Le , Huawei a enregistré le nom « HongMeng OS » comme marque déposée pour la Chine jusqu'au . Le même jour, Huawei a déposé les marques suivantes pour l'Union européenne :

  • Huawei Ark OS ;
  • Huawei Ark ;
  • Ark ;
  • Ark OS ;
  • Harmony.

Le , Huawei a déposé le nom « Harmony » auprès de l'office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle pour son nouveau système d'exploitation. La demande est en cours de validation[6],[7]. Le , l’entreprise dévoile le système d’exploitation qui portera le nom Harmony OS en Europe[8].

Premiers kits de développements[modifier | modifier le code]

En , Huawei sort ses premiers kits de développement « HiHope HiSpark Wifi IoT », à destination de l'internet des objets utilisent un microcontrôleur Hisilicon Hi3518, compatible avec ses nouvelles plateformes, Huawei LiteOS (un OS d'environ 10 Ko pour l'internet des objets[9]) et HarmonyOS. Le compilateur fourni avec est un compilateur GCC à destination de code d'architecture RISC-V 32 bits[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]