Hélène Angel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hélène Angel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Hélène Angel, née le aux Lilas, est une scénariste et réalisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît à la maternité des Lilas de parents artistes plasticiens. Elle passe sa petite enfance à Paris mais déménage vite à Nice où elle passera sa jeunesse. La ville et son milieu artistique la marqueront durablement. Elle est élève au lycée Masséna, où elle a pour camarade de classe Bertrand Bonello.

A dix-huit ans, elle monte à Paris pour continuer ses études. Après un passage à l'INSAS, elle étudie à La Femis de 1987 à 1991 au département réalisation, et y réalise deux courts métrages, dans un style oscillant entre la comédie et le réalisme social. Son troisième court, La Vie parisienne (1995), remporte le grand prix du public au festival de Clermont Ferrand. C'est aussi à cette occasion qu'elle fait tourner Guilaine Londez, qui deviendra une amie et une actrice fétiche.

En 1999, elle signe son premier long métrage, Peau d'homme cœur de bête, tragédie familiale vécue par deux petites filles, qui obtient le Léopard d'or au festival international du film de Locarno et qui vaut à Serge Riaboukine le Léopard de la meilleure interprétation masculine. Le film est tourné dans les Hautes-Alpes, et notamment autour de la commune de Serres, village d'origine de sa mère et où elle passait ses vacances d'enfance.

Pour son deuxième long métrage, Rencontre avec le dragon (2003), la cinéaste dirige Daniel Auteuil et Emmanuelle Devos dans une épopée initiatique ambitieuse, celle d'un jeune garçon en quête d'un chevalier légendaire.

En 2007, elle réalise pour Arte Hôtel des longues peines, un documentaire qui dépeint, à travers le portrait d'un hôtel et de ses clientes, la vie de femmes venues visiter leurs hommes détenus en centrale de haute sécurité, en l'occurence celle de Lannemezan.

Elle change de registre quelques années plus tard avec le thriller Propriété interdite (2011), pour lequel elle retrouve Valérie Bonneton (qu'elle avait déjà dirigée dans La Vie parisienne).

Elle est scénariste de tous ses films et collabore à de nombreux scénarios, en particulier avec Agnès de Sacy et Jean-Claude Janer, tous deux rencontrés à la Femis.

Primaire, son quatrième long métrage, avec Sara Forestier, sort le .

Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[1],[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le 3 avril 2020).
  2. « Le collectif 50/50 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020).
  3. Documentaire sur un hôtel où les femmes viennent passer le week-end pour visiter leurs maris ou leurs fils détenus à la prison de Lannemezan

Liens externes[modifier | modifier le code]