Frédéric Fisbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric Fisbach
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Frédéric Fisbach, né à Paris en 1966, est un metteur en scène français de théâtre et d'opéra. Il est également comédien et réalisateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric Fisbach commence le théâtre à quatorze ans, il passe par la rue Blanche et entre au conservatoire national supérieur d'art dramatique où il suit l'enseignement de Madeleine Marion et Pierre Vial.

En 1992, il crée sa première mise en scène au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, Les Aventures d'Abou et Maïmouna dans la lune d'après Bernard-Marie Koltès. À la suite de ce spectacle il fonde sa compagnie l'Ensemble Atopique et devient artiste associé de la scène nationale d'Aubusson. Il y travaille sur des spectacles itinérants, joués dans des lieux non théâtraux (café, gymnase, grange, école, lieux d'exposition). Avec ces spectacles il expérimente des travaux transversaux entre amateurs et professionnels, entre disciplines artistiques (théâtre, danse, musique, arts plastiques).

En 1995, il met en scène L'annonce faite à Marie de Paul Claudel, le spectacle est repris aux Amandiers de Nanterre. Le travail sur la langue de Claudel va avoir une influence déterminante, dès lors sa recherche s'articule autour "d'une poétique de la scène" liée à un travail qui envisage la parole d'un point de vue musicale. "Faire de la musique avec la voix parlée".

Lauréat de la villa Medicis hors les murs en 1999, il séjourne au Japon, découvre les arts traditionnels de la scène et rencontre l'auteur dramatique Oriza Hirata, dont il mettra en scène Tokyo Notes (2000) et Gens de Séoul (2006).

De 2000 à 2002, Frédéric Fisbach est artiste associé au Quartz de Brest, il crée Les Paravents de Jean Genet avec la compagnie de marionnettistes traditionnels japonais Youkiza et Bérénice de Racine avec le chorégraphe Bernardo Montet. En 2002 il prend la succession d'Alain Ollivier à la direction du Studio-Théâtre de Vitry sur Seine.

De 2006 à 2009, il est nommé avec Robert Cantarella à la direction pour le préfiguration et l'ouverture du Cent Quatre, lieux de créations et de résidences d'artistes à Paris.

Frédéric Fisbach participe à la création d'opéras contemporains, Forerver Valley de Gérard Pesson, Kyrielle du sentiments des choses de François Sarhan, Shadowtime de Brian Ferneyhough.

En 2006, il réalise à Tokyo son premier long métrage La Pluie des prunes, Mostra de Venise 2007, Festival Tout écran de Genève 2007 (prix du meilleur film).

À l'invitation de Vincent Baudriller et Hortense Archambault, il est artiste associé du Festival d'Avignon en 2007. Pour la cour d'honneur il propose une installation, performance de trois jours et trois nuits où il convie le public à des conférences, ateliers de pratiques théâtrales et la représentation de Les Feuillets d'Hypnos de René Char.

En 2010, il crée The Descendents of the eunuq admiral de l'auteur singapourien Kuo Pao Kun à Tokyo.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Prix et Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]