GRID Autosport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
GRID Autosport

Développeur
Éditeur
Distributeur
Scénariste

Date de sortie
Windows, PS3 et Xbox 360
AN : 24 juin 2014
AUS/NZL : 26 juin 2014
EUR : 27 juin 2014
Linux et macOS
INT : 10 décembre 2015
iOS
INT : automne 2017
Nintendo Switch
INT : 19 septembre 2019
Android
INT : 26 novembre 2019
Genre
Mode de jeu
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Téléphone(s) mobile(s) :

Langue
Moteur

Évaluation
ESRB : E ?[1]
PEGI : 3 ?
USK : 0 ?
Site web

GRID Autosport est un jeu vidéo de course réalisé par Codemasters pour Windows, PlayStation 3, Xbox 360, Nintendo Switch, Linux et macOS. C'est le neuvième jeu de la série TOCA et le troisième de la sous-série GRID. Avec ce nouveau jeu, Codemasters veut ramener la série GRID vers des « jeux de course plus authentiques », car selon eux, son prédécesseur GRID 2 n'a pas été bien reçu par les fans[2].

Le jeu sort initialement le sur Windows, PlayStation 3 et Xbox 360. Il est ensuite porté par Feral Interactive et sort le sur Linux et macOS[3]. Feral travaille actuellement aussi sur un portage pour iOS et Android dont la sortie est prévue pour l'automne [4]. Le jeu est également rétrocompatible sur Xbox One depuis le . Enfin, une version sur Nintendo Switch est disponible depuis le depuis le .

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Souhaitant revenir vers un modèle plus proche du premier episode, Codemasters décida de revoir sa copie pour la série GRID. Autosport est une refonte du second épisode avec du contenu supplémentaire exporté des deux épisodes précédents et quelques ajouts exclusifs.

Ainsi le pilotage est orienté vers un axe plus simulation qu'arcade. La dérive (ou drift) par exemple est toujours possible mais nécessite une maîtrise bien plus pointue et surtout fait perdre de précieuses secondes. De fait, omniprésente dans Grid 2, elle n'est à privilégier que dans les épreuves lui étant dédiées sur Autosport.

L'une des critiques les plus acerbes fut levée avec le retour de la vue cockpit (floutée cependant) ainsi que d'une vue pare-brise.

Six DLCs furent vendus postérieurement à la sortie du jeu.

Il y a possibilité sur Nintendo Switch de télécharger un pack de texture HD, pesant 2,8 Go.

Circuits[modifier | modifier le code]

Zone Amérique du Nord :

Zone Asie :

Zone Europe :

Fictif :


CS : Course Sprint Stadium : Demolition Derby

Véhicules[modifier | modifier le code]

Europe

  • ADC Presteza-14 F

Japon/Australie

États-Unis

  • Jupiter Condor F
  • Jupiter Eagleray MkV F


F : Véhicule fictif

Les variantes peuvent concerner des modèles déclinés en versions GT, Drift, DTM, Modified ou UTE.

Volants supportés[modifier | modifier le code]

Logitech Logitech DriveFX
Logitech G920 Driving Force
Microsoft Microsoft Xbox 360 Wireless Racing Wheel
Microsoft Xbox 360 Wireless Speed Wheel
Thrustmaster Thrustmaster Ferrari 458 Italia
Thrustmaster TX Racing Wheel
Thrustmaster TS 150

Accueil[modifier | modifier le code]

GRID Autosport a reçu des critiques correctes. Jeuxvideo.com lui donne une note de 14/20 sur PC[5] et de 13/20 sur consoles[6]. Canard PC lui attribue 6/10[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rating information : Grid Autosport », sur ESRB (consulté le 27 mai 2017)
  2. (en) Ben Walke, « Introducing GRID Autosport », sur Codemasters, (consulté le 27 mai 2017)
  3. (en) Stgx, « GRID Autosport now available on SteamOS, Mac and Linux », sur Steam, Valve, (consulté le 27 mai 2017)
  4. « Nouvelle info relative à la sortie de GRID Autosport sur iOS et Android », sur Feral Interactive, (consulté le 27 mai 2017).
  5. Epyon, « Test : GRID Autosport (PC) », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 mai 2017).
  6. Epyon, « Test : GRID Autosport (PS3) », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 mai 2017).
  7. Alphonse 2D, GRID Autosport : Constat à l'amiable, 16 juillet 2014, Canard PC n°301, p. 30-31.