McLaren P1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McLaren P1
McLaren P1
McLaren P1 à la Monterey Car Week 2015.

Marque Drapeau : Royaume-Uni McLaren
Années de production 2013 - 2015
Production 375 + 5 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Woking
Moteur et transmission
Énergie Hybride électrique/essence
Moteur(s) V8 twin-turbo
Position du moteur Centrale
Cylindrée 3799 cm3
Puissance maximale 740 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boîte robotisée à 7 rapports/double embrayage
Poids et performances
Poids à vide 1395 kg
Vitesse maximale Limitée électroniquement à 350 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2-portes
Châssis Monocoque en carbone
Coefficient de traînée 0,34
Freins Disques en carbone/céramique
Dimensions
Longueur 4 590 mm
Largeur 1 946 mm
Hauteur 1 189 mm
Empattement 2 670 mm
Voies  AV/AR 1 659 mm  / 1 603 mm
Volume du coffre 120 dm3
Chronologie des modèles

La McLaren P1 est la première voiture de sport hybride du constructeur automobile britannique McLaren, mais aussi dans le monde. Elle a été présentée au Salon international de l'automobile de Genève 2013 et sera fabriquée en 375 exemplaires.

Historique[modifier | modifier le code]

Une McLaren P1.

Profitant des cinquante ans d'expérience de l'écurie McLaren Racing en Formule 1, la voiture dispose d'une technologie hybride. Elle est concurrente des Ferrari LaFerrari, Lamborghini Veneno, Bugatti Veyron, Pagani Huayra, Koenigsegg Agera et Porsche 918 Spyder. Elle succède à la McLaren F1, datant de 1992. Les spécifications finales et les détails des 375 modèles exclusifs produits ont été dévoilés au salon de Genève en 2013. Son design signé Frank Stephenson est inspiré de la McLaren MP4-12C de 2011 avec des lignes plus agressives. Le châssis et la carrosserie sont en fibre de carbone.

En mai 2017, une McLaren P1 GTR homologuée pour la route (bien que modifiée par le préparateur Lanzante Motorsport) bat le record du temps au tour sur le Nürburgring[1].

Moteur[modifier | modifier le code]

Le moteur central est basé sur le V8 de 3,8 litres bi-turbo de la McLaren MP4-12C largement remanié et poussé à 737 ch. Il est associé à un moteur électrique très performant (KERS) développant 179 ch avec 200 g/km de CO2, et une batterie de 96 kg entièrement rechargeable en deux heures. Le tout est associé à une boîte de vitesses robotisée à sept rapports à double embrayage et d'un aileron DRS.

Freins[modifier | modifier le code]

McLaren a choisi l'équipementier japonais Akebono pour le système de freinage, faisant suite à leur partenariat en Formule 1. La P1 est équipée de disques ventilés et perforés de 390 mm à l'avant et de 380 mm à l'arrière. Les quatre disques sont en carbone-céramique[2].

Performances[modifier | modifier le code]

Accélérations ;

  • 0-100 km/h : 2,8 secondes
  • 0-200 km/h : 6,7 secondes
  • 0-300 km/h : 16,6 secondes
  • 1 000 mètres départ arrêté : 18,2 secondes

La vitesse de pointe de la McLaren est limitée électroniquement à 350 km/h. Le constructeur justifie cette limite par les pneumatiques spéciaux que nécessiteraient des vitesses de l'ordre de 400 km/h. Sans son limiteur, la Mclaren P1 pourrait atteindre 390 km/h[réf. nécessaire].

McLaren P1 GTR[modifier | modifier le code]

Une McLaren P1 GTR.

McLaren a présenté au Pebble Beach Concours d'Elegance d'août 2014 le prototype qui préfigure la P1 GTR. Limitée à 35 exemplaires, cette dernière suit les traces de la McLaren F1 GTR. À l'instar de la Ferrari FXX K, il s'agit d'une voiture de piste uniquement dédiée au circuit et non homologable sur route ou en course. Dépouillée du superflu et débarrassée des contraintes imposées à toute homologation, la puissance passe à environ 1 000 ch et le poids à moins de 1 300 kg.

Le package de la P1 GTR peut inclure une participation à des journées de roulage comprenant un support technique du constructeur sur les circuits les plus connus.

McLaren P1 MSO[modifier | modifier le code]

La division MSO (McLaren Special Operations) a personnalisé plus de 70 % des exemplaires de la P1. Elle a notamment sorti une P1 en carbone nu.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

La Mclaren P1 fait office de couverture pour l'exclusivité Xbox : Forza Motorsport 5.

La voiture apparaît dans les jeux vidéo suivants :

Dans Grand Theft Auto V, la Progen T20, bien que n'étant pas officiellement un modèle existant, est très inspirée de la McLaren P1[3].

Cinéma[modifier | modifier le code]

McLaren P1 apparaît au cinéma dans le film Need for Speed, sorti en 2014. C'est une adaptation du jeu vidéo éponyme.

Elle apparaît également dans le clip vidéo Starboy, de The Weeknd, en collaboration avec le duo français Daft Punk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Street-Legal McLaren P1 LM Shatters Nurburgring Record With 6:43.2 Lap », sur roadandtrack.com, (consulté le 17 juin 2017).
  2. (en) Akebono Reveals the Details of the Brake System Adopted by McLaren's P1™ Ultrahigh Performance Road Car - Site officiel Akebono, 5 mars 2013
  3. (en) « T20 », GTA wiki (consulté le 12 mars 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]