Francis Lemaire (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Francis Lemaire
Description de l'image défaut.svg.
Nom de naissance Francis Lemaire
Naissance
Verviers, Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Drapeau de Belgique Belge
Drapeau de France Français
Décès (à 76 ans)
Paris 20e, (Seine), Drapeau de la France France
Profession Acteur
Films notables Les Aventures de Rabbi Jacob
Julia
La Septième Compagnie au clair de lune
La Boum 2
Les Anges gardiens
Le Jaguar
Le Plus Beau Métier du monde

Francis Lemaire, né le à Verviers, en (Belgique), et mort le à Paris 20e, (Seine), est un acteur belgo-français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Francis Lemaire est né le à Verviers, en (Belgique).

Parcours[modifier | modifier le code]

Au théâtre, il se fait remarquer à Paris dans le rôle d'« Œil de Perdrix » / "Oeil de Lynx", aux côtés de Michel Simon, dans Du vent dans les branches de sassafras de René de Obaldia à partir de 1965. Auparavant, Francis Lemaire avait déjà joué le double rôle de l'indien lors de la création de la pièce à Bruxelles. Rôle qu'il reprit en 1981 avec Jean Marais dans le rôle principal.

Carrière[modifier | modifier le code]

S'installant à Paris, son one-man-show « Je suis belge mais je me soigne » popularise l'auto-dérision chère à son pays natal. Il lui est souvent demandé de jouer un rôle de belge, notamment dans L'Hôtel de la plage en 1978[2] ou dans Les Secrets professionnels du docteur Apfelglück en 1991.

En 1971, il fait sa première apparition sur grand écran dans Les Bidasses en folie[2].

En 1978, il tient le rôle-titre initialement prévu pour Aldo Maccione dans le film L'Ange gardien au côté de Margaret Trudeau[Qui ?].

Au cinéma, il devient un second couteau régulier et continue en parallèle une carrière de théâtre. Il jouera ainsi dans la majorité des pièces de son ami Jean Marais[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à Marie-Thérèse Dricot depuis 1959, il a trois enfants : Christophe Lemaire, spécialiste du cinéma fantastique, Catherine Lemaire, fondatrice du label Crash Disques et chanteuse du groupe Raymonde et les Blancs Becs et Agnès Lemaire, comédienne.

Mort[modifier | modifier le code]

Il meurt le à Paris 20e (Seine), des suites de la maladie de Parkinson[2], entouré de sa famille.

Il est incinéré au cimetière du Père-Lachaise le , en présence de ses proches et de personnalités du théâtre comme René de Obaldia et Nicolas Briançon.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article annonçant la mort de Francis Lemaire par le blogueur Lionel Dricot
  2. a b c et d Article du journal L'Avenir du 7 mars 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]