Centre de formation interarmées au renseignement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EIREL)

Centre de formation interarmées au renseignement
Création 1985 (EIREL)
2006 (CFIAR)
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau de la France France
Branche Direction du Renseignement militaire
Type École militaire
Rôle École
Garnison Creil
Ancienne dénomination École interarmées du renseignement et des études linguistiques
Surnom CFIAR

Le centre de formation interarmées au renseignement (ou CFIAR), anciennement l'école interarmées du renseignement et des études linguistiques (ou EIREL), est un organisme de formation interarmées français situé à Creil. Il constitue la composante « instruction et formation » de la direction du Renseignement militaire (DRM).

Historique[modifier | modifier le code]

L'école interarmées du renseignement et des études linguistiques est créée en 1985. Elle succède au centre de langues et études étrangères militaires (CLEEM), fondé en 1946 et situé jusqu'alors à l’École militaire, place Joffre, à Paris. L'EIREL occupe le quartier Stirn au n°37 boulevard Clemenceau à proximité du centre-ville de Strasbourg, dans les locaux de l'ancienne École militaire de Strasbourg (EMS) qui préparait l'accès au concours de l'École militaire interarmes.

Cette école préparait les militaires français à l'international en leur enseignant des langues étrangères et en leur assurant une formation préventive au renseignement. Elle formait notamment les linguistes d'écoutes au russe, au serbo-croate et à l'arabe.

Tous les militaires français allant servir en ambassade ou en état-major inter-allié devaient y conduire leur préparation de séjour.

La réforme de sa structure en a transféré l'enseignement académique des langues vers la direction des ressources humaines du ministère de la Défense (DRH-MD), l'organisme issu de cette transformation a pris le nom de centre de formation interarmées au renseignement (CFIAR) le 1er juillet 2006[1].

Déjà en 2006, des cours d'arabe y sont dispensés afin de former des élèves à des missions d'interception et de décryptage de messages codés lors de conversations téléphoniques, de localisation d'objectifs et de prévention d'attaques au Moyen-Orient[2].

Le CFIAR quitte Strasbourg au cours de l’été 2021 pour s'installer sur la base aérienne 110 de Creil aux côtés du siège de la direction du Renseignement militaire (DRM). La formation des linguistes reste néanmoins localisée à Strasbourg[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « De l'EIREL au CFIAR », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 1er juin 2006.
  2. « French Army Spies Learn Arabic in a Center in Strasbourg », sur ASHARQ AL-AWSAT,
  3. « La discrète école du renseignement quitte Strasbourg », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 2 juin 2021.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]