École de gendarmerie de Montluçon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
École de gendarmerie de Montluçon
Histoire et statut
Fondation
Type
École militaire de gendarmerie
Localisation
Campus
Caserne de Richemont
Localisation
Pays
Localisation sur la carte d’Auvergne
voir sur la carte d’Auvergne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
Jusqu'à 1 320
Divers
Devise
Nec pluribus impar (Supérieur à la plupart)
Site web

L'école de la gendarmerie de Montluçon est une école placée sous l'autorité du Commandement des écoles de la Gendarmerie nationale.

Elle fait partie des cinq écoles de formation initiale des gendarmes adjoints volontaires et des sous-officiers de la gendarmerie nationale avec Chaumont, Tulle, Dijon et Châteaulin.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée le 1er août 1976, l’école préparatoire et de perfectionnement de la gendarmerie (EPPG) de Montluçon est implantée dans la caserne Richemont. Ne comptant alors que 4 compagnies d'instruction, elle avait pour rôle de former les élèves gendarmes. En 1983, à la suite de l'ouverture du métier de gendarme aux femmes, l'EPPG de Montluçon incorpore ses seize premières femmes élèves gendarmes.

En 1984, l'école est rebaptisée école de sous-officiers de gendarmerie (ESOG), avant de prendre l'appellation d'école de gendarmerie en 1998.

Depuis sa création, l'école a vu la création de 7 compagnies supplémentaires (de la 5e à 11e) respectivement en 1977, 1980, 1981, 1988, 1998, 2009 et 2011[1].

Situation géographique[modifier | modifier le code]

L'école est située dans la caserne Richemont à Montluçon dans le département de l'Allier au lieu-dit "Le Cluzeau". Sur un site de 10,5 hectares, l'école dispose de 14 bâtiments identiques.

Caserne Richemont[modifier | modifier le code]

La caserne Richemont, ainsi dénommée en hommage au général Camus, baron de Richemont, fut construite entre 1910 et 1913 sur les plans de l'architecte Gilbert Talbourdeau.

Elle a abrité de :

Formations[modifier | modifier le code]

L'école de gendarmerie assure la :

  • formation initiale de sous-officier de gendarmerie d'une durée de 9 mois ,
  • formation initiale de gendarme adjoint volontaire (GAV), agents de police judiciaire adjoints (APJA) qui dure 13 semaines,
  • préparation militaire des réservistes de la région de gendarmerie d'Auvergne.

Effectif[modifier | modifier le code]

L'école pouvait accueillir jusqu'à dix compagnies d'instruction jusqu'en août 2011. À partir de septembre 2011, une onzième compagnie put se créer (120 élèves environ par compagnie), soit 1 320 élèves, encadrés par 231 personnels militaires d'encadrement permanents et 48 civils.

L'école a formé 40 000 élèves depuis sa création en 1976.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Afin de développer les relations avec les gendarmeries étrangères et le niveau des élèves dans le domaine linguistique, l'école est jumelée avec :

  • l'école des carabiniers de Florence en Italie ;
  • l'école des gardes civils d'Ubeda en Espagne ;
  • l'école pratique de la garde Quenuz au Portugal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]