École de gendarmerie de Chaumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ecole de Gendarmerie de CHAUMONT
Image illustrative de l’article École de gendarmerie de Chaumont
Devise "Première Oblige"
Généralités
Création 1945
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 07′ 24″ nord, 5° 08′ 29″ est
Adresse 1, Avenue du 109e régiment d'infanterie
52000 Chaumont
Site internet http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/cegn/Autres-pages/Ecoles/Ecole-de-gendarmerie-de-Chaumont
Cadre éducatif
Type Ecole de Gendarmerie
Directeur Colonel Pierre BOUQUIN
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

(Voir situation sur carte : Haute-Marne)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Drapeau de l'École de Gendarmerie de Chaumont

L'école de la gendarmerie de Chaumont est une école placée sous l'autorité du Commandement des écoles de la Gendarmerie nationale.

Créée en 1945 par la circulaire ministérielle n°30403 GEND/T du 09 juin 1945, elle est l'école la plus ancienne des écoles de formation initiale des sous-officiers de gendarmerie. Elle fait partie des cinq écoles de formation initiale des gendarmes adjoints volontaires et des sous-officiers de la gendarmerie nationale avec Montluçon, Tulle, Châteaulin et Dijon[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Avant sa création, l'instruction des nouveaux gendarmes était assurée au sein de la 12ème compagnie de la 3ème légion de la garde républicaine mobile de gendarmerie créée en 1928. Initialement, l’école de gendarmerie de Chaumont a été installée, en 1945, au sein du quartier Foch, l'école préparatoire de gendarmerie (EPG) fut transférée, le 1er janvier 1949, à son emplacement actuel, au quartier Damrémont. L'école est rebaptisée école de sous-officiers de gendarmerie (ESOG) le 1er octobre 1984, avant de prendre l'appellation d'école de gendarmerie en 1997. En 2002, elle se voit concéder la Médaille militaire par le président de la République.
  • De 1997 à 2001, l'école a formé des élèves du Corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN), aujourd'hui implanté sur le site de Rochefort
  • Depuis 1999, l'école est ouverte aux élèves féminins.
  • Depuis 2008, l'école forme des gendarmes adjoints volontaires (GAV).

Situation géographique[modifier | modifier le code]

L'école est située dans la caserne Damrémont à Chaumont dans la Haute-Marne sur un espace de 13,1 hectares. Elle dispose également d'un terrain d'exercice appelé La Vendue, d'une superficie de 68 hectares et situé au sud de la ville de Chaumont.

Caserne Damrémont[modifier | modifier le code]

La caserne Damrémont, dont la construction a été achevée en 1880, a d'abord abritée le 109e régiment d'infanterie jusqu'en 1917. Pour un temps, elle devient également le siège du grand quartier général du général Pershing, commandant du corps expéditionnaire américain en France.

Après 1919, elle redevient le dépôt du 109e RI en occupation dans la Ruhr, jusqu'à sa dissolution en 1923. Dès 1927, un régiment de tirailleurs coloniaux occupe la caserne, avant d'être remplacé par une partie du 21e régiment d'infanterie jusqu'au début des hostilités, en 1939.

À la suite de l'occupation allemande, la caserne est restée à peu près déserte, jusqu'à l'installation de l'école préparatoire de gendarmerie le 1er janvier 1949.

De 1993 à 1996, l'école a connu un plan important de réhabilitation et de construction. L'ensemble du casernement (hébergement des élèves, cercle mixte, locaux des services techniques et administratifs) a été revu changeant complètement l'aspect de la caserne.

Concernant les installations pédagogiques, l'école dispose : d'un amphithéâtre de 450 places; 22 salles de cours; 8 salles informatiques; une salle de simulation tactique; 2 stands de tir légers; un stand de tir lourd; un parcours du combattant; un terrain d'exercice (la Vendue); une brigade numérique reprenant les caractéristiques d'une vraie brigade (accueil, bureaux, cellules) mais qui est également composée d'une salle d'informatique et de plusieurs box pour simuler des auditions ; un terrain de tennis et un terrain de football synthétique.
Les locaux
Le Gymnase Le parcours du combattant Stand de tir au pistolet
Brigade numérique Salle de simulation tactique Stand d'intervention professionnelle
Stand d'IP Chaumont.png

Organisation et administration[modifier | modifier le code]

Admission[modifier | modifier le code]

  • L'admission pour la formation de sous-officier se fait sur concours comportant des épreuves écrites, orales et physiques. En cas de réussite du concours, le choix de l'école n'est pas possible, le lauréat sera affecté à l'une des 5 écoles de gendarmerie dont Chaumont, Tulle, Chateaulin, Montluçon et Dijon. Pour en savoir plus sur chacune de ces écoles, vous pouvez télécharger leurs livrets d'accueils.
  • L'admission pour la formation de gendarme adjoint volontaire se fait sur concours comportant une épreuve orale puis écrite. Le concours se déroule relativement rapidement étant donné que les inscriptions sont ouvertes en permanence. De multiple concours se déroulent tout au long de l'année, ce qui implique que l'on peut être appelé à passer la première épreuve seulement quelques semaines après s'être inscrit. Il est donc important d'être préparé avant de s'inscrire. Comme pour les sous-officiers, le choix de l'école, en cas de réussite du concours n'est pas possible. Vous serez incorporé dans l'une des écoles de gendarmerie parmi Tulle (Corrèze), Camp de Beynes (Yvelines) Rattaché à l'école de Fontainebleau, Montluçon (Allier), Chaumont (Haute-Marne), Chateaulin (Finistère), Rochefort (Charente-Maritime) et Fontainebleau (Seine-et-Marne)[2].

Coût des études[modifier | modifier le code]

  • La formation initiale du gendarme est rémunérée à hauteur de 1 400 euros nets environ tout au long des 8 mois de formation en école.
  • Il existe certains frais qui devront être pris en compte. Il y a les frais liés au mess, (alimentation), les achats annexes tels que les écussons, les sacs, les cotisations aux assurances militaires. Il faut également compter les cotisations pour les associations de chaque compagnies qui seront chargées de la vie de la promotion (coup fixé par l'association chaque année).
  • Avec son statut militaire, l'élève gendarme obtient une réduction sur tous les transports ferroviaires de la SNCF de 75% lui permettant de faciliter ses déplacements. De plus, l'élève gendarme est logé gratuitement par l'école durant toute sa formation et sera logé sur place dans ses futures unités d'affectation par nécessité absolue de service.
  • Le matériel de dotation, c'est à dire les uniformes, les accessoires (ceinturons, étuis ...), les tenues de cérémonies... sont fournis par la gendarmerie. Il est possible d'acheter plus de matériel à un comptoir des vente situé dans l'école.

Cours en ligne[modifier | modifier le code]

  • Les écoles de gendarmerie offrent la possibilité d'accéder à l'intégralité des cours en ligne. Il est donc possible aux élèves gendarmes de consulter l'intégralité des cours avant d'arriver en école. Cet accès est également maintenue durant toute la durée de la formation.
  • L'école de gendarmerie de Chaumont offre en plus de cela une plateforme de révision pour ses élèves constituée de nombreuses vidéos explicatives afin de mieux comprendre des cours parfois très techniques.

Les compagnies[modifier | modifier le code]

Caractéristiques des compagnies
1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e
Couleur Bleu Rouge Jaune Verte Grise Noir Orange
Devise "Tous unis" "Ne jamais subir" "être et durer" "Ad augusta per angusta" "De la meute nait la force" "Vouloir c'est pouvoir" "Du sang des larmes de la sueur"
Numéro de promotion 491 489 488 493 19/2018 492 490
Type de formation Sous-officier Sous-officier Sous-Officier Sous-officier Gendarme adjoint volontaire Sous-officier Sous-Officier
Parrain Garde Boudaille Léon Brayeur Pierre Bouchenard Wersinger Louis Pas de parrain dans les promotions GAV Pas encore défini Charles Rappencker
Chants - Chant des marais

- Les combats de Thulé

- La Strasbourgeoise

- La mort

- Ceux du Liban

- Réveillez vous Picards

- J'avais un camarade

- Le Kyrie des Geux

- Chant des partisans

- La petite piste - La France en danger - L'élève gendarme

- La Cavalcade

Symbôle La panthère L'ours Griffon Le sanglier Le loup Le phénix Le phénix

Formations[3][modifier | modifier le code]

La gendarmerie assure la :

  • formation initiale pour devenir sous-officiers de gendarmerie qui dure 1 an. Elle comprend une partie en école durant 8 mois et une partie en unité de 4 mois. (6 mois dans le cadre d'une promotion de candidats internes, suivis par 6 mois en unité pour finir la formation) ;
  • formation initiale pour devenir gendarme adjoint volontaire (GAV), Agents de police judiciaire adjoints (APJA) qui dure 3 mois ;
  • formation initiale pour devenir gendarme adjoint volontaire (GAV)-emploi particulier (EP) qui dure 6 semaines ;
  • formation initiale pour devenir gendarme adjoint volontaire réserviste qui dure 3 semaines.

Effectif[modifier | modifier le code]

L'école peut accueillir jusqu'à 7 compagnies d'instruction (125 élèves environ par compagnie, divisée en 3 pelotons), soit 875 élèves, encadrés par 115 personnels militaires permanents dont :

  • 15 officiers ;
  • 81 sous-officiers ;
  • 19 sous-officiers CSTAGN ;
  • 5 GAV d'encadrement ;
  • 54 civils.

L'école a formé environ 59 000 élèves depuis sa création.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gendarmerie nationale, « Livrets d'accueil », Gendarmerie,‎ (lire en ligne)
  2. Gendarmerie nationale, « Gendarme adjoint volontaire, Agent de police judiciaire adjoint (GAV APJA) », Gendarmerie,‎ (lire en ligne)
  3. Gendarmerie nationale, « Ecole de gendarmerie de Chaumont », Gendarmerie,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]