École de gendarmerie de Châteaulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École de gendarmerie de Châteaulin
Histoire et statut
Fondation
Type
École militaire de gendarmerie
Localisation
Campus
Caserne de La Tour d'Auvergne
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
Jusqu'à 840
Divers
Devise
Pour la patrie, l'honneur et le droit
Site web

L'école de la gendarmerie de Dinéault est une école placée sous l'autorité du Commandement des écoles de la Gendarmerie nationale.

Elle fait partie des cinq écoles de formation initiale des gendarmes sous-officiers de la gendarmerie nationale avec Chaumont, Montluçon, Tulle et Dijon.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée le , l’école de gendarmerie de Dinéault est implantée sur le site de la caserne de la Tour d'Auvergne qui abritait précédemment le 41e régiment d'infanterie de ligne. L'école instruisait, à ses débuts, seulement les gendarmes auxiliaires et ensuite les gendarmes adjoints volontaires avant de commencer à former des sous-officiers à partir de 2002[1].

Situation géographique[modifier | modifier le code]

L'école est située dans la caserne de la Tour d'Auvergne, sur un site de 200 hectares répartis sur les communes de Dinéault, Cast et Plomodiern dans le département du Finistère. Le site militaire est situé trois kilomètres à l'ouest de Châteaulin.

Caserne de la Tour d'Auvergne[modifier | modifier le code]

La décision d'implanter un régiment d'infanterie sur la commune de Dineault pour assurer la surveillance du site sensible de l’Île Longue avec sa base de sous-marins nucléaires, date des années 1970. En 1979, le 41e régiment d'infanterie, unité traditionnellement bretonne, quitte son cantonnement de La Lande d'Ouée, près de Rennes et prend possession de ce casernement neuf et considéré à l'époque comme un des plus modernes d'Europe. Sa mission opérationnelle devient alors la protection permanente des sites de la Force Océanique Stratégique (FOSt) implantées dans le département du Finistère.

En 1999, à la suite de la suspension de la conscription, le 41e RI est dissous et les locaux sont cédés à la gendarmerie qui réorganise alors ses structures de formation. L'école de gendarmerie d'Auxerre, qui accueillait la formation des gendarmes auxiliaires, étant dissoute la même année, son personnel est alors majoritairement transféré à Dinéault dès le 1er juillet 1999.

Formations[modifier | modifier le code]

L'école de gendarmerie assure la :

  • formation initiale pour devenir sous-officier de gendarmerie qui dure 8 mois,
  • formation initiale pour devenir gendarme adjoint volontaire (GAV), Agents de police judiciaire adjoints (APJA) qui dure 13 semaines,
  • formation initiale pour devenir gendarme adjoint volontaire (GAV)-emploi particulier (EP) qui dure 6 semaines,
  • préparation militaire des réservistes de la gendarmerie issus des régions du grand Ouest de la France depuis la fermeture de l'école de gendarmerie du Mans en 2009.

Particularités de l'école[modifier | modifier le code]

  • L'école possède un centre pour l'apprentissage à la conduite des véhicules de catégorie : permis B, C et D. Ce centre n'est ouvert qu'aux militaires servant dans la gendarmerie.
  • L'école disposait jusqu'en 2012 d'une batterie fanfare composée de cadres et d'élèves de l'école.

Effectif[modifier | modifier le code]

L'école peut accueillir jusqu'à 7 compagnies d'instruction (120 élèves par compagnie) soit 840 élèves.

Le site emploie 152 militaires permanents et 51 civils[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loïc L'Haridon, « Gendarmerie: La 50e promo sort de l'école », sur Le Télégramme, (consulté le 15 juin 2015)
  2. Sibylle Laurent, « Châteaulin: bientôt 7 compagnies à l'école de la gendarmerie », sur Ouest-France, (consulté le 11 septembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]