Isabelle Alexis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexis.
Isabelle Alexis
Naissance Vers 1972
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Tu vas rire mais je te quitte
  • Tu peux garder un secret

Isabelle Alexis est une écrivaine française de Chick lit[1] et ancienne actrice[2], née vers 1972[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née vers 1972, elle a un frère plus jeune de cinq ans[4].

Elle suit les cours Florent en 1989 puis les cours de Dominique Viriot en 1991[5]. Elle obtient ses premiers rôles au cinéma et à la télévision en 1992[2].

En juillet 1995, peu de temps après avoir tourné un épisode des Cinq Dernières Minutes, elle pose nue pour le magazine Playboy[6]. En octobre de la même année, elle tourne le téléfilm érotique, La Leçon de plaisir[7]. Elle apparait également dans une scène du film Les Trois Frères. Elle y incarne une secrétaire qui donne la lettre de licenciement à Pascal Légitimus. Elle tourne aussi un épisode de Nestor Burma, L'homme au sang bleu.

En 1997, elle a une scène dans le film Didier face à Jean-Pierre Bacri. Elle joue Barbara, jeune femme qui provoque la jalousie de la copine du héros. Celle-ci parle de Barbara quand elle lance la réplique cinglante : « Et à part nichon elle fait quoi dans la vie »[8]. La même année, elle joue dans Les Côtelettes, une pièce de théâtre de Bertrand Blier au côté des acteurs Philippe Noiret et Michel Bouquet[9].

En 2001, elle n'est présente que dans une seule scène du film d'Eric Assous, Les gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels . Elle apparaît, seins nus, objet de la tentation d’un des personnages interprété par Serge Hazanavicius[10].

Grande lectrice, elle se lance en 2002 dans l'écriture de son premier roman : Tu vas rire mais je te quitte. Son livre culte est Rebecca de Daphné du Maurier. Elle adore le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert, rien que pour la phrase : « Emma retrouvait dans l’adultère toutes les platitudes du mariage ». Elle aime aussi les auteurs Frédéric Dard, Sacha Guitry, Françoise Sagan et Boris Vian[11].

En 2004, le succès de son second livre édité par Plon Tu peux garder un secret ? la pousse à mettre un terme à sa carrière d'actrice pour se consacrer exclusivement à l'écriture[12]. Elle signe ensuite trois livres pour l'éditeur Albin Michel  : Dès le premier soir en 2006, Tous à mes pieds en 2008 et Je n'irai pas chez le psy pour ce con en 2009. Durant cette période deux de ces livres sont portés à l'écran : Tu vas rire, mais je te quitte par Philippe Harel et Tu peux garder un secret ? par Alexandre Arcady.

En 2010, elle sort un essai sur les femmes intitulé Brèves de Filles (Bourin éditeur), un recueil de citations, expressions et mots d'esprit de la « gent féminine ».

Début 2011, elle coécrit Moi et ses ex une comédie pour M6 sur les familles recomposées. Ce téléfilm a été sélectionné au Festival du film de télévision de Luchon dans la catégorie « Coup de cœur ». Au mois de mars de la même année, sort Comme dans un film noir, son sixième roman, une comédie qui se mêle au polar. Elle a écrit ce livre car elle « voulait parler de la vengeance, un thème qu'elle n’avait jamais abordé ». Pour plus de crédibilité, elle a fait relire son livre par plusieurs policiers[4]. Le mercredi 25 mai 2011, elle fait partie des écrivaines invitées au troisième Salon des femmes de lettres organisé au Cercle National des Armées[13].

Isabelle Alexis fait partie avec Sophie Henrionnet, Tonie Behar, Adèle Bréau, Marianne Levy et Marie Vareille du Collectif d'auteures de comédies romantiques à la française[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Hélène et les Garçons (série télévisée) - deux épisodes - Cécile :
    • épisode #1.64 Une amie d'enfance
    • épisode #1.65 : Le coup de foudre
  • 1992 : Goal (série télévisée) - dix épisodes[5] ;
  • 1994 : Flics de choc : Le dernier baroud, téléfilm d'Henri Helman
  • 1995 : Nestor Burma - épisode #1.13 : L'homme au sang bleu (série télévisée) - Romane
  • 1995 : Les Cinq Dernières Minutes - épisode : Mort d'un géant de Pascal Goethals (série télévisée) -
  • 1995 : La Leçon de plaisir, téléfilm de Servais Mont - Suzy
  • 1996 : Jamais deux sans toi...t - épisode : Opération Mozart (série télévisée) - Eugénie
  • 1998 : Pour mon fils, téléfilm de Michaëla Watteaux - Valérie
  • 1999 : La Crim' - épisode#1.1 : La part du feu (série télévisée) - Martine
  • 1999 : H (série télévisée) Saison 2 épisode 16 : Une histoire de père (série télévisée) - Alice
  • 2000 : Affaires familiales (série télévisée) - 3 épisodes[2] :
    • Un vrai conte de fée de Aude Marcle et Rémy Tarrier
    • L'amour d'un flic de Elisabeth Alexandre et Aude Marcle
    • Excès d'amour de Pierre-Yves Lebert et Aude Marcle
  • 2000-2001 : Un gars, une fille (série télévisée) - deux épisodes.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • 06/06/2002 : Tu vas rire mais je te quitte, Plon[15] ;
  • 04/03/2004 : Tu peux garder un secret ?, Plon ;
  • 26/01/2006 : Dès le premier soir, Albin Michel - Réédité en livre de poche chez J'ai Lu en 2009 ;
  • 26/03/2008 : Tous à mes pieds, Albin Michel - Réédité en livre de poche chez J'ai Lu en 2009[5] ;
  • 03/06/2009 : Je n'irai pas chez le psy pour ce con, Albin Michel - Réédité en livre de poche chez J'ai Lu en 2010 ;
  • 17/06/2010 : Brèves de filles, un festival anti-machos, Bourin ;
  • 09/03/2011 : Comme dans un film noir, Flammarion - Réédité en livre de poche chez J'ai Lu en 2013[16] ;
  • 27/04/2013 : Ta vie est belle, Flammarion - Réédité en livre de poche chez J'ai Lu en 2014.

Critiques[modifier | modifier le code]

Delphine Peras et Baptiste Liger de Lire écrivent le 1er mai 2006 que Dès le premier soir est un roman « mal écrit, pas drôle et singulièrement ringard » et que ses héroïnes sont « vindicatives, vulgaires et caricaturales »[17],[18]. Le 8 mai 2008, Delphine Peras écrit que dans Tous à mes pieds, Isabelle Alexis utilise les thèmes de la Chick lit « sur un mode léger, voire simpliste »[19].

Le 15 mai 2013, la romancière et blogeuse littéraire Tonie Behar indique sur son site que dans Ta vie est belle, « Isabelle Alexis tisse une fable humoristique et brosse avec délice les travers et manies d’un petit monde parisien »[20].

Adaptations cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]