Shéhérazade (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shéhérazade (homonymie).
Shéhérazade
Réalisation Jean-Bernard Marlin
Scénario Jean-Bernard Marlin, Catherine Paillé
Acteurs principaux
Sociétés de production Geko Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 107 min
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Shéhérazade est un film français écrit et réalisé par Jean-Bernard Marlin, sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Inspiré d'un fait divers, le film raconte l'histoire d'amour entre deux jeunes marginaux, dans les rues de Marseille[1] : Zachary, 17 ans, qui est à la rue, tout juste sorti de prison, et Shéhérazade, jeune prostituée qui va l'accueillir chez elle[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Dylan Robert : Zachary
  • Kenza Fortas : Shéhérazade
  • Idir Azougli : Riyad
  • Lisa Amedjout : Sabrina
  • Sofia Bent : Zelda
  • Nabila Bounab : Souraya
  • Kader Benchoudar : Mehdi
  • Nabila Ait Amer : Sara
  • Osman Hrustic : Cheyenne
  • Abdelkader Benkaddar : Jugurtha
  • Assia Laouid : Assia
  • Abdellah Khoulalene : Jordi
  • Agnès Cauchon : la juge pour enfants
  • Charlotte Pourreyron : Avocate Shéraz
  • Sabine Gavaudan : la juge d'instruction

Tournage[modifier | modifier le code]

Choix des acteurs[modifier | modifier le code]

Afin de trouver les deux jeunes acteurs principaux du film[3], le réalisateur a multiplié les castings sauvages pendant six mois, à la sortie des prisons, des foyers, des écoles ou en distribuant des flyers dans les rues de Marseille[4]. Dylan Robert a été informé du casting par son éducatrice, à sa sortie de prison, alors qu'il s'apprêtait à reprendre une formation de carreleur. Alors qu'elle a déjà quitté le système scolaire, Kenza Fortas a été repérée grâce à sa mère qui a envoyé sa photo à la directrice de casting.

Préparation[modifier | modifier le code]

Le réalisateur s'est immergé dans le milieu de la prostitution afin d'avoir une image réaliste de cet environnement[5]. La préparation a duré plus de deux ans : au démarrage, le réalisateur a bénéficié d'une aide temporaire puis a vécu grâce au RSA afin de pouvoir terminer son projet. La préparation et l'action du film se déroulent à Marseille, là où Jean-Bernard Marlin a grandi.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « “Shéhérazade”, un film qui met en scène cette jeunesse en galère “qui a été mise de côté” », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  2. « Shéhérazade, la claque de la rentrée », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  3. « Un casting sauvage qui a duré six mois pour « Shéhérazade » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  4. « “Shéhérazade” : rencontre avec Jean-Bernard Marlin et ses acteurs », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  5. « Jean-Bernard Marlin: «Ma priorité, c’était mon film, je n’avais que ça» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  6. « Prix Jean-Vigo 2018 : Yann Gonzalez, Guillaume Brac et "Shéhérazade" récompensés », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  7. Le Point, magazine, « Cinéma: le film "Shéhérazade" primé trois fois à Angoulême », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018)
  8. « Césars 2019 : « Jusqu’à la garde » et « Shéhérazade » triomphent », sur Le Monde, (consulté le 23 février 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]