Les Magnétiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Magnétiques

Réalisation Vincent Maël Cardona
Scénario Vincent Maël Cardona
Romain Compingt
Chloé Larouchi
Maël Le Garrec
Catherine Paillé
Rose Philippon
Acteurs principaux
Sociétés de production Easy Tiger, SRAB Films
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 98 minutes
Sortie 2021

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Magnétiques est un film français réalisé par Vincent Maël Cardona, dont c'est le premier long métrage, et sorti en 2021.

Sélectionné à la 53e édition de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes en juillet 2021, le long métrage remporte le prix SACD de la Quinzaine des réalisateurs.

Il reçoit la même année le prix d'Ornano-Valenti au Festival de Deauville 2021 qui récompense les premiers films français et le César du meilleur premier film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À l'aube des années 1980, un jeune garagiste passionné de radio et de son, Philippe Bichon, vit l'âge des possibles : Mitterrand vient de remporter l'élection présidentielle, Marianne débarque dans sa vie et Radio Warsaw, la radio pirate de leur bande de copains va bientôt pouvoir émettre en toute légalité. Philippe est alors convoqué aux « trois jours » en vue de son affectation pour le service militaire.

Revenant sur ce moment charnière, Philippe raconte son échec à se faire réformer P4[1], le départ pour le 46e RI à Berlin-Ouest, ses nouvelles amitiés à la BFBS, la mythique radio du secteur britannique, les fêtes à Berlin-Est et le drame qui va bouleverser sa vie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Les Magnétiques
  • Titre international : Magnetic Beats
  • Réalisation : Vincent Maël Cardona
  • Scénario : Vincent Maël Cardona, Romain Compingt, Chloé Larouchi, Maël Le Garrec, Catherine Paillé, Rose Philippon
  • Photographie : Brice Pancot
  • Son : Mathieu Descamps, Pierre Bariaud, Samuel Aïchoun
  • Décors : Marion Burger
  • Costumes : Gwendoline Grandjean
  • Montage : Flora Volpelière
  • Musique : David Sztanke
  • Production : Toufik Ayadi, Christophe Barral, Marc-Benoît Créancier ; co-production : Tanja Georgieva-Waldhauer, Jan Krüger
  • Sociétés de production : Easy Tiger, SRAB Films ; co-production : Elemag Pictures, Port au Prince Produktion ; SOFICA : Cinéaxe 2019, Cinémage 14, Indéfilms 8
  • Société de distribution : Paname Distribution
  • Pays de production : Drapeau de la France France
  • Format : couleur
  • Genre : drame
  • Durée : 98 minutes
  • Date de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Thimotée Robart : Philippe
  • Marie Colomb : Marianne
  • Joseph Olivennes : Jérôme
  • Fabrice Adde : Francis
  • Louise Anselme : Nathalie
  • Younès Boucif : Kader
  • Maxence Tual : Jean-Jacques
  • Judith Zins : Patricia
  • Philippe Frécon : le père
  • Antoine Pelletier : Edouard
  • Saadia Bentaïeb : Annie
  • Brian Powell : Dany
  • Valia Boulay : Yvette
  • Benjamin Georjon : Sergent CSO
  • Mathilde Bisson : la femme de ménage
  • Olga Créancier-Werckmeister : Rita

Production[modifier | modifier le code]

Vincent Maël Cardona débute l'écriture du film dix années (2010) avant sa sortie en salle, en collaboration avec trois, puis cinq scénaristes[2].

Fin 2019, le tournage a en partie eu lieu dans le Pithiverais, notamment à Beaune-la-Rolande et Auxy[3]. Les scènes de reconstitution de Berlin sont tournées en Allemagne, à Dresde et Leipzig[2].

Pour se familiariser avec le début des années 1980, Vincent Maël Cardona a conseillé à Thimotée Robart de visionner Faits divers de Raymond Depardon et Passe ton bac d'abord de Maurice Pialat[4].

Pour les scènes dénudées, dont plusieurs ont été coupées, Marie Colomb explique avoir laissé pousser ses poils : « dans les années 80, c'était très commun et pour moi c'était assez politique d'assumer ça. »[5]

Accueil[modifier | modifier le code]

Festival et sortie[modifier | modifier le code]

Le film, sélectionné et projeté en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes en juillet 2021[6] et sort le 17 novembre 2021 dans toute la France[7].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le film est plutôt bien accueilli par la presse :

  • Le Parisien : « Cette pépite récompensée au Festival de Cannes, et rythmée par le rock de l’époque, oscille entre fougue et nostalgie »[8]
  • 20 minutes : « Les Magnétiques de Vincent Maël Cardona emporte le spectateur au fil des ondes »[9]
  • Les Echos : « Un premier film insolite et émouvant »[10]
  • Allociné : « Vincent Maël Cardona livre un remarquable premier film puissant et rock’n’roll »[11]
  • Le Monde : si le réalisateur « parvient à contourner habilement les écueils de la reconstitution historique et à la maintenir vivante, il finit par se faire happer par l’académisme du scénario »[12]
  • La Croix : « Vincent Maël Cordona a réuni autour de lui un collectif de scénaristes tous nés dans les années 1980 qui parviennent, à partir de leur vision fantasmée de l’époque, à restituer l’atmosphère du début de cette décennie où jaillissent les expressions artistiques. »[13]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur wiktionary.org.
  2. a b et c « Vincent Maël CARDONA interview les magnétiques », sur Rive FM, (consulté le )
  3. Aurélie Richard, La République du Centre, Un film en tournage à partir du 24 octobre dans le Pithiverais, 20 octobre 2019.
  4. Thierry Cheze, Première, Thimotée Robart : « J’approche le métier d’acteur avec beaucoup de précaution », 20 novembre 2021
  5. Fiona Ipert, Le Journal des femmes, Marie Colomb (LES MAGNÉTIQUES) : "J'étais une enfant étrange", 16 novembre 2021
  6. « Les Magnétiques », sur Quinzaine des Réalisateurs (consulté le )
  7. a et b « Le Tréport : Le Film "Les Magnétiques" remporte le grand prix du Festival du Film des Villes Soeurs », sur actu.fr, (consulté le ).
  8. «Les Magnétiques» : radios libres, punk et premiers baisers... nos plus belles années, sur leparisien.fr, consulté le 17 novembre 2021
  9. « Les Magnétiques » : Comment Vincent Maël Cardona a conçu la déclaration d'amour magique du film, sur 20minutes.fr, consulté le 17 novembre 2021
  10. « Les Magnétiques » : une jeunesse française, sur lesechos.fr, consulté le 17 novembre 2021
  11. Mégane Choquet, « Cannes 2021 : Les Magnétiques, le film puissant et rock’n’roll de la Quinzaine des Réalisateurs », sur allocine.fr, (consulté le ).
  12. Murielle Joudet, « « Les Magnétiques » : la nostalgie des radios libres », sur Le Monde, (consulté le ).
  13. Corinne Renou-Nativel, « « Les Magnétiques », nos années rock », sur La Croix, (consulté le ).
  14. « Prix SACD 2021 de la Quinzaine des Réalisateurs à Vincent Cardona pour Les Magnétiques », sur sacd.fr, (consulté le ).
  15. Corinne Renou-Nativel, « Cinéma : à Deauville, les facettes âpres du rêve américain », sur la-croix.com, (consulté le ).
  16. a b et c « Les Magnétiques », sur allocine.fr (consulté le ).
  17. (it) MYmovies.it, « Lucca Film Festival 2021: vince Copilot, storia d'amore nata all'ombra dell’11 settembre », sur MYmovies.it (consulté le ).
  18. La Montagne, « Cinéma - Un 27e festival Jean-Carmet "magnétique" à Moulins (Allier) », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )
  19. Découvrez le palmarès des Lumières de la presse internationale, sur parismatch.com, consulté le 18 janvier 2022
  20. Fanny Ardant, Pascal Elbé, Françoise Fabian et Sandrine Kiberlain récompensés aux 36e journées romantiques du Festival du film de Cabourg, sur francetvinfo.fr, consulté le 19 juin 2022
  21. Prix Lumières 2022 : “Illusions perdues” domine les nominations, sur lesinrocks.com, consulté le 9 décembre 2021
  22. (en) « Magnetic Beats (Les Magnétiques) », sur colcoa.org (consulté le ).
  23. BIFF, « Magnetic Beats »
  24. AlloCine, « Les Magnétiques » (consulté le )
  25. Aurore Engelen, « Programme chargé pour le 36e Festival International du Film Francophone de Namur », (consulté le ).
  26. « Magnetic Beats (Les Magnétiques) », sur pro.festivalscope.com (consulté le ).
  27. « Lisula CineMusica 2021 - Cinéma Le Fogata - L'Île-Rousse », sur www.corsevent.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]