Les Trois Frères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Trois Frères
Description de cette image, également commentée ci-après

Réalisation Didier Bourdon
Bernard Campan
Scénario Didier Bourdon
Bernard Campan
Michel Lengliney
Sociétés de production Pathé Renn Productions
Prima Film
Canal+
Productions Paul et Alexandre Lederman
TF1 Films Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 105 minutes
Sortie 1995

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Trois Frères est un film français réunissant le trio comique des Inconnus et réalisé par deux d'entre eux, Didier Bourdon et Bernard Campan, sorti en 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trois demi-frères, qui ne se connaissent pas, sont convoqués chez un notaire qui leur annonce que leur mère chanteuse est décédée depuis deux ans aux États-Unis. Elle leur lègue un héritage de 3 millions de francs à se partager.

Les trois frères ont eu des parcours et des niveaux de vie très différents : Didier est vigile dans un supermarché, il cherche à impressionner les autres en lisant un livre de Michel de Montaigne et faisant semblant de méditer sur ce qu'il vient de lire ; Bernard est un comédien sans succès qui vit d'expédients ; Pascal travaille dans une agence de communication branchée, discret et la tête sur les épaules. Au travail, Didier tente de se réconcilier avec Christine, une ancienne conquête revue par hasard, sans succès. En allant la voir pour s'excuser, il rencontre un enfant nommé Michaël.

Lorsqu'ils reviennent deux jours plus tard chez le notaire, les trois frères apprennent qu'ils ne peuvent plus prétendre à l'héritage, le délai ayant expiré depuis deux jours. Le notaire ne s'exprimant pas dans un langage compréhensible, Didier et Bernard le menacent, puis l'attaquent physiquement. Les problèmes commencent alors à s'accumuler pour les trois frères : Didier se fait exclure du domicile des Rougemont après avoir refusé de se marier avec leur fille, Bernard est endetté après avoir multiplié les dépenses inconsidérées, et Pascal est sur le point de se faire arnaquer par Steven, son patron, en lui faisant signer un « contrat d'actionnariat provisoire ».

Après un bref passage dans une soirée techno, Didier et Bernard se rendent chez Pascal, sous l'emprise de LSD, pendant le dîner avec Steven. Excédé par les imitations moqueuses de Didier et Bernard, Steven oblige sa femme et son bras-droit à quitter la maison avec lui, évitant à Pascal, et bien malgré lui, la signature du contrat. Plus tard, Didier croise à nouveau le chemin de Michaël, qui s'est accidentellement retrouvé bloqué à l'extérieur de l'appartement de sa mère, et décide de l'emmener chez Pascal.

Le lendemain, Pascal apprend qu'il est renvoyé de la boîte de communication de Steven. De son côté, Didier tente désespérément de contacter la mère de Michaël, sans réponse. Niant catégoriquement avoir eu un fils, Didier découvre une curieuse tache de naissance sur la fesse droite de Michaël, les trois frères Latour ayant une tache au même endroit. Ceci confirme que Michaël est en réalité le fils de Didier et Christine, ainsi que le neveu de Bernard et Pascal.

Les trois frères mettent alors tout en œuvre pour subvenir aux besoins du garçon. Didier remplace Bernard pour une démonstration de produit détache-tout, afin de permettre à ce dernier d'accepter un rôle dans un film pornographique, et Pascal tente de se faire embaucher dans différentes entreprises. N'ayant pas pour autant gagné plus d'argent, les trois frères se voient bientôt contraints de se procurer des vêtements et de la nourriture pour Michaël en volant.

Le lendemain, un huissier de justice se rend au domicile de Pascal, ce dernier n'ayant pas payé ses frais de notaire. L'huissier faisant l'inventaire de manière frauduleuse et multipliant les remarques, Bernard et Didier interviennent, frappent et humilient l'huissier. Ce dernier finit par glisser sur une bouteille vide, et s’électrocute avec un sèche-cheveux dans la baignoire. Afin d'éviter toute suspicion de meurtre, les Latour s'enfuient avec Michaël. Didier tente de prévenir Christine, mais la discussion s'envenime, et cette dernière finit par croire à l'enlèvement de son fils par Didier. Le lendemain, Didier est cité comme ravisseur dans un journal, obligeant les Latour à déguiser Michaël en petite fille nommée Juliette. Pour que Michaël survive, les trois frères multiplient les vols, les reventes au noir et les arnaques.

L'affaire d'enlèvement finit par faire le tour des journaux télévisés, ne laissant pas d'autre choix aux Latour que de se déplacer incognitos et de se réfugier dans une forêt. Alors qu'ils envisagent de livrer Michaël à la police, ce dernier obtient les trois télés sur un billet à gratter Millionnaire, donnant ainsi une chance aux trois frères de gagner un million de francs. Plus tard, Michaël tombe malade. Les trois frères décident alors d'aller trouver de l'aide et tombent sur une femme enceinte nommée Marie, qui les reconnaît d'après des photos dans les articles de journaux, mais décide quand même de les aider. Le lendemain, elle décide de conduire Michaël à l'aéroport afin de le ramener à Christine.

Plus tard, sous de fausses identités, les Latour participent au tirage télévisé Millionnaire. Malheureusement, Didier ne gagne que 100 000 francs, somme insuffisante pour rembourser les dettes accumulées par les trois frères. Une bagarre généralisée se déclare et les Latour sont reconnus et arrêtés. Leur procès est houleux, mais Christine annonce qu'elle souhaite retirer sa plainte contre eux. Ils sont condamnés seulement à une peine d'intérêt général dans un orphelinat en Alsace. L'ex-compagne de Didier ré-obtient la garde exclusive de Michaël et Marie devient sa nounou. Les trois frères lisent la lettre que Michaël leur a écrit, puis servent le repas aux enfants dans la cantine de l'orphelinat.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation : Bernard Campan et Didier Bourdon
  • Scénario : Didier Bourdon, Bernard Campan et Michel Lengliney
  • Direction artistique : Christian Marti
  • Décors : Christian Marti
  • Costumes : Véronique Pouzou et Gisèle Ravard
  • Photographie : Alain Choquart
  • Montage : Gérard Klotz
  • Musique : Didier Bourdon et Olivier Bernard
  • Interprétation de la chanson Doux Daddy : Catherine Ringer et Didier Bourdon
  • Production : Claude Berri, Patrick Bordier, Ségolène Fleury-Slimane, Alexandre Lederman et Paul Lederman
  • Société de distribution : Pathé
  • Budget : 7 150 000 €
  • Pays d'origine : France
  • Langue originale : Français
  • Format : Couleur
  • Genre : Comédie
  • Durée : 105 minutes
  • Date de sortie :
  • Video : DVD chez Sony music video + BLU-RAY chez Pathé

Distribution[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Box-office[modifier | modifier le code]

Les Trois frères ont enregistré un total de 6 897 098 entrées en France, ce qui en fait le 42e plus gros succès de l'histoire du box-office français et le premier succès de l'année 1995[1].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dernier rôle au cinéma pour Michel Berto.
  • Au début du film, le petit garçon s'écriant « maman » sur la place du marché est Antoine du Merle, que l'on verra plus tard dans le film comme étant Michaël, le fils de Didier Bourdon au centre de l'intrigue.
  • En découvrant l'appartement de Pascal Latour au début du film, on remarque les œuvres des artistes « Kundelic » et « Whiteman ». Ces deux personnages sont tout à fait fictifs, mais inspirés de deux artistes bien réels : le sculpteur grec Jannis Kounellis, aux « mobiles » du sculpteur américain Alexander Calder ainsi qu'au peintre Robert Ryman.
  • Le film a été tourné entre et . La scène de la boîte de nuit et celle où Didier et Bernard font une marche arrière avec la Chrysler Windsor ont été tournées à Ivry-sur-Seine, à proximité de l'actuel centre commercial Quai d'Ivry. Certaines scènes ont été tournés rue Molière et rue Jules Vanzuppe, toujours à Ivry. Le tournage s'est aussi déroulé à Paris, Noiseau, et dans le sud de la France, notamment à Aix-en-Provence et à l'aéroport Marseille-Provence.
  • La voiture conduite par les Inconnus tout au long du film est une Chrysler Windsor de 1957.
  • Le film contient plusieurs clins d'œil à leurs sketchs de La Télé des Inconnus, notamment :
    • La scène chez le notaire / Le dîner chez Pascal : Les Langages hermétiques
    • Le Détach'Tout : La lessive Prox
    • Le vendeur de télévisions : Les Commerces
    • Le travail de Pascal : Les Publicitaires
    • Le passage à l'émission Millionnaire : Les Sousous dans la popoche
  • À la fin du film, le cuisinier de l'orphelinat les appelle « les Rois mages », qui est le nom du film qu'ils tourneront six ans plus tard.
  • Au début du film : la personne que reçoit Pascal Latour en entretien d'embauche n'est autre que Théo Légitimus, le père de Pascal Légitimus.
  • La musique que l'on entend dans la boîte de nuit où Didier et Bernard dansent se nomme Alien Lifeforms Visit Earth du groupe D-Kontrol.

Suite[modifier | modifier le code]

Une suite du film est sortie le et a pour titre Les Trois Frères : Le Retour[2],[3].

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il engrange au total environ 96 millions de dollars de recettes pour un budget de 7 millions de dollars (données issues de la page wikipedia en anglais).
  2. « Les inconnus très attendus pour leur grand retour au cinéma », sur la1ere.fr,
  3. https://twitter.com/LesInconnus/status/367224169680744449

L'histoire secrète des Trois Frères racontée par Les Inconnus

Liens externes[modifier | modifier le code]