Bab Agnaou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bab Agnaou
Bab Agnaou.jpg
Bab Agnaou
Présentation
Type
Patrimonialité
Partie d'un site du patrimoine mondial UNESCO (d)
Patrimoine culturel du Maroc (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Marrakech
(Voir situation sur carte : Marrakech)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Maroc
(Voir situation sur carte : Maroc)
Point carte.svg

Bab Agnaou (arabeباب أكناو) est l'une des dix neuf Bab (portes) de Marrakech, au Maroc. Elle a été construite au XIIe siècle, au temps de la dynastie des Almohade.

Bab Agnou est l'entrée de la kasbah royale dans la partie sud de la médina de Marrakech. La kasbah, construite par le sultan Almohade, Yacoub al-Mansour, est le site d'"El Mansouria" (la mosquée de la Kasbah), du palais El Badi et des Tombeaux saadiens.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom "Agnaou", comme Gnaoua, en berbère signifie "personnes noires de peau". Cette porte fut appelée Bab al Kohl (qui signifie également "porte des personnes noires") ou Bab al Qsar ("la porte du palais").

L'explication fournie par Maurice Delafosse en 1924, est restée pendant longtemps l'unique référence étymologique du mot et fut adoptée par des générations de chercheurs ; selon lui, l'expression berbère akal-n-iguinaouen qui signifie pays des Noirs, aurait donné naissance aux mots Guinée et Ghana et par la suite au mot gnaoua par ressemblance phonétique. Gnaoua, signifierait donc, par extension, homme noir ou venant du pays des hommes noirs, c'est-à-dire d'Afrique subsaharienne.

Porte Bab Agnaou