Sidi Ghanem (Marrakech)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sidi Ghanem
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Marrakech-Safi
Province Préfecture de Marrakech
Arrondissement Menara
Géographie
Coordonnées 31° 40′ 24,8″ nord, 8° 02′ 35,73″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Maroc
Voir sur la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Sidi Ghanem
Géolocalisation sur la carte : Marrakech
Voir sur la carte administrative de Marrakech
City locator 14.svg
Sidi Ghanem

Sidi Ghanem (arabe : سيدي غانم, berbère : ⵙⵉⴷⵉ ⵖⴰⵏⴻⵎ) est une zone industrielle de Marrakech située au nord-ouest de l'agglomération. Elle est située dans l'arrondissement Menara, le long de la Route de Safi (RN7).

Histoire[modifier | modifier le code]

En , l'ancien quartier industriel de Marrakech, situé Hay Azli, le long de la route d'Essaouira, est saturé. L'ERAC-Tensift entame dès lors l'aménagement d'une vaste zone industrielle au nord-ouest de la ville, à l'ouest de la RN7, au-delà de la voie ferrée. Le choix de ce site est dicté par sa situation géographique, loin des zones touristiques et environnementales. La présence d'un vaste terrain habous permet à l'ERAC d'acquérir le foncier à un prix modéré. De 1988 à 1990, l'établissement public aménage une zone de 175 hectares avec plus de 500 lots industriels, pour un investissement de 124 millions de dirhams[1].

La zone industrielle s'avère rapidement surdimensionnée pour une ville comme Marrakech dont l'économie est largement tertiarisée, dominée par le tourisme et l'artisanat. Pendant toute la décennie 1990, l'ERAC peine à vendre les lots. Peu regardante, la commission d'attribution finit par vendre une partie des lots à des acquéreurs non industriels, qui y bâtissent des immeubles ou spéculent.

A partir du milieu des années 2000, le quartier connaît un second souffle. Sidi Ghanem est investi par des créateurs qui y établissent leur production et leurs showrooms, dans des secteurs comme l'ameublement et la décoration intérieure. Des stylistes y établissent leurs ateliers et des artistes leurs galeries d'art. Touristes et expatriés sont nombreux à venir y acheter des articles originaux, introuvables dans les souks.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le quartier se divise en deux parties :

  • Sidi Ghanem à proprement parler, située à l'ouest de la RN7. On y trouve :
    • des usines des secteurs agroalimentaire, pharmaceutique notamment
    • des petits ateliers d'artisans et d'artistes, avec leurs showrooms et galeries
    • des commerces et restaurants, attirés par l'engouement des touristes et des expatriés pour le quartier
  • Hay El Masar, situé entre la RN7 et la voie ferrée. On y trouve :
    • des petites unités mixtes mêlant commerces (bâtiment, téléphonie, mécanique) et logements populaire.
    • le nouveau marché de gros, remplaçant depuis le début des années 2010 le marché de gros de Bab Doukkala.
    • la plateforme logistique de l'ONCF, d'une surface de 4,4 hectares.

Transports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]