Médina de Marrakech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Médina de Marrakech *
Image illustrative de l’article Médina de Marrakech
La place Jemaa el-Fna dans la médina de Marrakech.
Coordonnées 31° 37′ 53,004″ nord, 7° 59′ 12,012″ ouest
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Type Culturel
Critères (i) (ii) (iv) (v)
Superficie 1 107 ha
Numéro
d’identification
331
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 1985 (9e session)
Géolocalisation sur la carte : Maroc
(Voir situation sur carte : Maroc)
Médina de Marrakech
Géolocalisation sur la carte : Marrakech
(Voir situation sur carte : Marrakech)
Médina de Marrakech
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La médina de Marrakech est une médina marocaine, cœur historique de Marrakech. Elle forme un des cinq arrondissements que compte la commune urbaine de Marrakech.

Comme la plupart des vieilles villes marocaines, la médina de Marrakech est ceinte par des remparts qui délimitent spatialement la vieille ville de la nouvelle. Cette muraille est percée de plusieurs portes plus ou moins monumentales. Les quartiers de la médina peuvent porter le nom de la porte voisine, d'une zaouïa, d'un mausolée, d'une mosquée, d'un palais ou d'un cimetière s'y trouvant, d'un axe de circulation, ou un nom traditionnel. La médina de Marrakech accueille aussi les souks de Marrakech.

Quartiers de la médina[modifier | modifier le code]

Sud de la médina[modifier | modifier le code]

Kasbah[modifier | modifier le code]

La Kasbah forme un vaste quartier situé au sud-ouest de la médina. Il abrite notamment les Tombeaux saadiens. Sa principale artère est la rue de la Kasbah.

Derb Chtouka[modifier | modifier le code]

Derb Chtouka est un petit quartier situé à l'extrémité sud-ouest de la médina.

Moulay El Yazid[modifier | modifier le code]

Moulay El Yazid est un petit quartier situé dans le quartier de la kasbah. Il est adossé au rempart sud-ouest de la médina.

Bab Agnaou[modifier | modifier le code]

Adjacent à la porte du même nom, ce petit quartier qui constitue l'entrée du quartier de la kasbah est articulé autour de la rue Touareg. Aussi, il est parfois connu sous le nom de quartier Touareg.

Cour intérieure de la Synagogue Salat Al Azama, la plus ancienne de la ville.

Mellah de Marrakech[modifier | modifier le code]

Fondé en par le sultan Abdallah el-Ghalib de la dynastie saâdienne, il regroupait jusqu'au XXe siècle la communauté juive de Marrakech, qui, bénéficiant de la proximité du Mechouar (le palais royal), y jouissait d'une certaine sécurité [1]. C'était jusque dans les années 2010 un quartier pauvre, où de nombreuses maisons demeurées vacantes suite au départ de la communauté juives tombaient en ruine ou faisaient l'objet d'occupations illégales. Suite à une vaste opération de réhabilitation, le quartier bénéficie d'un nouvel engouement[2].

Jnane El Afia[modifier | modifier le code]

Comptant parmi les rares quartiers contemporains de la médina, le quartier de Jnane El Afia (littéralement "les jardins du bien-être") ont été bâtis pendant le protectorat, période pendant laquelle il portait le nom de "Quartier de l'habitat"[3]. Voisin du mellah, il logeait les familles juives souhaitant quitter les logements traditionnels pour bénéficier du confort moderne. Depuis le départ de la communauté juive, les barres résidentielles de Jnane El Afia hébergent principalement des familles musulmanes.

Berrima[modifier | modifier le code]

S'articulant autour de la rue Berrima et la mosquée du même nom, ce quartier se situe au sud du mellah.

Bab Hmar[modifier | modifier le code]

Bab Hmar est le quartier adjacent à la porte du même nom. Relativement isolé du reste du tissu urbain de la médina, il bénéficie de la proximité du palais royal.

Centre-sud[modifier | modifier le code]

Riad Zitoun[modifier | modifier le code]

Ce grand quartier s'articule autour des deux artères portant ce nom, les rues Riad Zitoun El Jdid et Riad Zitoun El Qdim. C'est un quartier touristique et commerçant. Ces deux artères abritent de nombreux restaurant, bazars et concept-stores.

Joeur de guembri dans la rue Riad Zitoun El Qdim.

Sidi Mimoun[modifier | modifier le code]

Situé à l'extrémité ouest de la médina, ce quartier bénéficie de la proximité de la place Jemaa el-Fna, de La Mamounia et de celle du nouveau palais royal. On y trouve l'ancien cimetière almoravide. Sa situation et le fait que ce quartier soit parmi les rares de la médina à abriter des rues propices à la circulation automobile font de Sidi Moumen un noeud pour le réseau de bus de la ville.

Arset El Bilk[modifier | modifier le code]

Ce quartier se situe autour du jardin Arset El Bilk. Il se situe au sud de la Place Jemaa el-Fna et au nord-est de Sidi Mimoun. Il abrite un noeud majeur pour le réseau de bus de la ville.

Arset El Maâch[modifier | modifier le code]

Situé au sud de l'avenue Hoummane El Fetouaki donnant accès à la place des Ferblantiers, ce quartier était autrefois occupé par un vaste espace vert portant ce nom. On y trouve désormais l'école Al-Badii et lycée collégial Ibn al-Banna al-Mourrakouchi ainsi que l'académie régionale.

Centre[modifier | modifier le code]

El Ksour[modifier | modifier le code]

Situé au nord-ouest de la Place Jemaa el-Fna, délimité au nord par la rue Sidi El Yamani et à l'est par la rue Souk El Ksour, ce quartier abrite de nombreux riads exploité comme maisons d'hôtes. A l'ouest du quartier se trouve le centre artisanal de la ville.

Derb Dabachi[modifier | modifier le code]

Ce quartier s'articule autour de la rue Derb Dabachi, importante artère commerçante de la médina débouchant sur la place Jemaa el-Fna. Le nom de cette rue est liée à la fascination des Saâdiens pour la culture ottomane. Il s'agit d'une transformation dialectale du terme turc Ogdabachi, désignant un grade dans la hiérarchie militaire ottomane[4].

Kennaria[modifier | modifier le code]

Ruelle typique des souks de Marrakech.

Souks[modifier | modifier le code]

Les Souks de Marrakech forment le poumon commercial et touristique de la vieille ville de Marrakech. Ils se subdivisent en plusieurs souks, regroupés par corps de métiers et corporations. Le plus important est Souk Semmarine. Ils se situent au nord de la Place Jemaa el-Fna.

Douar Graoua[modifier | modifier le code]

Rahba El Kdima[modifier | modifier le code]

Située au nord de la place Jemaa el-Fna, la place de Rahba El Kdima, aussi connue des touristes sous le nom de "place des épices", abritait jusqu'au début du XXe siècle le marché aux esclaves de la ville. Cette place triangulaire est désormais occupée par de nombreux commerces d'artisanat et bordée de cafés.

Mouassine[modifier | modifier le code]

Ce quartier s'articule autour de la Mosquée El Mouassine datant du XIIe siècle. Il se situe au nord des souks de Marrakech, à l'est de Dar El Bacha et au nord-ouest de Rahba El Kdima. On y trouve notamment le Jardin secret, palais du XIXe siècle récemment réhabilité.

La mosquée Ben Salah.

Ben Saleh[modifier | modifier le code]

Situé au coeur de la médina, le quartier de Ben Saleh s'articule autour de la mosquée Ben Salah d'époque mérinide (XIVe siècle) et de la rue Toualat Ben Saleh, qui débouche sur la rue Derb Dabachi.

Kaât Benahid[modifier | modifier le code]

Le quartier Kaât Benahid se situe au nord de la Mosquée El Mouassine et du quartier de Rahba El Kdima. Il est délimité au sud par la rue Azbezt et à l'est par la rue Tachenbacht. Les principales attractions se concentrent au nord-ouest du quartier. Il s'agit de la Médersa Ben Youssef, de la Coupole almoravide et du Musée de Marrakech.

Centre-nord[modifier | modifier le code]

Rmila[modifier | modifier le code]

Ce quartier est délimité à l'est par la rue Dar El Bacha, au sud-ouest par la rue Lalla Fatima Zahra et au nord par la rue Sidi Abdelaziz. A l'extrémité ouest de ce petit quartier résidentiel comptant désormais une forte proportion de riads touristique se trouve la Mosquée Bab Doukkala.

Bab Doukkala[modifier | modifier le code]

Ce quartier porte le nom de la porte Bab Doukkala, importante porte stiuée au nord-est de la médina. L'artère principale du quartier Bab Doukkala est la rue Bab Doukkala (appelée localement Toualat Bab Doukkala), où les commerces sont nombreux. Longue de 350 mètres, la rue débouche sur la Mosquée Bab Doukkala, importante mosquée datant de l'époque sâadienne (XVIe siècle). Longeant le rempart côté nord, perpendiculairement à la rue Bab Doukkala, la rue Boutouil mène à la porte située plus au nord, la petite Bab Moussoufa.

Dar El Bacha[modifier | modifier le code]

Dar El Bacha porte le nom du palais Dar El Bacha, vaste palais bâti par Thami El Glaoui, le pacha de Marrakech, aux alentours de . Ce vaste et luxueux palais a été réquisitionné à l'indépendance par la famille royale et héberge occasionnellement ses hôtes de marque. Une petite partie du musée a été ouverte au public en et abrite désormais le Musée des confluences de Marrakech[5].

Riad Laârous[modifier | modifier le code]

Nord[modifier | modifier le code]

Arset Tihiri[modifier | modifier le code]

Ce quartier à dominante résidentielle est attenant au rempart nord-ouest de la ville. Il se situe au sud du quartier de Diour Jdad, au nord-est du quartier de Bab Doukkala, duquel il est délimité par la rue El Gza, et au nord-ouest du quartier Sidi Ben Slimane El Jazouli.

Kaâ El Machraâ[modifier | modifier le code]

Créé au XIXe siècle, ce quartier résidentiel compte parmi les plus récents de la médina. Il se situe à l'extrémité nord de la vieille ville, à l'ouest de Bab El Khemis.

Zaouia Abbassiya[modifier | modifier le code]

Vue de la cour extérieure (dass), du minaret de la mosquet et de l'entrée du sanctuaire de la zaouïa

Situé au nord de la médina, ce quartier s'articule autour de la Zaouia de Sidi Bel Abbès, où est enterré le saint Abu al-Abbas as-Sabti, un des sept saints de Marrakech.

Bab El Khemis[modifier | modifier le code]

Situé à l'extrémité nord de la médina, ce quartier est mitoyen de la porte Bab El Khemis. Le plus grand marché aux puces de la ville s'y tient.

Diour Jdad[modifier | modifier le code]

Ce quartier à dominante résidentielle est attenant au rempart nord-ouest de la ville.

Kbour Chou[modifier | modifier le code]

Ce nom de ce quartier est une contraction de l'arabe Qubūr al-Šuhadā', qui signifie "Les tombes de martys". Il s'agit d'un quartier pauvre de la médina à dominante résidentielle situé au nord-ouest de la ville.

Sidi Ben Slimane El Jazouli[modifier | modifier le code]

Situé au nord-ouest de la médina, ce quartier s'articule autour du mausolée de Sidi Ben Slimane El Jazouli, un des sept saints de Marrakech.

Assouel[modifier | modifier le code]

Situé dans le nord de la médina, ce quartier résidentiel est délimité à l'ouest par l'hôpital El Antaki et à l'ouest par Bab Taghzout.

Kechiche[modifier | modifier le code]

Ce quartier est adjacent à la porte Bab Kechich située au nord-est de la vieille ville. On y trouve le stade de la Mouloudia de Marrakech, l'hôpital al-Antaki et le collège Abdelmoumen.

Est[modifier | modifier le code]

Bab Aghmat[modifier | modifier le code]

Ce quartier est adjacent à la porte Bab Aghmat, stiuée à l'extrémité sud-est de la médina.

Bab Debbagh[modifier | modifier le code]

Le passage compliqué de Bab Debbagh.

Ce quartier est adjacent à la porte Bab Debbagh, stiuée à l'est de la médina. Il abrite les tanneries de la vieille ville.

Bab Aylan[modifier | modifier le code]

Ce quartier est adjacent à la porte Bab Aylan, stiuée à l'est de la médina.

El Sebtyine[modifier | modifier le code]

ِCe quartier résidentiel est situé entre Bab Debbagh à l'est et le quartier Kaât Benahid à l'ouest.

El Moukf[modifier | modifier le code]

Le nom de ce quartier vient du fait que pendant longtemps, les journaliers de la ville y faisaient le pied de grue (al-mouqf) en attendant d'être embauchés. Ce quartier est de nos jours encore un des quartiers les plus deshérités de la vieille ville.

Arset El Baraka[modifier | modifier le code]

Situé au sud de Bab Aylan, ce quartier résidentiel est connu pour abriter la tombe du Cadi Ayyad, un des sept saints de Marrakech.

Sidi Boutchich[modifier | modifier le code]

Sidi Bouchich est un quartier situé à l'ouest du lycée Mohammed V. Il s'agit d'un quartier essentiellement composé d'ateliers artisanaux et industriels.

Inscription au patrimoine mondial de l'Unesco[modifier | modifier le code]

La médina de Marrakech est inscrite depuis 1985 au patrimoine mondial de l'Unesco[6]. Plusieurs monuments sont inclus dans l'inscription comme la mosquée Koutoubia, les remparts et les portes monumentales, les jardins, divers palais, la médersa Ben Youssef, les tombeaux saadiens, ou encore la place Jemaa el-Fna[6].

Une échoppe dans l'un des souks de Marrakech.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Marie Coupry, « Le Mellah de Marrakech », sur Marrakech-Cityguide.com, (consulté le 5 février 2020)
  2. « Marrakech : Une nouvelle vie pour le mellah », sur L'Economiste.com, (consulté le 5 février 2020)
  3. « Marrakech : souvenirs, retrouvailles et album photos (forum Dafina) », sur Dafina.net, (consulté le 5 février 2020)
  4. « Marrakech : un peu d'histoire », sur Blog Marrakech Addict, (consulté le 5 février 2020)
  5. « Un musée tout en beauté », sur Vive-Marrakech.com, (consulté le 5 février 2020)
  6. a et b UNESCO Centre du patrimoine mondial, « Médina de Marrakech », sur UNESCO Centre du patrimoine mondial (consulté le 11 octobre 2017)