Dannemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dannemoine
Église Notre-Dame de Dannemoine.
Église Notre-Dame de Dannemoine.
Blason de Dannemoine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Avallon
Canton Tonnerrois
Intercommunalité CC Le Tonnerrois en Bourgogne
Maire
Mandat
Dominique mentrel
2014-2020
Code postal 89700
Code commune 89137
Démographie
Population
municipale
474 hab. (2014)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 47″ nord, 3° 57′ 22″ est
Altitude Min. 128 m
Max. 309 m
Superficie 10,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dannemoine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dannemoine

Dannemoine est une commune française située sur le territoire de la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dannemoine est un petit village sur l’Armançon et le canal de Bourgogne, à 5 km avant d’arriver à Tonnerre, en venant de Paris par l'ancienne nationale 5. Son territoire, avec un vignoble réputé, formait jadis une enclave du comté de Troyes, au cœur même du comté de Tonnerre, l’un des plus anciens de France.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cheney Molosmes Rose des vents
Vézinnes N
O    Dannemoine    E
S
Junay Tonnerre Épineuil

Histoire[modifier | modifier le code]

Noël Le Boultz.

Ce village porte un nom peu commun dont l’étymologie reste encore un mystère. Certains historiens voient dans le suffixe "moine", une influence clairement religieuse. Y a-t-il eu un établissement religieux dans le village ? Ou doit-on faire le lien avec le lieudit « crot au moine », jouxtant les anciennes murailles du village ? D’autres prêtent au nom une origine celtique en devinant dans ces trois syllabes l’indication d’un mont dédié à Dan, divinité gauloise, ou à des druidesses. Le village aurait été construit au pied de cette montagne.

Période romaine : Dannemoine est intégré dans le pagus tornodorensis (pays du tonnerrois). Le village dépend administrativement de la ville de Tonnerre et de ce qui deviendra le comté de Tonnerre.

IXe siècle : Au gré des partages et des successions, Dannemoine intègre la Champagne. Le village est qualifié de forteresse dans les titres les plus anciens du comte de Champagne.

1088 : Charte dans laquelle l’évêque de Langres concède l’église de Dannemoine au monastère Saint-Benoit de Fleury.

XIIe siècle : Construction de l’église primitive du village.

1312 : à la suite d'une union avec un roi de France, la Champagne (et Dannemoine) font directement partie du domaine royal. À cette occasion, Philippe le Bel affranchit les habitants de la main morte.

1433 : En pleine guerre de 100 ans, Dannemoine paye son attachement au roi. Le duc de Bourgogne Philippe le Bon envahit et met à feu et à sang le Tonnerrois. À l’été 1433, Dannemoine est assiégé puis pillé par les Bourguignons. À la suite d'innombrables combats dans la plaine de l’Armançon, on recense près de 300 corps entre Dannemoine et Tonnerre.

XVIe siècle : Construction du château de Dannemoine, situé à côté du monument aux morts de 1870.

1530 : François Ier, de passage dans le pays, autorise la ville à se pourvoir de murailles défensives.

1568 : Pendant les guerres de religion, l’église de Dannemoine est entièrement brûlée. Elle va être reconstruite les années suivantes.

1580 : La baronne de Dannemoine est Renée Chevalier, veuve de Martin Le Gresle de la Herbaudière, frère aîné des deux enfants adultérins de l'ancien évêque de Nevers Jacques Paul Spifame (1500-1566). Mariée à cinq reprises, dame de Chaumot, elle décéda en 1641 à Tarabel (Gard), domicile de Guy Du Faur de Pibrac son dernier époux. Sa baronnie revint à ses héritiers Anne Desprez (1610-1686) et Noél Le Boultz (1610-1684) qui la vendirent[1].

7 avril 1651 : Antoine de Clermont achète la seigneurie de Dannemoine au prix de 28 000 livres, dont 20 000, furent payées aux créanciers ou héritiers de M. Guy du Faur-Réquelu, comte de Pibrac et de Renée Chevalier[2].

Révolution : La terre des anciens seigneurs de Dannemoine est vendue en tant que bien national par le district de Tonnerre.

1792 : Mise à la fonte de deux des trois cloches de l’église.

1814 : De janvier à mai, le village est occupé par les troupes Alliées (alliées contre Napoléon), Autrichiens, Hongrois et Prussiens réquisitionnent vivres et armes, et dorment, quand la place le permet, chez l’habitant.

1830 : Grande renommée et négoce du vin mousseux de Dannemoine partout dans le monde (New York, Saint Petersbourg, Buenos-Aires…).

18 novembre 1870 : défilé de troupes prussiennes se dirigeant vers Paris ; un vigneron du village, suivant des yeux les militaires et leurs voitures, indiqua que le défilé dura de 7 heures du matin jusqu’à 5 heures du soir en continu.

1877 : Commencement des travaux de construction du lavoir de Dannemoine.

1879 : Construction du pont sur l’Armançon, route de Vézinne.

1887 : Création de l'usine de préparation d'escargots BOISSEAU.

1890 : Le phylloxera commence à ravager les vignes de Dannemoine. En une décennie, la vignoble sera totalement détruit.

1895 : Suppression du cimetière qui entoure l’église. Il est délocalisé sur son emplacement actuel.

Début du XXe siècle : Installation d'une fonderie Sisson-Lehmann, entre l'Armançon et la canal de Bourgogne, avec sa propre usine de production d'électricité.

1913 : Le conseil municipal de la commune fixe la vitesse autorisée de la traversée du village à 10 km pour les automobiles, motocyclettes…

1943 : L’église Notre-Dame de Dannemoine est classée Monument Historique.


Source : Dann Patrimoine ass. 1901

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« De gueules à la croix ancrée d'or, à la cotice d'azur brochant sur le tout ».

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001   Christian Moreau   Enseignant

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 474 habitants, en augmentation de 9,72 % par rapport à 2009 (Yonne : -0,46 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
991 740 759 728 762 690 664 636 651
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
597 611 614 586 600 576 603 556 510
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
450 434 418 404 413 383 355 355 405
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
410 371 348 326 360 416 427 466 474
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Église Notre-Dame de Dannemoine.

L'église Notre-Dame de Dannemoine est classée Monument historique en 1943.

À l’origine, en 1088 Robert de Bourgogne, évêque de Langres, donne l’église de Dannemoine à l’abbaye Saint-Benoît-de-Fleury (abbaye située à Saint-Benoît-sur-Loire dans le Loiret, copie de la charte de donation sur le 1er pilier de droite en entrant dans l’église.)

L’église actuelle imposante de 860 mètres carrés, avec un clocher de 32 mètres de haut. Son origine remonte au XIIe siècle. Elle en conserve encore son portail roman.

  • XIIe et XIIIe siècles : première partie de la nef et transept soutenant le clocher carré, avec chapelles latérales.
  • XVIe siècle : deuxième partie de la nef et chœur renaissance.

L’abbé Corsin vicaire avant la Révolution indique que la ville de Dannemoine essuya comme tant d’autres les fureurs de la soldatesque huguenote. Le feu fut mis à l’église et entraina la chute des voûtes.

Actuellement, l'église conserve toujours une statue de saint Vincent, patron des vignerons.

Le lavoir, dont la construction date de 1877, est de type impluvium à bassin ovale, sa toiture est soutenue par 12 poteaux en fonte. En 2010 l'association Dann Patrimoine a commencé les travaux de restauration.

Le pressoir du village existe encore, il est dans une grange qui semble avoir été construite autour de lui, à côté de l'école et de la mairie.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Gaston BOISSEAU (1859 - 1914) créateur en 1887 de la première usine de préparation des Escargots BOISSEAU à Dannemeoine. Il était également visionnaire dans son approche commercial et marketing. En mai 1910, il fait installer un gigantesque escargot en bois au beau milieu de la promenade du Pâtis à Tonnerre. Le 4 décembre de la même année, il organise une séance de cinéma consacrée à la présentation de son entreprise, à peine 15 ans après la première représentation des frères Lumières.

Gaston BOISSEAU a également fait une carrière en politique. En 1908, il est élu maire de Dannemoine. Puis il devient conseiller de l'arrondissement de Tonnerre.

Vignoble et Gastronomie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bourgogne tonnerre (AOC).

Vignoble

Avant la destruction du vignoble par le phylloxera (1890), celui-ci avait acquis une grande renommée pour son vin mousseux partout dans le monde (New York, Saint Petersbourg, Buenos-Aires…).

Louis XIV a fait livrer de son vin pour sa cour.

Alexandre DUMAS classe ce vin parmi les meilleurs de France.

Au début du XIXe siècle, le vignoble atteignait presque 300 ha.

En 1993, en peu plus d'un hectare de pinot noir a été replanté, par Jacques LEMAIGRE, sur le lieu-dit "coteau de l'olivotte", dont le climat était jadis reconnu comme l'un des plus estimé du territoire de Tonnerre. C'est un vin rouge ou rosé de bourgogne en AOC, léger et fruité.

Gastronomie

Côté gastronomie, le gastéropode est incontournable. Au même titre que la gougère, l'escargot "de Bourgogne" est indissociable de Dannemoine. En 1887, le jeune Gaston BOISSEAU, 28 ans, tonnelier de son état, achète un petit hôtel particulier situé entre la route de Paris et le canal de Bourgogne. Rapidement il le transforme en véritable usine à escargots.

Ses préparations ont tellement de succès et sont si bien reconnues qu'en 1900 il reçoit la médaille d'or, au salon gastronomique de Paris. En 1909, sa petite entreprise farcit et fournit 8 millions d'escargots aux restaurants et particuliers. Il expédie dans toute la France, mais également en Belgique, en Allemagne et ... en Angleterre !

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]