Fulvy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fulvy
L'écluse de Fulvy sur le canal de Bourgogne.
L'écluse de Fulvy sur le canal de Bourgogne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Avallon
Canton Tonnerrois
Intercommunalité CC Le Tonnerrois en Bourgogne
Maire
Mandat
Robert Herbert
2014-2020
Code postal 89160
Code commune 89184
Démographie
Gentilé Fulvien, Fulvienne
Population
municipale
132 hab. (2015 en diminution de 2,94 % par rapport à 2010)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 31″ nord, 4° 10′ 19″ est
Altitude Min. 174 m
Max. 291 m
Superficie 3,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fulvy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fulvy

Fulvy est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ancy-le-Franc Rose des vents
N Chassignelles
O    Fulvy    E
S
Villiers-les-Hauts

Histoire[modifier | modifier le code]

La terre de Fulvy fut érigée en marquisat au 18e en faveur de l'intendant des finances Orry, frère du contrôleur général des finances, auquel on doit la reconstruction du château

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 décembre 1990 Jeanette Henry PCF  
mars 2001 mars 2008 Dominique Jovet Apparenté PCF  
mars 2008 mars 2013 Marie-Claire Martin    
avril 2013 en cours Robert Herbert[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 132 habitants[Note 1], en diminution de 2,94 % par rapport à 2010 (Yonne : -0,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
192 213 195 210 207 186 164 156 177
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
207 190 220 202 196 198 185 181 182
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
197 198 221 232 223 208 193 183 196
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
173 205 205 184 176 156 142 140 135
2015 - - - - - - - -
132 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Fulvy XVIIIe siècle (centre de vacances de la ville de Malakoff, à l'origine d'une radio officielle : FMR, qui émet tous les mois de juillet depuis 20 ans)
  • Voie romaine de Sens à Alise
  • Moulin de Fulvy XIXe siècle
  • Croix Saint-Laurent 1860
  • Église du XIIIe siècle, puis du XVe siècle
  • Pont à cinq arches 1826

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Découpage géographique[modifier | modifier le code]

Liste des quartiers :

  • la Barrière
  • Bellevue
  • la Caume Rousse
  • Centre - Bourg (route de Genève, rue & place du four, rue de la Porte d'en haut)
  • le Château (rue du château, chemin du parc)
  • le Clos (2 voies)
  • le Vaisseau

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 24 décembre 2013.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Vanessa D'Hooghe & Valérie Piette, Inventorier et collectionner le sexe au début du XXe siècle. Georges Berte, savant ou pornographe ?, dans Regards sur le sexe, Éditions de l'Université de Bruxelles, 2013, pp.123-140 [1]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]