Argenteuil-sur-Armançon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argenteuil et Armançon (homonymie).
Argenteuil-sur-Armançon
L'Armançon à Argenteuil.
L'Armançon à Argenteuil.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Avallon
Canton Tonnerrois
Intercommunalité CC Le Tonnerrois en Bourgogne
Maire
Mandat
Michel Mackaie
2014-2020
Code postal 89160
Code commune 89017
Démographie
Population
municipale
211 hab. (2014)
Densité 6,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 04″ nord, 4° 06′ 30″ est
Altitude Min. 165 m – Max. 289 m
Superficie 30,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Argenteuil-sur-Armançon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Argenteuil-sur-Armançon

Argenteuil-sur-Armançon est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Argenteuil-sur-Armançon est un village français d'une superficie de 30,51 km2 et dont l'altitude moyenne de 174 m se situe entre 165 m et 289 m. La rivière de l'Armançon est le principal cours d'eau qui le traverse.

Localisation[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 89017.png

Il est situé dans le département de l'Yonne et la région de Bourgogne à 5 km au sud-ouest d'Ancy-le-Franc, la plus grande ville à proximité.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Gares ferroviaires :

Aéroports :

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pacy-sur-Armançon Ancy-le-Franc Rose des vents
Moulins-en-Tonnerrois N
O    Argenteuil-sur-Armançon    E
S
Pasilly Villiers-les-Hauts

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les habitants d'Argenteuil-sur-Armançon se nomment les Argentoliens et les Argentoliennes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pré-histoire et antiquité[modifier | modifier le code]

Moyen-Âge[modifier | modifier le code]

Un château est mentionné dès le XIIe siècle. Au début du XIIIe siècle, la châtellenie d'Argenteuil appartient au comte de Tonnerre. À la fin de ce siècle, une partie des terres d'Argenteuil est léguée à l'hospice Notre-Dame des Fontenilles par Marguerite de Bourgogne. En 1340, un seigneur du nom de Jean d'Argenteuil y vivait. De l'ancienne maison forte d'Arcy citée en 1351 il reste, non loin de l'actuel château, une motte ovale, fortement arasée. La tour, transformée en colombier, serait le seul vestige en état.

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Située dans la région Bourgogne-Franche-Comté, département de l'Yonne, la commune d'Argenteuil-sur-Armançon fait partie de l'arrondissement d'Avallon dans le canton du Tonnerrois

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1945 Georges Millot    
1945 1964 Charles Pascal    
1964 1977 Roger Mathey    
1977 1989 André Pion    
1989 en cours Michel Mackaie[1] DVD retraité agricole

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 211 habitants, en diminution de -13,88 % par rapport à 2009 (Yonne : -0,46 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
780 818 749 719 735 677 677 676 735
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
656 628 594 582 596 607 564 540 535
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
540 519 508 486 516 488 450 504 414
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
358 349 347 312 274 246 260 245 211
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le lavoir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]