Junay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Junay
Image illustrative de l'article Junay
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Avallon
Canton Tonnerrois
Intercommunalité CC Le Tonnerrois en Bourgogne
Maire
Mandat
M. Dominique Prot
2014-2020
Code postal 89700
Code commune 89211
Démographie
Population
municipale
91 hab. (2014)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 44″ nord, 3° 56′ 57″ est
Altitude Min. 127 m – Max. 278 m
Superficie 3,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Junay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Junay

Junay est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vézinnes Vézinnes Dannemoine Rose des vents
Vézannes N Dannemoine
O    Junay    E
S
Tissey Tonnerre Tonnerre

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Junay viendrait du nom de Junius.

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1947 Gaston Langin    
1947 1954 Georges Langin    
1954 1959 André Carbillet    
1959 1977 Albert Drogland    
1977 1983 Emile Carbillet    
1983 1989 René Kahn    
1989 1991 Bernard Cygler    
1991 1999 Monique Junot    
1999   M. Dominique Prot[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 91 habitants, en diminution de -9,9 % par rapport à 2009 (Yonne : -0,46 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
226 229 208 215 198 173 181 185 205
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
188 194 189 183 186 188 185 186 183
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
179 162 170 138 147 134 126 144 122
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
121 135 117 124 135 127 102 93 91
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, Junay accueillit le propriétaire Nicolas Boileau, poète et écrivain. Il aimait le bon vin et jugeait que la meilleure façon d'être bien servie était de boire une bonne bouteille d'origine garantie, en achetant un vignoble renommé. Il acquit une vigne en Vaut Morillon. À la suite des déboires de son propriétaire, elle fut vendue le 7 décembre 1688.

  • François Varenne né le 26 juillet 1926 à Junay. Joueur de rugby à XV. Finaliste du championnat de France de rugby à XV en 1950 avec le Racing Club de France. Une sélection en équipe de France en 1952. Deuxième ligne (1,87 m - 96 kg).

Vignoble[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bourgogne tonnerre (AOC).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 27 décembre 2013.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .