Damvix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Damvix
Damvix
Une vue de Damvix, le port.
Image illustrative de l’article Damvix
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Fontenay-le-Comte
Canton Fontenay-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes Vendée Sèvre Autise
Maire
Mandat
Jean-Claude Richard
2014-2020
Code postal 85420
Code commune 85078
Démographie
Gentilé Damvitais
Population
municipale
748 hab. (2016 en diminution de 4,83 % par rapport à 2011)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 18′ 55″ nord, 0° 44′ 01″ ouest
Altitude m
Min. 0 m
Max. 10 m
Superficie 11,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Damvix

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Damvix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Damvix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Damvix
Liens
Site web Site officiel

Damvix est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Damvix est un village touristique au cœur de la Venise verte dans le Marais poitevin, au sud de la Vendée. Situé à seulement quelques kilomètres[évasif] de la côte atlantique, au centre du triangle La Rochelle - Puy du Fou - Futuroscope, il attire de nombreux touristes. Il est à peu près équidistant de 20 à 25 km de trois villes appartenant à trois départements différents, Fontenay-le-Comte (Vendée), Niort (Deux-Sèvres) et La Rochelle (Charente-Maritime). La commune de Damvix est située en grande partie sur la rive droite de la Sèvre niortaise.

Le territoire municipal de Damvix s’étend sur 1 151 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 3 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 0 et 10 mètres[1],[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Damvix[3]
Maillezais
Maillé Damvix[3] Saint-Sigismond
La Ronde
(Charente-Maritime)
Saint-Hilaire-la-Palud
(Deux-Sèvres)
Arçais
(Deux-Sèvres)

Toponymie[modifier | modifier le code]

En poitevin, la commune est appelée Danvi[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Jean-Claude Richard[Note 1],[5] DVD retraité
président de la Communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2016, la commune comptait 748 habitants[Note 2], en diminution de 4,83 % par rapport à 2011 (Vendée : +4,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7136406507577918228931 0111 069
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1841 2001 2851 3261 4351 4671 4731 4221 468
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4021 3901 3421 1811 1671 0811 0701 002974
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
896828757695673705747753758
2013 2016 - - - - - - -
761748-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (32,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,3 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,3 %, 15 à 29 ans = 11,8 %, 30 à 44 ans = 17,6 %, 45 à 59 ans = 22,8 %, plus de 60 ans = 31,5 %) ;
  • 49,7 % de femmes (0 à 14 ans = 16,4 %, 15 à 29 ans = 10,1 %, 30 à 44 ans = 19,6 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 32,6 %).
Pyramide des âges à Damvix en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
11,0 
75 à 89 ans
12,7 
20,5 
60 à 74 ans
19,9 
22,8 
45 à 59 ans
21,2 
17,6 
30 à 44 ans
19,6 
11,8 
15 à 29 ans
10,1 
16,3 
0 à 14 ans
16,4 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Guy.
La nef de l'église Saint-Guy.

L’église Saint-Guy de Damvix fut construite entre 1849 et 1864 par l’architecte Garnereau. Le clocher, élevé par Victor Clair, date de 1879. Édifice de style « néo-grec » ou basilial, cette église s’apparente à quelques autres édifices religieux vendéens, bâtis à cette période selon les mêmes critères architecturaux et décoratifs : église Saint-Louis de La Roche-sur-Yon, église de Saint-Hilaire-de-Loulay, église Saint-Pierre de Doix, etc. L’église Saint-Guy se compose de trois nefs et de piliers carrés soutenant un plafond à caissons peints sur une voûte de lattes en bois. Elle possède un programme de vitraux dessinés par M. Chapuis vers 1960 et réalisés par le maître verrier Gouffault d’Orléans. Ces vitraux représentent les scènes de la Bible, de la Création au Jugement dernier. Au-dessus de la tribune se trouve un vitrail de Gaston Chaissac peint en 1962 pour « donner une note futuriste à votre sanctuaire [...] en collaboration avec vos paroissiens, voire avec vos enfants de chœur »[12].

Fortune littéraire[modifier | modifier le code]

  • François Bon évoque la maison de ses grands-parents, à Damvix, dans Autobiographie des objets (éd. du Seuil, 2012)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en mars 2008.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 3313 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Damvix », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. Carte IGN sous Géoportail
  4. Jean-Loïc Le Quellec, Dictionnaire des noms de lieux de la Vendée, La Crèche, Geste Éditions, coll. « Geste Poche » (no 14), , 3e éd. (1re éd. 1995), 443 p. (ISBN 2-84561-263-X), p. 121.
  5. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  11. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 », sur insee.fr (consulté le 13 mai 2011)
  12. Damvix, Regards sur le passé, Geste Editions, 2006