Damery (Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Damery.

Damery
Damery (Marne)
Damery vue des vignes.
Blason de Damery
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Dormans-Paysages de Champagne
Intercommunalité CC des Paysages de la Champagne
Maire
Mandat
Danièle Fortier-Révolte
2014-2020
Code postal 51480
Code commune 51204
Démographie
Gentilé Dameryats
Population
municipale
1 448 hab. (2015 en diminution de 3,92 % par rapport à 2010)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 19″ nord, 3° 52′ 42″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 262 m
Superficie 15,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Damery

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Damery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Damery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Damery
Liens
Site web damery51.fr

Damery est une commune française située dans le département de la Marne et la région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Dameryats.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le vignoble au-dessus de Damery.

La superficie totale de la commune est de 1544 hectares dont 334 hectares de vignes cultivées. Damery fait partie du parc naturel régional de la Montagne de Reims. Le village est traversé tant par la Marne (rivière) que par le canal latéral à la Marne qui passent par le port de Damery.

Communes limitrophes de Damery
Belval-sous-Châtillon Fleury-la-Rivière Romery, Hautvillers
Venteuil Damery Cumières
Boursault Vauciennes Mardeuil

Histoire[modifier | modifier le code]

Damery était un vicus gallo-romain avec une demeure importante qui fut détruite[1] lors de l'utilisation en carrière de la partie dite terres de Saint-Hubert[2]. Le village était sur la partie droite de la Marne et se tenait au gué de la route qui venait de Reims et Bourgeois y situe là un fanum. Un four de potier et sa maison furent mises au jour en 1947 en la maison Namur ; un atelier monétaire et plusieurs milliers de pièces romaines furent trouvés. Des tombes du IVe siècles furent trouvées au lieu-dit la Terrière. Le réseau de caves qui reliait toutes les maisons du vieux village servait de refuge en cas d'invasion.[réf. nécessaire] La commune dépendait de l'élection d'Épernay, de la coutume de Vitry, du diocèse de Soissons pour son église ce jusqu'en 1789.

La commune est décorée de la Croix de guerre 1914-1918.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La première citation du village remonte à 840, le village s'appelait alors Domnus Reguis, puis Ville que vocatur Dameriacus en 1101, pour devenir Dameriacus dans un cartulaire de Saint-Remy en 1123, Dameriae en 1153, Damerium en 1165, Dameryacum[3] en 1175 . Damery apparaît en 1151 dans une histoire des comtes de Champagne et Dameri en 1222 dans une liste des vassaux de Champagne[4]. Damery sur Marne en 1503 dans un cartulaire de l'évêché et du chapitre de Châlons.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1825   M. Charpentier    
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 Joseph Lefebvre    
2008[5] en cours
(au 4 juillet 2014)
Danièle Fortier   Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2015, la commune comptait 1 448 habitants[Note 1], en diminution de 3,92 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8371 9251 9441 8611 7511 8081 7701 8721 899
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7351 7471 7071 5791 7851 7201 9051 8371 775
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7381 6131 5941 6541 5561 5351 4161 2701 356
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 3971 3501 4591 4611 4581 3671 4441 5071 448
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Façade sud de l'église.
Damery et son allée de platanes, gravure de 1887, bibliothèque Carnegie (Reims).
Article détaillé : église Saint-Georges de Damery.
L'église comprend deux parties très différentes :
la nef et le transept romans construits vers 1150-1160,
le chœur et le doublement du transept gothiques construits vers 1250.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Adrienne Lecouvreur

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Damery

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

taillé d'azur et de gueules au sautoir d'argent brochant sur la partition.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. péristyle, système d'adduction d'eau...
  2. Bourgeois, Damery, Châlons-sur-Marne, 1905.
  3. avec un ou deux m
  4. Auguste Longnon, Dictionnaire topographique du département de la Marne comprenant les noms de lieu anciens et modernes , Imprimerie nationale, Paris, 1891 .
  5. [xls]« Liste des maires de la Marne au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  6. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. Sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Le guide du patrimoine Champagne Ardenne, p. 171, Hachette, Paris, 1995 (ISBN 2-01-0209877)
  12. Annick Kischinewski, Lydwine Saulnier, L'église de Damery, p. 490-514, dans Congrès archéologique de France. 135e session. Champagne. 1977, Société française d'archéologie, Paris, 1980
  13. « L'église Saint-Georges », notice no PA00078689, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Le mobilier de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture