Vincelles (Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vincelles.

Vincelles
Vincelles (Marne)
Vincelles au milieu des vignes - Du haut de la route de la Sainte.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Dormans-Paysages de Champagne
Intercommunalité CC des Paysages de la Champagne
Maire
Mandat
Jean Le Follezou
2014-2020
Code postal 51700
Code commune 51644
Démographie
Gentilé Bédouins ou Vincellois
Population
municipale
297 hab. (2016 en diminution de 16,81 % par rapport à 2011)
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 31″ nord, 3° 38′ 32″ est
Superficie 3,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Vincelles

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Vincelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vincelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vincelles

Vincelles est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Bédouins[1] (ou aussi les Vincellois).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Vincelles est un petit village situé sur la route du champagne dans la vallée de la Marne. C'est le village de Champagne le plus à l'ouest sur la rive nord de la Marne. Il est situé entre Trélou (Aisne) et Verneuil, en face de Dormans, et se trouve en limite du département de l'Aisne.

C'est un village essentiellement viticole entouré de terres à vignes et produisant du champagne. Depuis le milieu du XXe siècle s'est montée à Vincelles une coopérative viticole forte de près de 100 viticulteurs et de 110 ha de vigne commercialisant un champagne de qualité, la coopérative H. Blin[2] .

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vincelles
Champvoisy
Trélou-sur-Marne Vincelles Verneuil
Dormans

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Marne, affluent de la Seine, limite le territoire communal au sud.

Il existe deux ponts permettant de relier cette commune avec la ville de Dormans : le pont de Try et celui de Dormans. Mais il a existé autrefois aussi un bac permettant de faire la traversée directe.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon Auguste Longnon, le nom du village fait référence à son origine viticole, vini cella signifiant cellier à vin[3],[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une sépulture antique a été découverte par M. l'abbé Bossus le ainsi qu'un vase en terre d'origine gauloise[4].

Vincelle ou Vincella ou Vinicella est un des plus anciens villages du canton de Dormans[5]. On a preuve de son existence dès le IXe siècle, il faisait partie de l'Omois[6] qui regroupait des villages situés principalement sur la rive gauche de la Marne entre Nogent-L'Artaud et Épernay. L'existence de ce pagus a duré près de deux siècles. L'histoire de Vincelles se confond avec celle de la ville de Dormans. La Bataille de Dormans de 1575, où Henri de Guise gagna sa balafre, eut lieu en partie sur son territoire.

En 1647, la terre est rattachée à la grosse tour du Louvre[7]. En 1660, elle appartient au comte Charles de Broglia,. Au XVIIIe siècle, elle appartient à la maison de Ligne[8].

Lors de la Révolution française, la terre de Vincelles appartient à la comtesse de Rouhaulx.

D'après Adolphe Guérard, dans sa statistique historique de la Marne, on y aurait découvert en 1840 des souterrains creusés dans le tuf en voute ogivale et servant alors de caves à vin[9], et dont on suppose qu'ils auraient servi de souterrains-refuges aux villageois lors des guerres.

Circonscriptions d'Ancien Régime|

Vincelles dépendait, sous l'Ancien régime, de la généralité de Châlons, élection d'Épernay, du bailliage de Châtillon-sur-Marne, présidial de Château-Thierry, du diocèse de Soissons, archidiaconé de Brie, doyenné de Dormans[10].

Première Guerre mondiale
Le bourg détruit pendant la bataille de Château-Thierry, à la fin de la Première Guerre mondiale.

Le bourg est détruit pendant la bataille de Château-Thierry, à la fin de la Première Guerre mondiale[11],[12],[13]

Le village a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918 le [14].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement d'Épernay du département de la Marne. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la troisième circonscription de la Marne.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Dormans[15]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune intègre le canton de Dormans-Paysages de Champagne.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Vincelles était membre de la communauté de communes des Coteaux de la Marne, créée en 1997.

Conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 30 mars 2016[16], celle-ci fusionne avec ses voisines pour créer le la nouvelle communauté de communes des Paysages de la Champagne, dont est désormais membre la commune.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 En cours
(au 15 janvier 2017)
Jean Le Follezou   Vice-président de la CC des Paysages de la Champagne (2017 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[17],[18]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[20].

En 2016, la commune comptait 297 habitants[Note 1], en diminution de 16,81 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
154439469501532552559583604
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
566556583531527559612628619
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
557468434347353364338329350
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
332382397358309319309339299
2016 - - - - - - - -
297--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts[22].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La "Vincelles" de l'Yonne a trois homonymes en France, toutes des "petites vignes" : Vincelles et ses trois homonymes françaises partagent le même lien pour la vigne. Leur toponyme est issu du latin vinicella , qui signifie « petite vigne ». », L'Yonne républicaine,‎ (lire en ligne, consulté le 19 avril 2019) « Les habitants de Vincelles, dans la Marne, sont appelés les Bédouins ».
  2. Lexique du vin, Champagne Blin
  3. Auguste Longnon, Les noms de lieu de la France : leur origine, leur signification, leurs transformations, Ayer Publishing, (lire en ligne), p. 358
  4. Almanach Matot Braine, 1906, p. 83, cité in « Éphémérides archéologiques des départements de l'Aisne, des Ardennes et de la Marne 1889- 1925 », Bulletin de la société archéologique champenoise, vol. 88, no 2,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2019); sur Gallica.
  5. Dom Albert Noel, Dormans, Notice historique sur le canton, pp 98-100, in Monographie des villes et villages de France
  6. Pagus Otmensis
  7. Guillaume Blanchard, Compilation chronologique des ordonnances et édits (lire en ligne), p. 60, sur Google Books
  8. R. De Vegiano (seigneur d'Hovel), Jacques Salomon François Joseph Léon de Herckenrode, Nobiliaire des Pays-Bas et du Comté de Bourgogne, Gyselynck, 1870 , p 1225, sur Google books
  9. Adolphe Guerard, Statistique historique du département de la Marne, Châlons, Imprimerie-librairie de T. Martin, , 619 p. (lire en ligne), p. 206-207; sur Gallica.
  10. Adolphe Guérard, Dictionnaire topographique du département de la Marne (lire en ligne [PDF]), réédité par le Comité des travaux historiques et scientifiques.
  11. Section photographique de l'armée, « Photo : Une rue du village bombardé », Fonds des Albums Valois - Département de la Marne- Volume 41, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 20 avril 2019).
  12. Section photographique de l'armée, « Photo : Matériel allemand tombé dans la Marne et abandonné par l'ennemi », Fonds des Albums Valois - Département de la Marne- Volume 41, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 20 avril 2019).
  13. Section photographique de l'armée, « Photo : Habitantes fouillant les ruines de leur maison bombardée », Fonds des Albums Valois - Département de la Marne- Volume 41, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 20 avril 2019).
  14. Journal officiel du 8 juin 1921, p. 6602.
  15. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], (consulté en mars 2017).
  17. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, [xls], consulté le 22 décembre 2008
  18. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  22. Jean Le Follézou, « Vincelles (51700) - Conflits commémorés : 1914-18 1939-45 », Les monuments aux morts (France - Belgique - Autres pays), sur https://monumentsmorts.univ-lille.fr (consulté le 19 avril 2019).