Ranfurly Shield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shield.

Le Ranfurly Shield, appelé communément le Log of Wood (« le bout de bois »), est un trophée sanctionnant une compétition de rugby à XV ouverte aux équipes de provinces néo-zélandaises.

C’est peut être le trophée le plus prestigieux des compétitions de rugby à XV de Nouvelle-Zélande. Disputée pour la première fois en 1904, la compétition qui porte son nom est basée sur le principe du défi : le challengeur défie le détenteur et, s’il s’impose, devient le nouveau détenteur du trophée.

Bien qu'il y ait d'autres compétitions importantes pour les Néo-Zélandais en rugby à XV, comme le Super 14 et le championnat NPC, beaucoup d’entre eux considèrent toujours le Ranfurly Shield comme le trophée le plus important du pays. Ceci peut s'expliquer, d’une part, par la longévité de cette compétition très ancienne et, d'autre part, par le fait que le Bouclier (shield) peut être remporté par toute équipe, aussi petite soit elle, qui remporte le défi.

Le Ranfurly Shield est actuellement détenu par la province de Hawke's Bay qui, en août 2014, a repris le trophée à Counties Manukau, titré pour la première fois en 2013 et qui a défendu victorieusement le bouclier à six reprises.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1901, le gouverneur-général de Nouvelle-Zélande, le comte de Ranfurly, grand amateur de rugby (il avait été le président du club irlandais de Dungannon RFC pendant 24 ans), annonce qu’il veut offrir une coupe à la fédération de rugby de Nouvelle-Zélande, à charge pour elle de l’attribuer à la compétition de son choix. Quand le trophée arrive, la fédération décide de l’attribuer à l'équipe ayant fait le meilleur parcours pendant la saison 1902 et que par la suite elle serait disputée sur le mode du défi. Auckland, invaincu en 1902, reçoit ainsi le premier trophée.

Initialement, le bouclier était destiné à une compétition de football, et fut par la suite modifié pour faire apparaître les poteaux de rugby au-dessus du but de football qui l’ornait, et en faire ainsi un trophée de rugby. Auckland fait une tournée à l’étranger en 1903 et ne dispute donc aucun match à domicile cette année-là. En 1904, Auckland tente de récupérer son bien, mais s’incline face à Wellington.

Depuis la création du National Provincial Championship, tous les matchs à domicile du détenteur du bouclier dans cette compétition sont automatiquement des matchs qui mettent en jeu le Ranfurly Shield.

En 1994, le bouclier était en si mauvais état qu’il dut subir une restauration effectuée par Chris England, un joueur de Canterbury qui s’y connaissait en ébénisterie.

Règles du challenge[modifier | modifier le code]

À la fin de chaque saison, le détenteur du bouclier doit accepter de le défendre au moins sept fois au cours de l'année suivante. Tous les matchs à domicile du premier tour du NPC sont automatiquement des matchs de challenge, à l’exclusion de ceux du deuxième tour et des phases finales.

Si un challenger réussit à remporter le bouclier, il doit le défendre pendant tous les matchs disputés à domicile jusqu'à la fin de la saison.

Le détenteur n'est pas obligé de défendre le trophée lors de matchs à l'extérieur, mais il peut choisir de le faire, comme Auckland à de nombreuses reprises entre 1985 et 1993.

Deux nouveaux principes ont été ajoutés en août 2008 :

1) Lorsqu'une équipe a conservé le bouclier quatre fois de suite, tous les matches de championnat, à l'extérieur ou à domicile, deviennent mettent en jeu le trophée, à l'exception des phases finales.

2) Le détenteur du trophée à la fin de la saison devra forcément affronter la saison suivante les vainqueurs des Meads Cup et Lochore Cup, disputées par les équipes du Heartland Championship (2e division) avec le bouclier en jeu.

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

En général, le bouclier est désormais disputé une dizaine de fois par an. Si les matches du championnat des provinces (National Provincial Championship devenu Air New Zealand Cup en 2006 puis ITM Cup en 2010) servent de support au challenge, les défis sont aussi lancés en dehors de celui-ci, souvent par des équipes du deuxième niveau du championnat. Les scores très lourds sont alors la règle, notamment depuis le passage de l’essai à cinq points dans les années 80. La barre des 100 points inscrits par le vainqueur a été atteinte ou dépassée à six reprises, toutes depuis 1993. Le record date de 1993 (Auckland 139-5 North Otago).

Le record de défenses consécutives victorieuses est détenu par Auckland (61 entre 1985 et 1993).

Auckland a par ailleurs remporté le bouclier 16 fois, qu'il a défendu avec succès à 148 reprises. Canterbury, qui l'a détenu à 14 reprises, l'a défendu victorieusement 132 fois (à la date du 12 novembre 2014). Ce sont de loin les deux provinces les plus souvent victorieuses. North Harbour l'a remporté pour la première fois en 2006 et Counties Manukau en 2013, sous la direction de Tana Umaga.

En 1973, Wellington ne conserva son bien que sept jours, tout comme Waikato en 2007.

Historique des détenteurs du Ranfurly Shield[modifier | modifier le code]

Au 12 novembre 2014

Équipe Remporté en/le Défenses
victorieuses
Wellington 1904 4
Auckland 1905 23
Taranaki 1913 6
Wellington 1914 15
Southland 1920 1
Wellington 1921 2
Hawke's Bay 1922 24
Wairarapa 1927 2
Manawatu 1927 2
Canterbury 1927 1
Wairarapa 1928 8
Southland 1929 3
Wellington 1930 1
Canterbury 1931 15
Hawke's Bay 1934 2
Auckland 1934 1
Canterbury 1935 4
Otago 1935 8
Southland 1937 0
Otago 1938 5
Southland 1938 11
Otago 1947 18
Canterbury 1950 0
Wairarapa 2 septembre 1950 0
South Canterbury 1950 0
North Auckland 1950 2
Waikato 1951 6
Auckland 1952 0
Waikato 23 août 1952 6
Wellington 1er août 1953 5
Canterbury 1953 23
Wellington 22 septembre 1956 4
Otago 24 août 1957 1
Taranaki 28 septembre 1957 13
Southland 1959 0
Auckland 1959 2
North Auckland 1960 1
Auckland 1960 25
Wellington 1963 0
Taranaki 7 septembre 1963 15
Auckland 1965 3
Waikato 27 août 1966 0
Hawke's Bay 24 septembre 1966 21
Équipe remporté en/le Défenses
victorieuses
Canterbury 27 septembre 1969 9
Auckland 28 août 1971 1
North Auckland 18 septembre 1971 6
Auckland 26 août 1972 0
Canterbury 5 septembre 1972 2
Marlborough 28 juillet 1973 6
South Canterbury 17 août 1974 1
Wellington 3 septembre 1974 1
Auckland 21 septembre 1974 10
Manawatu 21 août 1976 13
North Auckland 1978 5
Auckland 1979 6
Waikato 7 septembre 1980 8
Wellington 1er août 1981 4
Canterbury 18 septembre 1982 25
Auckland 14 septembre 1985 61
Waikato 18 septembre 1993 5
Canterbury 3 septembre 1994 8
Auckland 23 septembre 1995 3
Taranaki 24 août 1996 1
Waikato 8 septembre 1996 1
Auckland 4 octobre 1996 6
Waikato 5 octobre 1997 21
Canterbury 23 septembre 2000 23
Auckland 11 octobre 2003 2
Bay of Plenty 15 août 2004 1
Canterbury 5 septembre 2004 14
North Harbour 24 septembre 2006 3
Waikato 25 août 2007 0
Canterbury 1er septembre 2007 1
Auckland 29 septembre 2007 5
Wellington 20 septembre 2008 6
Canterbury 29 août 2009 4
Southland 22 octobre 2009 5
Canterbury 2 octobre 2010 0
Southland 23 juillet 2011 2
Southland 22 octobre 2009 5
Taranaki 24 août 2011 7
Waikato 3 octobre 2012 4
Otago 23 août 2013 0
Hawke's Bay 1er septembre 2013 0
Counties Manukau 7 septembre 2013 6
Hawke's Bay 30 août 2014 4

Nombre de défenses victorieuses[modifier | modifier le code]

Équipe Victoire Défenses victorieuses
Auckland 16 148
Canterbury 14 132
Wellington 10 40
Waikato 9 51
Southland 7 22
Hawke's Bay 5 49
Taranaki 5 43
Otago 5 32
Northland/North Auckland 4 14
Wairarapa 3 10
South Canterbury 2 1
Manawatu 1 13
Counties Manukau 1 6
Marlborough 1 6
North Harbour 1 3
Manawhenua 1 2
Bay of Plenty 1 1

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]