Corey Flynn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flynn.
Corey Flynn
Portrait en buste d'un homme en maillot noir
Fiche d'identité
Nom complet Corey Robert Flynn
Naissance (35 ans)
à Invercargill (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,85 m (6 1)
Position talonneur
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2001-2014
2004-2014
2014-2016
2016-
Crusaders
Canterbury
Stade toulousain
Glasgow Warriors
143 (100)[1]
58 (25)[1]
51 (35)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2003-
2004-
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Māori
15 (15)[2]
1 (0)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 novembre 2014.

Corey Robert Flynn, né le à Invercargill, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais qui a joué avec les All-Blacks au poste de talonneur. Après sa carrière en Nouvelle-Zélande au sein des équipes des Crusaders et de Canterbury, Flynn découvre le championnat français en intégrant le Stade toulousain de 2014 à 2016, puis le Pro12 en jouant pour les Glasgow Warriors à partir de 2016.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club et province[modifier | modifier le code]

En Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Corey Flynn, débute en National Provincial Championship avec Canterbury en 2001 contre Southland et en Super 12 avec les Canterbury Crusaders l'année suivante lors d'un match contre les Blues. Avec les Crusaders, il joue sept matchs de Super 12 en 2004 et dix en 2005. Il est détenteur du record de sélection chez les Crusaders[3].

Au Stade Toulousain (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Corey Flynn après un match joué avec le Stade Toulousain.

Depuis juin 2014 il évolue au sein du Stade toulousain, où il s'intègre rapidement. En effet, Corey Flynn s'est en effet montré très efficace en touche et étant l'un des joueurs les plus importants de la conquête toulousaine lors de la saison 2014-2015[4]. En effet, Corey Flynn est titulaire 30 fois sur 32 avec son club. Secondé par Julien Marchand au talon, l'expérimenté All Black se révèle être un formidable mentor pour son jeune coéquipier[3].

Son statut de titulaire indiscutable ne change pas malgré l'arrivée de Ugo Mola à la tête du Stade toulousain pour la saison 2015-2016. En effet, le 29 août 2015, pour le compte de la 2e journée de Top 14, le Stade toulousain gagne à Agen sur le score de 20-9 grâce notamment à deux essais de Corey Flynn[5]. Il récidive avec un essai la semaine suivante face au Castres olympique (37-20) et prend provisoirement la tête du classement des marqueurs d'essai soit plus d'essais inscrits en trois match de championnat que sur toute la saison dernière[6]. Mais la suite de la saison est plus délicate pour le talonneur néo-zélandais, qui joue moins et subit la concurrence des jeunes espoirs du club, Christopher Tolofua et Julien Marchand[7]. Ainsi il joue moins et doit attendre la blessure de ce dernier au cours du mois de mars pour retrouver une place de titulaire[7]. En effet, son coach William Servat parle d'un contre coup physique à la suite de la longue saison qu'il a disputée l'année dernière[7].

Mais les bonnes performances de Christopher Tolofua et de Julien Marchand, ainsi que son âge (35 à l'issue de la saison 2015-2016), pousse le Stade toulousain et son président Jean-René Bouscatel à ne pas prolonger le Néo-zélandais, ne lui offrant qu'une année supplémentaire alors que le joueur en souhaitait deux[8]. Le 29 février 2015, il annonce alors qu'il s'engage pour la saison suivante avec le club écossais des Glasgow Warriors, pour un contrat de deux saisons[9].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il dispute son premier test match le contre l'équipe du Canada avant de disputer deux matchs de la coupe du monde 2003. Le 23 août 2011, il est retenu par Graham Henry dans la liste des trente joueurs qui disputent la coupe du monde 2011[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Date Adversaire Compétition Résultat Score
1 24 octobre 2003 Drapeau : Tonga Tonga Coupe du monde Victoire 91-7
2 14 novembre 2009 Drapeau : Italie Italie Test Victoire 20-6
3 31 juillet 2010 Drapeau : Australie Australie Tri-nations Victoire 49-28

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Fiche de Corey Flynn sur itsrugby.fr. Consulté le 11 novembre 2014.
  2. (en) Fiche de Corey Flynn sur ESPNscrum. Consulté le 11 novembre 2014.
  3. a et b « Corey FLYNN - Stade Toulousain », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 24 septembre 2015)
  4. « Corey Flynn, déjà indispensable à Toulouse » (consulté le 25 septembre 2015).
  5. « Toulouse avec deux flèches », sur L'Équipe,‎ (consulté le 30 août 2015).
  6. « Toulouse - Castres (37-20) » (consulté le 24 septembre 2015)
  7. a, b et c « Les disparus du Stade », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  8. « Stade : quel visage l'an prochain ? », sur ladepeche.fr (consulté le 29 février 2016).
  9. « Top 14, transfert - Toulouse: Corey Flynn va rejoindre Glasgow la saison prochaine », sur Rugbyrama,‎ (consulté le 29 février 2016).
  10. (en) « Vito sneaks into All Blacks 30 », sur www.planetrugby.com,‎ (consulté le 1er octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]