Leigh Halfpenny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leigh Halfpenny
Description de l'image Leigh Halfpenny. Wales Grand Slam Celebration, Senedd 19 March 2012 Leigh Halfpenny. Dathliadau Camp Lawn Cymru, Senedd 19 Mawrth 2012.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Stephen Leigh Halfpenny
Naissance
à Swansea (pays de Galles)
Taille 1,78 m (5 10)
Position ailier, arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2006-2009
2008-2014
2014-
Cardiff RFC
Cardiff Blues
Toulon
21 (184)[1]
87 (568)[2]
13 (166)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2008-
2013
Drapeau : Pays de Galles Galles
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
60 (482)
3 (49)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 23 mai 2015.

Stephen Leigh Halfpenny, né le à Swansea, est un joueur gallois de rugby à XV. Après avoir d'abord évolué au poste d'ailier, il devient le titulaire au d'arrière d'une sélection galloise dont il porte le maillot depuis 2008. Avec celle-ci, il remporte le Grand Chelem lors du Tournoi 2012, puis remporte un nouveau titre lors de la saison suivante. C'est également un joueur des Lions, sélection de joueurs britanniques et irlandais, participant à deux tournées et trois tests. Avec cette sélection, il remporte la série face à l'Australie lors de la tournée 2013.

Avec avoir évolué avec le club de Cardiff RFC puis la province des Cardiff Blues, il évolue depuis 2014 avec le club français du Rugby club toulonnais, club avec lequel il remporte la coupe d'Europe 2014-2015. Il compte un autre titre européen à son palmarès, le Challenge européen 2009-2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années avec la sélection galloise[modifier | modifier le code]

Après des débuts chez les équipes de jeunes des Ospreys, il évolue avec l'équipe des moins de 18 ans de ce club. Il évolue ensuite avec le club de Neath RFC en Championnat du pays de Galles. En mai 2008, il figure dans le groupe de l'équipe du pays de Galles des moins de 20 ans qui dispute le championnat du monde en juin 2008[3], compétition où les Gallois terminent à la quatrième place, après une défaite 31 à 6 en demi-finale face aux Néo-zélandais[4] puis 43 à 18 face aux Sud-Africains, Halfpenny inscrivant un essai[5].

Joueurs alignés sur la partie gauche de l'image, regardant un regroupement, en find à gauche de l'image.
Finale de la Coupe anglo-galloise 2009.

C'est au poste d'ailier qu'il fait ses débuts européens dès la saison suivante, en Coupe d'Europe. Il évolue avec les Cardiff Blues, province qui remporte ses six rencontres de poule. Il dispute ces six matchs, inscrivant un essai lors de la première rencontre face aux Italiens de Rugby Calvisano[6], deux une semaine plus tard face à Gloucester[7] et encore un lors du dernier match de poule face à Calvisano[8]. Les Gallois s'imposent ensuite en quart de finale face aux Français du Stade toulousain sur le score de 9 à 6 puis sont éliminé par les Anglais de Leicester : après une rencontre terminée sur le score de 16 à 26, deux pénalités de Halfpenny, le vainqueur au terme d'une séance de tirs aux buts où les Tigers s'imposent par 7 tirs à 6[9]. En Coupe anglo-galloise, il inscrit deux essais lors de la finale victorieuse sur le score de 50 à 12 face à Gloucester[10]

Durant cette même saison, il débute avec le pays de Galles lors de la tournée de novembre 2008 face aux Springboks à seulement 19 ans. Lors de cette première rencontre, il inscrit trois des quinze points de son équipe lors d'une défaite 20 à 15[11]. Il dispute deux autres rencontres, une victoire 34 à 13 face au Canada, où il inscrit deux essais[12] et une défaite 29 à 9 face à la Nouvelle-Zélande. Lors du Tournoi, il est titulaire lors des trois premiers tests, inscrivant un essai face à l'Écosse, puis huit points face aux Anglais, un essai et une pénalité. Il dispute également le match suivant face aux Français, mais Warren Gatland lui préfère Mark Jones pour les deux derniers tests, comme il l'avait déjà fait face à l'Australie en novembre[13].

Malgré son jeune âge, il est retenu au sein des Lions. Lors de la tournée en Afrique du Sud, il devient le plus jeune joueur gallois, depuis Keith Jarrett en 1968, à être appelé par les Lions[14]. Blessé à la cuisse, il rejoint tardivement le groupe[14]. Il dispute le match face aux Free State Cheetahs, remporté 26 à 24 par les Lions[15]. Quelques jours plus tard, il doit déclarer forfait pour le reste de la tournée, sa blessure à la cuisse s'étant réveillée[14].

Le mois de novembre suivant, il retrouve la sélection galloise pour quatre tests, face aux All Blacks, les Samoa, l'Argentine et l'Australie. Il inscrit 8 points, dont un essai, contre les Samoas[16], 6 contre les Argentins et 3 contre les Wallabies. Avec Cardiff, il dispute cinq des six matchs de poule de la Coupe d'Europe. Non qualifié pour les quarts de finale, la province galloise est reversée en Challenge européen. Cardiff élimine le club anglais des Newcastle Falcons sur le score de 55 à 20, puis un autre club anglais, London Wasps, par 18 à 15, rencontre où Halfpenny inscrit un essai pour atteindre la finale de la compétition. Opposés aux Français du Rugby club toulonnais, les Gallois s'imposent sur le score de 28 à 21, Halfpenny inscrivant la première pénalité puis le deuxième des trois essais gallois[17],[18]. Remplaçant lors du premier match du Tournoi 2010 face aux Anglais, il est titulaire lors des trois matchs suivants, marquant un essai face aux Écossais[19] puis face aux Français[20],[21]. En juin, il dispute trois autres rencontres, trois défaites, avec le pays de Galles, au Millennium Stadium face à l'Afrique du Sud, puis à Dunedin et Hamilton face aux All Blacks.

Une blessure à la hanche le prive des matchs de novembre avec la sélection galloise[22]. Après une blessure au pied qui le prive du début du Tournoi[23], il retrouve celle-ci lors du match face aux Italiens, mais il ne rentre pas en jeu. Il retrouve une place de titulaire lors du match suivant face à l'Irlande où il inscrit une pénalité puis face aux Français. Avec Cardiff, il dispute quatre rencontres de poule de Coupe d'Europe, le club Gallois terminant deuxième derrière les Anglais de Northampton Saints, adversaire que ne rencontre pas Halfpenny en raison de sa blessure.

Bien que se remettant d'une opération pour soigner sa blessure récurrente au pied, il est sélectionné au sein d'un groupe de 46 joueurs pour la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande[24]. Il est présent dans le groupe des 30 joueurs gallois retenu par Warren Gatland[25]. Non retenu pour le premier match face à l'Afrique du Sud, il rentre en jeu au poste d'arrière face aux Samoa. Il est ensuite titularisé au poste d'ailier pour les deux matchs suivants, face à la Namibie puis aux Fidji. Pour le quart face à l'Irlande, Gatland le préfère à James Hook et Lee Byrne pour occuper le poste d'arrière[26]. Lors de cette rencontre remportée sur le score de 22 à 10, il inscrit une pénalité[27]. Lors de la demi-finale, les Gallois sont rapidement privés de leur capitaine Sam Warburton, expulsé pour placage cathédrale sur Vincent Clerc dès la 18e minute[28], mais malgré cette infériorité, ils sont proches de remporter le match, Halfpenny manquant une pénalité du centre du terrain à six minutes de la fin, les Français s'imposant finalement 9 à 8[28]. Lors de la petite finale, il inscrit un essai face à l'Australie qui s'impose 21 à 18.

Arrière et buteur[modifier | modifier le code]

Après avoir disputé deux des quatre premiers matchs de la Coupe d'Europe 2011-2012, Leigh Halfpenny est intronisé au poste de buteur chez les Cardiff Blues, au détriment de Dan Parks vers la fin du mois de décembre[29]. Lors de la première rencontre européenne où il occupe ce rôle, face au club anglais des London Irish, il inscrit 17 points, cinq pénalités et une transformation, lors de la victoire 22 à 15[30]. Il inscrit ensuite 21 points los du match suivant face aux Français de Racing Metro 92 qui qualifie le club gallois pour les quarts de finale[31]. Lors de ce tour, face au Leinster, il inscrit les 3 points de son équipe qui s'incline 34 à 3[32]. Avec la sélection galloise, il se voit également confier le rôle de buteur : en ouverture du Tournoi, il suppléé Rhys Priestland lors de la victoire 23 à 21 à Dublin face à l'Irlande, inscrivant 8 points dont la pénalité de la dernière minute qui permet aux Gallois de l'emporter[33]. Il est conformé dans ce rôle pour le match suivant face aux Écossais[34], inscrivant 22 points, deux essais, deux pénalités et trois transformations[35]. Il inscrit ensuite 14 points à Twickenham lors de la victoire face aux Anglais qui donne la vingtième triple couronne de son histoire à la sélection galloise[36]. Il inscrit à chaque fois 11 points lors des deux derniers match du tournoi face aux Italiens et aux Français, deux victoires qui permettent aux Gallois de réaliser le Grand Chelem[37]. Ses 66 points lui permettent de terminer avec le titre de meilleur réalisateur du tournoi. Lors du mois de juin, le pays de Galles se rend en Australie pour une tournée de trois tests face aux Wallabies. Celle-ci se solde par trois défaites, 27 à 19 à Brisbane, 25 à 23 à Melbourne et 20 à 19 à Sydney, Halfpenny inscrivant respectivement 14, 13 et 14 points.

Photo d'une homme debout, de dos, immobile, s'apprêtant à frapper un ballon de rugby place quelques mètres devant lui.
Halfpenny lors du Tournoi 2013.

Engagé dans une poule qui comporte deux clubs français, Toulon et Montpellier, Cardiff ne remporte qu'une victoire lors de la Coupe d'Europe 2012-2013, Halfpenny disputant quatre rencontres et incrivant 63 points, dont trois essais. Il dispute les quatre tests du mois de novembre, inscrivant 12 points face aux Argentins, 14 face aux Samoa, aucun face aux All Blacks et 12 face aux Wallabies, les Gallois concédant quatre défaites. Lors de cette dernière rencontre, il sort sur une civière après avoir tenté de mettre un terme à une action qui permet à l'Australien Kurtley Beale d'inscrire l'essai de la victoire[38]. Hospitalisé, il sort le lendemain du match après des radios du cou[38]. Il fait son retour sous le maillot gallois neuf semaines plus tard lors de l'ouverture du Tournoi des Six Nations 2013 face aux Irlandais[39]. Défait au Millennium Stadium lors de la première journée sur le score de 30 à 22 par l'Irlande, avec un essai, une pénalité et deux transformations de Halfpenny, le pays de Galles remporte les quatre rencontres suivantes, 16 à 6 en France et 11 points de l'arrière gallois, 26 à 9 en Italie, 16 points, 29 à 18 en Écosse 23 points, et 30 à 3 face aux Anglais, 15 points. Meilleur marqueur avec 74 points, il est désigné meilleur joueur du tournoi [40].

Il fait partie de la liste des joueurs retenus par Warren Gatland, désigné entraîneur des Lions et également sélectionneur du pays de Galles, pour la tounée 2013 des Lions en Australie. Après 24 points face la Western Force puis 11 face à la NSW Queensland Country, un essai, et 30 points face aux Waratahs, dont deux essais, plus grosse performance pour un joueur des Lions sur le sol australien[41], il s'affirme comme le titulaire indiscutable pour le poste d'arrière pour le premier test[41]. Lors de celui-ci, il transforme les deux essais des Lions et inscrit trois de ses quatre tentatives lors de la victoire 23 à 21 à Brisbane[42]. Lors du deuxième test, disputé à Melbourne, il inscrit les 15 points de son équipe avant que les Australiens ne parviennent à prendre l'avantage en fin de rencontre grâce à un essai transformé[43]. Halfpenny a toutefois la possibilité de retourner la situation, mais sa tentative sur une pénalité du centre du terrain s'avère trop courte. Les Lions remportent finalement la série en s'imposant à Sydney lors du dernier test sur le score de 41 à 16[44]. Lors de ce troisième test, il établit deux records pour les Lions ; avec 21 points, il dépasse le précédent record de 20 points détenu par Jonny Wilkinson contre l'Argentine en 2005, et Stephen Jones en 2009 contre les Springboks. Il dépasse également Neil Jenkins pour le nombre de points insrit dans une série avec 49 contre 41 réalisés par son compatriote en 1997[45]

Lors des quatre tests de novembre, le pays de Galles est opposé aux Springboks, défaite 24 à 15 avec 15 points de Halfpenny, puis aux Argentins, victoire 40 à 6 et 20 points de l'arrière gallois. Il s'avère moins prolifique lors des deux derniers tests, 7 points face aux Tonga lors d'une victoire 17 à 7 et 8 points face aux Wallabies lors d'une défaite 30 à 26.

Ses performances lors du Tournoi et avec les Lions lui valent de figurer parmi les joueurs nommés pour le titre de meilleur joueur du monde IRB, avec Kieran Read, Eben Etzebeth, Sergio Parisse et Ben Smith[46].

Lors de la saison européenne 2014, il participe aux six rencontres de la phase de poule, inscrivant un total de 60 points. Cardiff, avec trois victoires pour trois défaites, ne se qualifie pas pour les quarts de finale. Lors du Tournoi 2014, les Gallois s'imposent à Cardiff face à l'Italie sur le score de 23 à 15 lors de la première journée avec 13 points de Halfpenny, mais s'inclinent à Dublin lors du match suivant par 26 à 3, Halfpenny inscrivant les seuls points gallois. Il marque 17 des 27 points de la victoire gallois face aux Français. Lors de la défaite 29 à 18 à Twickenham face aux Anglais, où il inscrit six pénalités[47], il se blesse à l'épaule, blessure qui nécessite une opération et met un terme à sa saison[48], Il termine au troisième rang des buteurs de la compétition avec 51 points.

Carrière à Toulon[modifier | modifier le code]

L'annonce de l'arrivée de Leigh Halfpenny au Rugby club toulonnais est faite en janvier 2014[49]. Ses débuts avec le club toulonnais sont retardés : il souffre de douleurs aux adducteurs, blessure qui agace le président toulonnais Mourad Boudjellal, qui a recruté le joueur gallois pour être le successeur de Jonny Wilkinson dans le jeu aux pieds et qui et n'a « pas envie de préparer Halfpenny pour sa coupe du Monde avec le Pays de Galles »[50]. Il dispute finalement son premier match avec le club varois face au Stade toulousain le 12 octobre[51]. Une semaine plus tard, il est titularisé lors de la première journée de Coupe d'Europe face aux Llanelli Scarlets où il inscrit 13 des 28 points toulonnais lors de la victoire 28 à 18[52]. Il inscrit de nouveau 13 points face à l'Ulster, puis le même nombre de points face aux Anglais de Leicester lors de la quatrième journée. Pour sa cinquième rencontre de poule, il inscrit 20 points face aux Scarlets. Entretemps, après les deux premières journées de coupe d'Europe, il est rappelé au sein du groupe gallois pour préparer les matchs internationaux de novembre[53]. Il inscrit quatre points lors de la défaite face aux Wallabies, onze lors de la défaite face aux All Blacks et douze lors de la victoire face aux Springboks[54].

En championnat de France, il souffre de la concurrence avec l'Anglais Delon Armitage[51], mais benéficie de la suspension de celui-ci[55] pour être titulaire durant le mois de janvier. Il retrouve le XV gallois lors du tournoi 2015. Après avoir inscrit 8 points lors de la défaite face aux Anglais, il participe aux quatre victoires suivantes, inscrivant respectivement 16 points face à l'Écosse, 15 face à la France, 15 face à l'Irlande et 6 face à l'Italie. Lors de ce match, il est victime d'une commotion qui le contraint à déclarer forfait pour le quart de finale de Coupe d'Europe face aux London Wasps[56]. Malgré une luxation claviculaire contractée face à Grenoble, il est présent dans le groupe qui doit disputer la demi-finale face au Leinster au Stade Vélodrome de Marseille[57]. Lors de celle-ci, il inscrit 20 points lors de la victoire après prolongation sur le score de 25 à 20[58],[59]. Deux semaines plus tard, lors de la finale victorieuse à Twickenham face à Clermont sur le score de 24 à 18[60], il inscrit 14 points et devient ainsi le dixième joueur gallois à remporter la Coupe d'Europe[61],[Note 1].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Considéré comme l'arme principale du pays de Galles par de nombreux specialistes, comme l'ancien demi d'ouverture gallois Phil Bennett lors de la tournée des Lions de 2013[62], ou l'ancien capitaine des Wallabies, John Eales, qui pressentait avant celle-ci que l'arrière gallois serait le fléau des Wallabies[63], Leigh Halfpenny est un buteur très fiable : lors du premier test des Lions en 2013, il réussit cinq de ses six tentatives [62]. Il a d'abord occupé un poste de buteur pour les longues tentatives, puis en 2012, il est intronisé buteur no 1, d'abord avec les Cardiff Blues, puis au sein de la sélection galloise[64]. Il est également capable de résister à la pression : Neil Jenkins, un autre demi d'ouverture des Gallois et des Lions rappelle que lors du Tournoi 2013, à l'occasion du test disputé à Murrayfield, contre l'Écosse, Halfpenny échoue lors de trois tentatives consécutives, avant de réussir ensuite huit tentatives sans échec[64].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Leigh Halfpenny en Coupe du monde.
Édition Rang Résultats pays de Galles Résultats Halfpenny Matchs Halfpenny
Nouvelle-Zélande 2011 Quatrième 4 v, 0 n, 3 d 4 v, 0 n, 2 d 6/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Leigh Halfpenny compte vingt-huit sélections en sept éditions dans le cadre du Tournoi des Six Nations, dont vingt-sept en tant que titulaire. Il remporte deux titres, en Six nations 2012, où le pays de Galles réussit le Grand Chelem, et 2013. Il remporte dix-neuf des vingt-huit rencontres, concédant neuf défaites.

Détails du parcours de Leigh Halfpenny dans le Tournoi des Six Nations.[65]
Édition Rang Résultats pays de Galles Résultats Halfpenny Matchs Halfpenny
Six nations 2009 4 3 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 1 d 3/5
Six nations 2010 4 2 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 3 d 4/5
Six nations 2011 4 3 v, 0 n, 2 d 1 v, 0 n, 1 d 2/5
Six nations 2012 1 5 v, 0 n, 0 d 5 v, 0 n, 0 d 5/5
Six nations 2013 1 4 v, 0 n, 1 d 4 v, 0 n, 1 d 5/5
Six nations 2014 3 3 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 2 d 4/5
Six nations 2015 3 4 v, 0 n, 1 d 4 v, 0 n, 1 d 5/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a grand chelem.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Leigh Halfpenny compte 60 séléctions avec le pays de Galles, dont 58 en tant que titulaires. Il totalise 482 points, 12 essais, 118 pénalités et 34 transformations. Son bilan sous ce maillot est de 30 victoires et 30 défaites[66].

Depuis ses débuts, il obtient au moins une sélection chaque année : 3 en 2008, 7 en 2009, 7 en 2010, 10 en 2011, 12 en 2012, 9 en 2013, 7 en 2014, 2 en 2015.

Leigh Halfpenny participe à deux tournées des Lions britanniques et irlandais, en 2009 en Afrique du Sud, où il dispute une seule rencontre contre les Free State Cheetahs, et en 2013 en Australie, où il dispute six rencontres, dont les trois tests, tous en tant que titulaire, face aux Wallabies. Lors de ces trois tests, il inscrit 49 points, respectivement 13, 15 et 21. Ces points se décomposent en 13 pénalités et 5 transformations[67]. Au total, il dispute sept rencontres sous le maillot rouge des Lions, inscrivant 114 points : 3 essais, 19 pénalités et 21 transformations[67].

Statistiques en club ou en province[modifier | modifier le code]

Au terme de la saison européenne 2014-2015, Leigh Halfpenny a disputé 42 matchs : 39 de Coupe d'Europe et trois de Challenge Européen. Il dispute 35 de celles-ci avec les Cardiff Blues et 7 avec le Rugby club toulonnais. Avec Cardiff, il dispute 8 rencontres en 2008-2009, 8 en 2009-2010 (5 de Coupe d'Europe et 3 de Challenge européen), 4 en 2010-2011, 5 en 2011-2012, 4 en 2012-2013 et 6 en 2013-2014.

Il inscrit un total de 357 points, 11 essais, 76 pénalités et 37 transformations.

Avec les Cardiff Blues, il dispute un total de 87 rencontres, inscrivant 21 essais, 127 pénalités et 41 transformations, pour un total de 568 points[2]. Avec le club de Cardiff RFC, il participe à trois saisons, de 2006 à 2008, disputant 21 rencontres, inscrivant 8 essais, 30 pénalités, 27 transfromations pour un total de 184 points[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les neuf premiers joueurs gallois à remporter la Coupe d'Europe sont Tony Rees avec le CA Brive, Ieuan Evans, Richard Webster, Nathan Thomas (en) avec Bath, Allan Bateman, Andy Newman avec Northampton, Rob Howley avec les London Wasps, Gareth Thomas avec le Stade toulousain et Gethin Jenkins avec le Rugby club toulonnais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Leigh Halfpenny », sur cardiffrfc.com.
  2. a et b (en) « Cardiff Blue - Leigh Halfpenny », sur cardiffblues.com.
  3. (en) « Horgan announces Wales U20 JWC squad », sur wru.co.uk,‎ .
  4. (en) « England U20s clinch final place », sur bbc.co.uk,‎ .
  5. (en) « Wales U20 18-43 S Africa U20 », sur bbc.co.uk,‎ .
  6. « Rugby Calvisano 20-56 Blues », sur bbc.co.uk,‎ .
  7. (en) « Blues 37-24 Gloucester », sur bbc.co.uk,‎ .
  8. (en) « Cardiff Blues 62-20 Calvisano », sur bbc.co.uk,‎ .
  9. (en) « Cardiff Blues 26-26 Leicester (aet) », sur bbc.co.uk,‎ .
  10. (en) « 2009 EDF Energy Cup final », sur bbc.co.uk,‎ .
  11. (en) Gareth Robert, « Wales 15-20 South Africa », sur bbc.co.uk,‎ .
  12. (en) Paul Rees, « Halfpenny is strong but Hook's injury hits Wales hard : Wales 34-13 Canada », sur theguardian.com,‎ .
  13. (en) « Halfpenny's Lions pick 'deserved' », sur bbc.co.uk,‎ .
  14. a, b et c (en) « Halfpenny ruled out of Lions tour », sur bbc.co.uk,‎ .
  15. (en) Bryn Palmer, « Cheetahs 24-26 Lions », sur bbc.co.uk,‎ .
  16. (en) « Wales sneak Samoa struggle », sur skysports.com,‎ .
  17. « Rugby : Toulon battu en finale du Challenge européen », sur lemonde.fr,‎ .
  18. (en) Bruce Pope, « Cardiff Blues 28-21 Toulon », sur bbc.co.uk,‎ .
  19. (en) Bruce Pope, « Wales 31-24 Scotland », sur bbc.co.uk,‎ .
  20. « Six nations: la France s'impose au pays de Galles et peut croire au Grand Chelem », sur ladepeche.fr,‎ .
  21. (en) Sean Davies, « Wales 20-26 France », sur bbc.co.uk,‎ .
  22. (en) Graham Clutton, « Matthew Rees to captain Wales against Australia », sur telegraph.co.uk,‎ .
  23. (en) « Leigh Halfpenny determined to be in Wales Rugby World Cup squad », sur dailypost.co.uk,‎ .
  24. (en) « Wales worry over Leigh Halfpenny's injury », sur bbc.com,‎ .
  25. (en) « Warburton to be Wales' youngest ever World Cup captain after Gatland names experienced squad », sur dailymail.co.uk,‎ .
  26. (en) « Wales make four changes for Ireland showdown », sur rte.ie,‎ .
  27. (en) Gareth Roberts, « Rugby World Cup 2011: Wales 22-10 Ireland », sur bbc.com,‎ .
  28. a et b (en) Tom Fordyce, « Rugby World Cup 2011 semi-final: Wales 8-9 France », sur bbc.com,‎ .
  29. (en) Simon Thomas, « Wales reaping Halfpenny kicking dividends says Blues boss », sur walesonline.co.uk,‎ .
  30. (en) Chris Czekaj, « Cardiff Blues miss Jamie Roberts and Wales could too in Six Nations », sur theguardian.com,‎ .
  31. (en) « Heineken Cup: Cardiff Blues 36-30 Racing Metro », sur bbc.com,‎ .
  32. (en) « Heineken Cup: Leinster 34-3 Cardiff Blues », sur bbc.com,‎ .
  33. (en) « Leigh Halfpenny happy to take on kicking role for Wales », sur thenational.ae,‎ .
  34. (en) « Six Nations: Leigh Halfpenny set to retain Wales kicking role », sur bbc.com,‎ .
  35. (en) Bryn Palmer, « Six Nations: Wales 27-13 Scotland », sur bbc.com,‎ .
  36. (en) Tom Fordyce, « Six Nations: England 12-19 Wales », sur bbc.com,‎ .
  37. (en) Gareth Roberts, « Six Nations: Wales 16-9 France », sur bbc.com,‎ .
  38. a et b (en) « Wales full-back Leigh Halfpenny released from hospital after checks », sur bbc.com,‎ .
  39. (en) « Halfpenny ready to step up to the plate again », sur irishtimes.com,‎ .
  40. « Halfpenny élu meilleur joueur », sur lequipe.fr,‎ .
  41. a et b (en) Mick Cleary, « Lions 2013: Leigh Halfpenny's brilliance and tourists' discipline maintain perfect record », sur telegraph.co.uk,‎ .
  42. (en) Bryn Palmer, « Lions 2013: Australia 21-23 British and Irish Lions », sur bbc.com,‎ .
  43. (en) Bryn Palmer, « Australia beat British & Irish Lions 16-15 in second Test », sur bbc.com,‎ .
  44. (en) Bryn Palmer, « British and Irish Lions thrash Australia to seal series win », sur bbc.com,‎ .
  45. (en) Mike Dawes, « Dead-eye Halfpenny breaks Lions points record held by Welsh mentor Jenkins and wins player of the series », sur dailymail.co.uk,‎ .
  46. Fabien Pomiès, « Joueur de l'année: Etzebeth, Halfpenny, Parisse, Read et B. Smith nominés », sur rugbyrama.fr,‎ .
  47. (en) Tom Fordyce, « Six Nations 2014: England 29-18 Wales », sur bbc.com,‎ .
  48. (en) « Six Nations 2014: Leigh Halfpenny will miss Wales' summer tour », sur bbc.com,‎ .
  49. « Boudjellal : «Halfpenny a signé trois ans» », sur lequipe.fr,‎ .
  50. « Toulon : Boudjellal agacé par la situation de Halfpenny », sur rugby365.fr,‎ .
  51. a et b « Leigh Halfpenny, une fin de saison sous tension », sur lequipe.fr,‎ .
  52. « Rugby - Champions Cup : Toulon assure l'essentiel, Toulouse sur de bons rails », sur francebleu.fr,‎ .
  53. « Pays de Galles : 12 cadres rappelés », sur franceinfo.fr,‎ .
  54. (en) « Wales beat South Africa for second time in history », sur rte.ie,‎ .
  55. « Douze semaines de suspension pour Delon Armitage », sur lequipe.fr,‎ .
  56. « Toulon: Halfpenny absent face aux Wasps », sur sports.fr,‎ .
  57. « Rugby: Mermoz forfait, Halfpenny dans le groupe de Toulon face au Leinster », sur leparisien.fr,‎ .
  58. « Demi-finales : Toulon défendra son titre face à Clermont », sur rugby365.fr,‎ .
  59. (en) Robert Kitson, « Leigh Halfpenny and Bryan Habana earn Toulon extra-time win over Leinster », sur theguardian.com,‎ .
  60. Antoine Grenapin, « Rugby : Toulon, un troisième titre pour l'éternité ! », sur lepoint.fr,‎ .
  61. (en) Simon Thomas, « Leigh Halfpenny triumphs over Jonathan Davies as Toulon celebrate Champions Cup final win over Clermont Auvergne », sur walesonline.co.uk,‎ .
  62. a et b (en) « Phil Bennett on why the British and Irish Lions should count themselves very lucky against limping Australia », sur irishmirror.ie,‎ .
  63. (en) Oliver Pickup, « Lions 2013: Australians fear Leigh Halfpenny's boot and are shocked by quality of Warren Gatland's side's rugby », sur telegraph.co.uk,‎ .
  64. a et b (en) Paul Rees, « Lions goal-kickers are the best of the best, says Neil Jenkins », sur theguardian.com,‎ .
  65. (en) « Leigh Halfpenny - Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk.
  66. a et b (en) « Leigh Halfpenny », sur en.espn.co.uk.
  67. a et b (en) « Leigh Halfpenny », sur lionsrugby.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]