Saison 2006 de Super 14

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2006 de Super 14

Description de l'image Super14.png.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) SANZAR
Édition 1re
Lieu Finale l'AMI Stadium à Christchurch
Date du 10 février au
Nations Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande
Participants 14 franchises
Matchs joués 94
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders
Finaliste Drapeau : Nouvelle-Zélande Hurricanes
Demi-finalistes Drapeau : Afrique du Sud Bulls
Drapeau : Australie Waratahs

Navigation

La saison 2006 de Super 14 est la première édition du Super 14 qui succède au Super 12. Elle est disputée par 14 franchises d'Australie, d'Afrique du Sud et de Nouvelle-Zélande. Le passage à quatorze équipe permet l'intégration de deux nouvelles franchises dans la compétition : la Western Force basée à Perth (Australie) et les Cheetahs de Bloemfontein (Afrique du Sud). La compétition débute le et se termine par une finale le . Elle est remportée par les Crusaders à l'issue d'une finale contre les Hurricanes.

Franchises du Super 14[modifier | modifier le code]

La compétition oppose les quatorze franchises issues des trois grandes nations du rugby à XV de l'hémisphère sud :

Franchises sud africaines Franchises australiennes Franchises néo-zélandaise

Résumé des résultats[modifier | modifier le code]

Classement de la phase régulière[modifier | modifier le code]

No  Franchise Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders (T) 13 11 1 1 5 0 412 210 202 51
2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Hurricanes 13 10 0 3 5 2 328 226 102 47
3 Drapeau : Australie Waratahs 13 9 0 4 6 3 362 192 170 45
4 Drapeau : Afrique du Sud Bulls 13 7 1 5 5 3 355 290 65 38
5 Drapeau : Afrique du Sud Sharks 13 7 0 6 5 5 361 297 64 38
6 Drapeau : Australie Brumbies 13 8 1 4 3 1 326 269 57 38
7 Drapeau : Nouvelle-Zélande Chiefs 13 7 1 5 3 3 325 298 27 36
8 Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 13 6 0 7 4 1 290 348 -58 29
9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Highlanders 13 6 0 7 0 3 228 276 -48 27
10 Drapeau : Afrique du Sud Cheetahs 13 5 0 8 3 4 263 334 -71 27
11 Drapeau : Afrique du Sud Stormers 13 4 1 8 1 4 272 367 -95 23
12 Drapeau : Australie Queensland Reds 13 4 0 9 1 5 240 320 -80 22
13 Drapeau : Afrique du Sud Cats 13 2 1 10 2 3 220 405 -185 15
14 Drapeau : Australie Western Force 13 1 2 10 2 2 223 373 -150 12
Qualifiés pour la phase finale (no 1, no 2, no 3, no 4).
T : Tenant du titre 2005

Attribution des points : victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0 ; plus les bonus (offensif : 4 essais marqués ; défensif : défaite par 7 points d'écart maximum).

Règles de classement[1] : 1. différence de points ; 2. résultat du match entre les deux franchises ; 3. le nombre d'essais marqués.

Phase finale[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
  à l'AMI Stadium, Christchurch       à l'AMI Stadium, Christchurch
 [1] Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders  35
 [4] Drapeau : Afrique du Sud Bulls  15  
 [1] Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders  19
  au Westpac Stadium, Wellington
   [2] Drapeau : Nouvelle-Zélande Hurricanes  12
 [2] Drapeau : Nouvelle-Zélande Hurricanes  16
 [3] Drapeau : Australie Waratahs  14  

Faits notables[modifier | modifier le code]

La finale de la compétition entre les Crusaders et les Hurricanes disputée sous un épais brouillard.
  • En ouverture de la 9e journée, le choc entre les deux premiers du classement tourne à l'avantage des Crusaders qui battent les Waratahs 17-11 en marquant deux essais contre un seul pour les australiens[2].
  • Les Stormers mettent fin à l'invincibilité des Crusaders lors de la 11e journée en leur infligeant leur première et unique défaite de la saison au cours d'un match plein remporté 27-18 par la franchise sud-africaine[3].
  • Les Western Force remportent enfin leur premier (et seul) match de la saison lors de la 13e journée en allant battre 16-14 les Cheetahs sur leur terrain.
  • Les Brumbies, qui étaient dans les quatre premiers pendant les treize premières journées, sont écartés des demi-finales après leur défaite lors l'ultime journée. Ce sont les Bulls qui obtiennent leur qualification lors de l'ultime journée, devançant à la différence de buts les Sharks et les Brumbies.
  • La finale entre les Crusaders et les Hurricanes a lieu dans des conditions météorologiques détestables avec la présence d'un épais brouillard tout au long du match[4] rendant la rencontre très difficile à suivre pour les spectateurs, les journalistes sportifs et les commentateurs présents sur place[5].

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Phase régulière[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs BLU BRU BUL CHE CHI CRU HIG HUR LIO QUE SHA STO WAR WES
Blues 26-15 30-17 9-30 19-37 32-15 39-8
Brumbies 28-7 53-20 28-26 26-20 21-16 36-0 35-30
Bulls 21-27 46-17 17-35 23-16 23-26 34-27 26-17
Cats 34-33 21-16 16-23 8-36 12-23 34-34
Cheetahs 33-34 18-30 28-23 12-17 27-25 10-6 14-16
Chiefs 26-26 33-32 19-25 16-13 35-17 30-20 37-33
Crusaders 39-10 33-3 43-15 53-17 38-15 22-20 17-11
Highlanders 25-13 16-14 13-29 11-26 3-20 25-22
Hurricanes 29-16 35-10 11-20 26-20 23-17 29-5
Queensland Reds 20-21 20-19 21-47 22-16 20-24 12-16 29-18
Sharks 32-15 26-27 30-21 36-28 24-17 41-25
Stormers 15-15 10-43 25-31 27-18 15-30 19-23 26-32
Waratahs 43-9 37-14 50-3 26-3 14-19 31-16
Western Force 10-25 21-30 9-26 23-23 25-26 7-32


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détail des rencontres[modifier | modifier le code]

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (au moins quatre essais marqués), orange pour les bonus défensifs (défaite avec au plus sept points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.

Phase finale[modifier | modifier le code]

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

19 h 35 UTC+12
Drapeau : Nouvelle-Zélande Hurricanes 16 – 14[6],[7]
(13 – 11)
Waratahs Drapeau : Australie Westpac Stadium, Wellington
34 500 spectateurs
Essai(s) : Fa'atau (30e)
Transformation(s) : Holwell (31e)
Pénalité(s) : Weepu (4e), Holwell (8e), Gopperth (72e)
Essai(s) : Hewat (13e)
Pénalité(s) : Hewat 3 (21e, 64e, 68e)

19 h 35 UTC+12
Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders 35 – 15[8]
(16 – 8)
Bulls Drapeau : Nouvelle-Zélande AMI Stadium à Christchurch
24 000 spectateurs
Essai(s) : Gear 2 (21e, 30e), Jack (43e), Flynn (63e), Mauger (68e)
Transformation(s) : Carter 2 (44e, 68e)
Pénalité(s) : Carter (16e)
Drop(s) : Carter (36e)
Essai(s) : Habana (39e), Spies (72e)
Transformation(s) : Steyn (73e)
Pénalité(s) : Steyn (28e)
Composition des équipes[modifier | modifier le code]
  • Hurricanes
Titulaires : 15 Isaia Toeava, 14 Lome Fa'atau, 13 Ma'a Nonu, 12 Tana Umaga, 11 Shannon Paku, 10 David Holwell, 9 Piri Weepu, 8 Rodney So'oialo (cap.), 7 Chris Masoe, 6 Jerry Collins, 5 Jason Eaton, 4 Paul Tito, 3 Neemia Tialata, 2 Andrew Hore, 1 John Schwalger
Remplaçants : 16 Luke Mahoney, 17 Joe McDonnell, 18 Luke Andrews, 19 Thomas Waldrom, 20 Brendan Haami, 21 Jimmy Gopperth, 22 Tamati Ellison
  • Waratahs
Titulaires : 15 Mat Rogers, 14 Peter Hewat, 13 Morgan Turinui, 12 Sam Norton-Knight, 11 Lote Tuqiri, 10 Daniel Halangahu, 9 Chris Whitaker (cap.), 8 Stephen Hoiles, 7 Phil Waugh, 6 Rocky Elsom, 5 Daniel Vickerman, 4 Alex Kanaar, 3 Al Baxter, 2 Adam Freier, 1 Benn Robinson
Remplaçants : 16 Tatafu Polota-Nau 17 Matt Dunning, 18 Will Caldwell, 19 David Lyons, 20 Wycliff Palu, 21 Brett Sheehan, 22 Ben Jacobs
  • Crusaders
Titulaires : 15 Leon MacDonald, 14 Rico Gear, 13 Casey Laulala, 12 Aaron Mauger, 11 Scott Hamilton, 10 Daniel Carter, 9 Andrew Ellis, 8 Mose Tuiali'i, 7 Richie McCaw (cap.), 6 Johnny Leo'o, 5 Reuben Thorne, 4 Chris Jack, 3 Greg Somerville, 2 Corey Flynn, 1 Wyatt Crockett
Remplaçants : 16 Tone Kopelani, 17 Campbell Johnstone, 18 Ross Filipo, 19 Tanerau Latimer, 20 Kevin Senio, 21 Cameron McIntyre, 22 Caleb Ralph
  • Bulls
Titulaires : 15 Jaco Van der Westhuyzen, 14 Bryan Habana, 13 JP Nel, 12 Wynand Olivier, 11 Frikkie Welsh, 10 Morné Steyn, 9 Fourie du Preez, 8 Pedrie Wannenburg, 7 Tim Dlulane, 6 Jacques Cronjé, 5 Victor Matfield (cap.), 4 Bakkies Botha, 3 Danie Thiart, 2 Gary Botha, 1 Wessel Roux
Remplaçants : 16 Adriaan Strauss, 17 Jaco Engels, 18 Danie Rossouw, 19 Pierre Spies, 20 François Van Schouwenburg, 21 Heini Adams, 22 Akona Ndungane

Finale[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders 19 – 12 Hurricanes Drapeau : Nouvelle-Zélande

(mt : 6 - 3)

le à l'Jade Stadium de Christchurch

Points marqués[9] :

  • Crusaders : 1 essai par Laulala (62e); 1 transformation de Carter (63e) et 4 pénalités de Carter (32e, 37e, 46e, 69e)
  • Hurricanes : 4 pénalités de Weepu (14e), Holwell (44e) et Gopperth (56e, 70e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 6-6, 9-6, 9-9, 16-9, 19-9, 16-12

Arbitre : Jonathan Kaplan Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 35 000

Résumé

Composition des équipes[10]
Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders

Titulaires
Leon MacDonald 15
Rico Gear 14
Casey Laulala 13
Aaron Mauger 12
Scott Hamilton 11
Daniel Carter 10
Kevin Senio 9
Mose Tuiali'i 8
(cap.) Richie McCaw 7
Reuben Thorne 6
Ross Filipo 5
Chris Jack 4
Greg Somerville 3
Corey Flynn 2
Wyatt Crockett 1
Remplaçants
Tone Kopelani 16
Campbell Johnstone 17
Johnny Leo'o 18
Tanerau Latimer 19
Stephen Brett 20
Cameron McIntyre 21
Caleb Ralph 22
Entraîneur

Hurricanes Drapeau : Nouvelle-Zélande

Titulaires
15 Isaia Toeava
14 Lome Fa'atau
13 Ma'a Nonu
12 Tana Umaga
11 Shannon Paku
10 David Holwell
9 Piri Weepu
8 Rodney So'oialo (cap.)
7 Chris Masoe
6 Jerry Collins
5 Jason Eaton
4 Paul Tito
3 Neemia Tialata
2 Andrew Hore
1 John Schwalger
Remplaçants
16 Luke Mahoney
17 Joe McDonnell
18 Luke Andrews
19 Thomas Waldrom
20 Brendan Haami
21 Jimmy Gopperth
22 Tamati Ellison
Entraîneur

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Franchise Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Daniel Carter Crusaders 221 5 38 37 3
2 Drapeau : Australie Peter Hewat Waratahs 191 5 29 36 0
3 Drapeau : Nouvelle-Zélande Stephen Donald Chiefs 133 2 18 28 1
4 Drapeau : Australie Stirling Mortlock Brumbies 126 9 15 17 0
5 Drapeau : Australie Cameron Shepherd Western Force 118 7 16 18 0
6 Drapeau : Nouvelle-Zélande Ben Blair Highlanders 107 0 13 27 0
7 Drapeau : Afrique du Sud Percy Montgomery Sharks 105 7 17 12 0
8 Drapeau : Afrique du Sud Peter Grant Stormers 102 1 14 23 0
9 Drapeau : Afrique du Sud Derick Hougaard Bulls 93 0 12 22 1
10 Drapeau : Afrique du Sud Meyer Bosman Cheetahs 81 0 9 21 0

Meilleurs marqueurs d'essais[modifier | modifier le code]

Ce tableau de statistiques tient compte de l'intégralité des rencontres disputées (phase régulière et play-off).

Rang Joueur Franchise Essais
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Lome Fa'atau Hurricanes 10
2 Drapeau : Australie Stirling Mortlock Brumbies 9
- Drapeau : Australie Scott Staniforth Western Force 9
4 Drapeau : Nouvelle-Zélande Rico Gear Crusaders 8
5 Drapeau : Nouvelle-Zélande Leon MacDonald Crusaders 7
- Drapeau : Nouvelle-Zélande Sitiveni Sivivatu Chiefs 7
- Drapeau : Afrique du Sud Percy Montgomery Sharks 7
- Drapeau : Australie Cameron Shepherd Western Force 7
- Drapeau : Afrique du Sud Bryan Habana Bulls 7
10 Drapeau : Nouvelle-Zélande Andrew Hore Hurricanes 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Super 14 Rules », sur www.super14.com, SANZAR (consulté le 22 février 2009)
  2. (en) « Crusaders win clash of heavyweights », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ (consulté le 14 mars 2009)
  3. (en) « Stormers snap Crusaders' unbeaten streak », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ (consulté le 14 mars 2009)
  4. (en) Gregor Paul, « Crusaders triumph in slog in the fog », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ (consulté le 15 mars 2009)
  5. (en) Wynne Gray, « The un-fog-ettable final no one saw », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ (consulté le 15 mars 2009)
  6. (en) « Hurricanes book their 1st Final place », sur www.super14.com, SANZAR,‎ (consulté le 14 mars 2009)
  7. (en) NZPA, « Hurricanes reach Super 14 final », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ (consulté le 14 mars 2009)
  8. (en) « Crusaders beat Bulls to host the Super 14 final », sur www.super14.com, SANZAR,‎ (consulté le 14 mars 2009)
  9. (en) Daniel Gilhooly, « Crusaders emerge victorious in the fog », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ (consulté le 15 mai 2009)
  10. « Rugby - Super 14 - Finale - Victoire des Crusaders », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 15 mai 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :